Restons connectés

Tour d’Europe : le Real sur le podium, Manchester City sacré champion

Sinon

Tour d’Europe : le Real sur le podium, Manchester City sacré champion

De retour de l’actualité européenne, l’Angleterre a désormais son nouveau champion de connu, comme en France, C’est l’occasion d’un tour d’Europe pour revoir l’essentiel de ce week-end.

Les tops du week-end

1 – Manchester City roi d’Angleterre

Si les Sky Blues semblaient très proches du titre de champion d’Angleterre, c’est désormais chose faite avec leur rencontre face aux Spurs de Tottenham. Avec une cinglante victoire 3 buts à 1 contre les Londoniens, City a définitivement affirmé sa supériorité, avec un but de Sterling, Gundogan et Jesus. Eriksen sauve les meubles mais la défaite du rival coaché par José Mourinho scelle le sort de cette Premier League qui se conclut avec un nouveau sacre du technicien catalan. Chelsea avec sa victoire et un doublé de Giroud revient à 7 points du Big Four à 5 journées de la fin, tandis que Liverpool l’emporte 3 à 0 conte Bournmouth et confirme sa bonne forme du moment avec un nouveau but de l’incroyable Salah.

https://twitter.com/vinesfoot/status/985874679750713345

2- Madrid enfin sur le podium

Cela semblait faire une éternité, mais le Real Madrid réussit enfin à gravir le podium de la Liga en passant devant Valence. Toujours à 15 points de Barcelone qui l’a emporté 2 buts à 1 contre ce même Valence, le Real signe tout de même un succès face à la lanterne rouge en ayant laissé Ronaldo au repos, grâce à des réalisations d’Isco et Casemiro. L’ex Bordelais Diego Rolan réduit le score, mais ne peut empêcher les hommes de Zinedine Zidane de revenir à 4 points du second de la Liga, l’Atletico Madrid.

3 – Le Bayer Leverkusen se mêle au sprint final

En Bundesliga, le Bayern Munchen est devenu imbattable, cela ne fait plus aucun doute, mais qu’en est-il de ses poursuivants ? S’il y en a un qui a réussi un tour de force avec une victoire qui va compter, c’est le Bayer Leverkusen. Souvent moqué en tant que Bayer Neverkusen, ils ont distancé Leipzig à 4 points en l’emportant 4 buts à 1 contre l’Eintracht Francfort, et rattrapé le Borussia Dortmund. Un triplé de Kevin Volland et un but de Julian Brandt auront permis cette belle opération du nouveau troisième de Bundesliga.

Les flops du week-end

1- Fin de saison pour

En Allemagne se déroulait l’un des derby les plus importants du pays, opposant Schalke 04 au Borussia Dortmund. Dans ce derby, un joueur était sans aucun doute attendu au tournant, l’international belge Michy Batshuayi, véritable héros adulé par tout le Mur jaune. Malheureusement, il n’aura pas pu terminer la rencontre, et pire encore, il semble que sa saison soit d’ores et déjà terminée, sortant sur blessure. Pour ponctuer le match et parce qu’un malheur ne vient jamais seul, Dortmund conclut la rencontre sur une défaite 2 à 0 (buts de Konoplyanka et de l’emblématique défenseur Naldo).

https://twitter.com/BVB/status/985540112091156481

2- Arsenal baisse les yeux à l’extérieur, Manchester donne le titre à son rival

Comme dit précédement, les Sky Blues sont désormais champions, et pour cela ils pourront remercier les Red Devils coupable d’une défaite surprenante. Confronté à la lanterne rouge du championnat, Manchester United a déposé les armes face à West Bromwich Albion sur le score de 1 à 0, laissant le champ libre aux Citizens qui remercieront Rodriguez, le buteur. De leur côté, les Gunners s’illustrent d’une classique mauvaise manière, en perdant pour la cinquième fois consécutive à l’extérieur. Les hommes de Wenger réalisent une performance quasi-inédite en Premier League malgré un nouveau but d’Alexandre Lacazette.

3- Benevento s’éloigne du maintien

Si tout le monde a les yeux rivés sur la Juventus de Turin qui tend les mains vers un nouveau Scudetto, la lutte pour le maintien est pleine de surprises mais semble désormais compliquée à tenir pour Benevento. Depuis que les a rejoins, beaucoup d’observateurs de la Série A s’attendaient à voir la lanterne rouge se maintenir surtout avec les très bonnes performances de ce dernier qui a encore signé un doublé, contre Sassuolo, conclu sur un simple match nul. Si mathématiquement Benevento n’est pas encore condamné, les choses semblent s’être considérablement compliquées pour les coéquipiers de Diabagoal

Etudiant dans le médical mais passionné avant tout de football. Supporter de l'OM depuis toujours, je suis surtout fan des joueurs avec une aisance technique balle au pied.

... à lire dans Sinon

Populaire

Newsletter PKFoot

Une fois par semaine, le lundi midi.

Inscription confirmée

Une erreur s'est produite.

Retour