AvideceWopyBalab

Tigre e São Paulofinalistes controversés CONMEBOL Amérique du Sud de 2012, rendez-vous à nouveau ce jeudi (6), à 21 heures, pour les débuts de Tricolor do Morumbi dans le tournoi continental. Le duel aura diffusé en direct sur ESPN sur Star+.

Aujourd’hui entraîneur de Almagrod’Argentine, Norberto Papparatusqui portait la chemise de Tigre en 2012 et était présent à la décision de la Sul-Americana, a accordé une interview au journal olé.

Au cours de la conversation, l’ancien défenseur a déclaré qu’il était gêné par la posture de Rogério Ceni à l’époque, puisque le gardien a soulevé le trophée et, selon lui, il n’est pas allé dans les vestiaires de Tigre pour savoir comment allaient les Argentins après toute la confusion lors de la pause de la décision.

« Nous savions que, en jouant ou non, Rogério Ceni soulevait déjà la coupe. Étant leur capitaine, il n’est jamais venu nous demander si nous étions en vie ou ce qui s’était passé. On dirait qu’ils étaient contents de gagner la coupe de cette façon.

A l’occasion, après l’ouverture 2-0 de São Paulo en première mi-temps, il y a eu un début de confusion sur la pelouse qui s’est prolongée jusque dans les vestiaires. Les athlètes du Tigre et la sécurité de São Paulo se sont affrontés, et certains Argentins ont même dû se présenter au poste de police après la finale.

« J’avais l’impression que nous étions exposés. Qu’ils nous laissent au hasard avec ces gens qui étaient prêts à nous rendre la vie impossible. On peut voir qu’ils sont partis un peu avec le sang dans les yeux de ce qu’avait été le jeu ici. Que le match au stade Boca était un peu violent sur le terrain, mais ça n’a jamais dégénéré », a expliqué Papparato.

Au match aller, en Argentine, la confrontation a été tendue et s’est soldée par un nul 0-0. Pour l’occasion, Luis Fabiano, pour São Paulo, et Donatti, pour Tigre, ont reçu le carton rouge en première mi-temps. Onze ans après l’événement, Papparato craint toujours que la nouvelle confrontation soit encore chargée de tension.

Pour l’actuel entraîneur d’Almagro, la meilleure décision serait un match sans la présence de supporters. « Je ne sais pas s’il y aura une revanche des fans de Tigre. Tout le monde y a passé un mauvais moment. Les médias n’ont pas montré pourquoi ils voulaient couper les câbles de transmission. Je pense que si la vengeance est tentée, cela finira mal.

« La bonne décision est de jouer sans public car les choses finiront mal. Les deux sont courageux et s’ils s’en remettent à leur propre volonté, cela finira mal.

Prochains matchs pour São Paulo :

Tigre (F) – 06/04, à 21h – CONMEBOL Sulamericana – En direct sur ESPN sur Star +

Ituano (F) – 12/04 – Coupe du Brésil

Botafogo (F) – 15/04 – Championnat du Brésil