AvideceWopyBalab

Après l’arrivée de l’international argentin au Paris Saint Germain, le club français continue d’enregistrer des abonnements sans précédent sur ces plateformes. 

Le jeudi 9 septembre 2021, le club informait avec effervescence qu’il a signé un nouveau contrat de partenariat avec la plateforme Crypto.com. Il s’agit d’un site destiné aux échanges de la cryptomonnaie dont le siège est localisé à Hong Kong. 

Crypto.com compte environ 122 millions d’utilisateurs au monde. Le nouveau lien de sponsoring signé avec cet acteur majeur de la cryptomonnaie est un exploit pour le PSG. Voici quelques précisions sur ce nouveau sponsor.

La signature de partenariat entre PSG et Crypto.com

La signature de contrat entre le PSG et Crypto.com a été conjointement annoncée par les deux parties dans la soirée du jeudi 9 septembre 2021 sur Twitter. Selon les explications fournies par les deux nouveaux partenaires, le sponsoring s’étendra sur plusieurs années.

Il peut entre autres permettre aux supporters du club parisien d’avoir droit au crypto casino. Voici plus de détails sur les termes de l’accord de sponsoring.

Un nouveau partenaire pour le PSG

La mise en service de la plateforme Crypto.com

D’après les conclusions de la relation de partenariat des deux entreprises, Crypto.com peut plus tard devenir le site officiel du club de la capitale française. 

Aussi, les NFT, les jetons cryptographiques moins fongibles pourront être utilisés sur la plateforme. En outre, les droits du sponsoring seront pour la première fois dans l’histoire du football, payés en cryptomonnaie CRO.

À ce jour, les fans Tokens sont déjà disponibles sur le site de Crypto.com et peuvent être utilisés par les supporters du Paris Saint Germain. Il s’agit en effet des actifs numériques qui peuvent permettre aux fans du club de foot de contribuer activement à son épanouissement. 

Un supporter qui possède un Token est en mesure de tenir une rencontre avec les joueurs dans un cadre qui lui convient. Il pourra aussi avoir droit à des remises dans plusieurs magasins officiels grâce à son actif numérique. 

Récemment, le PSG a utilisé les Tokens pour payer le bonus à la signature de contrat avec son nouveau numéro 30, c’est-à-dire Lionel Messi.


Le bénéfice monétaire du sponsoring au PSG

Le club parisien a accepté de nouer le présent partenariat avec la plateforme de cryptomonnaie chinoise parce qu’il y tire un intérêt financier. En effet, le sponsoring peut rapporter plusieurs millions d’euros au club de Paris. 

D’après les récentes investigations, le PSG peut y gagner de 25 à 30 millions d’euros sur une période de 3 ans. La plateforme de monnaie numérique a enregistré une montée importante ces derniers mois qui peut atteindre le seuil des 213%. 

Par ailleurs, Crypto.com ne s’est pas encore enregistré auprès de l’Autorité des Marchés financiers (AMF).

Le Paris Saint Germain promeut Crypto.com

Le club français s’engage à faire la promotion de son partenaire à l’aide de la technologie dénommée overlay. Le présent système digital est assez répandu dans l’univers du football et permet d’afficher les messages commerciaux de différentes manières. Ainsi, le PSG aidera Crypto.com à diffuser ses messages commerciaux par différents canaux.

Les diffusions peuvent être faites au niveau des panneaux LED ou au bord d’un stade. Vous pourrez aussi retrouver les affiches publicitaires de Crypto.com à tout autre endroit où les rencontres du PSG sont diffusées. Ainsi, Crypto.com parviendra à atteindre un nombre important de cibles bien qu’elle n’ait pas encore d’agrément en France.

Créer un compte Crypto.com et recevoir 25€

Le comportement inédit du Paris Saint Germain

C’est une surprise pour plusieurs personnes d’apprendre que le Paris Saint Germain a signé de partenariat avec une société pas légale en France. Hormis l’absence d’agrément, le magazine économique de Hong Kong a aussi été identifié sur la liste noire des autorités françaises qui régulent les marchés publics. 

Ainsi, le club du football parisien ne devrait pas promouvoir cette entreprise en France. Le comportement du PSG viole ainsi les dispositions du Code de la consommation.

En réalité, ce code précise qu’un certain nombre d’opérations de parrainage tel que le partenariat sportif ou de mécénat est proscrit. Il s’agit notamment des sponsorings dont l’objet peut consister à faire la promotion des services d’actifs numériques de manière directe ou indirecte.

En outre, avant que les services de Crypto.com s’affichent sur l’étendue du territoire français, un agrément spécifique doit être obtenu. Ce dernier lui permettra d’être reconnu comme un prestataire de services sur actifs numériques (PSAN). Il revient à l’institution AMF de délivrer cette autorisation d’entrée sur le marché français.

Aussi, il y a une autre accréditation légale que Crypto.com devrait avoir. Cette dernière est assez difficile à recevoir et aucune entreprise ne l’a pas encore obtenue. Elle se distingue de l’enregistrement PSAN qui est plus simple et environ 22 sociétés de crypto monnaie en bénéficient déjà. Ainsi, le PSG a pu contourner toutes ces règles pour signer le contrat juteux.

 

L’implantation de Crypto.com dans le monde du football

Hormis le Paris Saint Germain, la plateforme Crypto.com fonctionne également en Italie. Elle fait partie des récents sponsors de la Série A italienne pour la saison 2021-2022. Ainsi, le logo de l’entreprise de cryptomonnaie a figuré pendant l’utilisation du VAR et aussi du Goal Line Technology. Crypto.com a aussi des expériences avec la Formule 1 ainsi que l’UFC.

Ces expériences déjà en cours ailleurs permettront aux deux partenaires de mettre à profit cet accord pour maximiser les rentrées d’argent colossales.

Créer un compte Crypto.com et recevoir 25€