AvideceWopyBalab

Michel Der Zakarian, l'entraîneur de Montpellier, s'est indigné après la défaite de son équipe contre l'Olympique Lyonnais (1-2).

En tête à la mi-temps grâce à un but d'Arnaud Nordin mais renversé en fin de match par l'Olympique Lyonnais (1-2), dimanche à la Mosson lors de la 21e journée de Ligue 1, Montpellier continue de dégringoler au classement. Pour la troisième fois consécutive, le MHSC occupe une inquiétante 15e place et se retrouve au niveau du barragiste Lorient. Le club de l'Hérault attend avec impatience une victoire depuis le 17 décembre 2023 contre le FC Metz (1-0).

“C'est de ma faute si l'équipe perd des points”

Après le match, Michel Der Zakarian, l'entraîneur de Montpellier, s'est exprimé lors d'une conférence de presse. Le visage marqué, le technicien de 60 ans est notamment revenu sur la banderole déployée pendant le match par le groupe de supporters de la Butte Paillade. Ce message s'adressait à l'ancien coach du FC Nantes en référence au pétard lancé par un spectateur le 8 octobre dernier, lors du match contre Clermont, et qui a entraîné une décision de la Ligue de football professionnel de rejouer le match. Le club a quant à lui été pénalisé d'un point.

La tension persiste entre “MDZ” et les supporters. “Je maintiens que ce sont eux qui nous ont fait perdre trois points. Il n'y a pas de problème. C'est quelqu'un de leur groupe. C'est bien eux qui nous ont fait perdre trois points. C'est la réalité. S'ils ne sont pas satisfaits, c'est leur souci. Je n'ai pas lu ce qu'ils ont écrit d'autre. C'est moi qui suis responsable de la perte des points. Oui, nous n'avons pas remporté beaucoup de matchs, c'est vrai. C'est le football. Nous traversons une mauvaise passe. Nous devons relever la tête. Il reste 13 matchs. Rien n'est joué.”

En bordure de la zone de relégation, les coéquipiers de affronteront le FC Metz dimanche prochain lors de la 22e journée de Ligue 1.