AvideceWopyBalab

Théo Hernandez, le défenseur latéral gauche de l’AC Milan, suscite l’intérêt de grandes équipes européennes.

Auteur d’une passe décisive décisive contre le Stade rennais en Ligue Europa cette semaine, le joueur de 26 ans, qui porte le brassard au bras gauche, prend de plus en plus d’importance au sein du club lombard. Parfois utilisé en tant que défenseur central, le latéral gauche a délivré 8 passes décisives et marqué 4 buts en 32 apparitions cette saison, ce qui témoigne du succès de son année jusqu’à présent.

En tout cas, l’international français, qui devrait participer à l’Euro 2024 avec l’équipe nationale, pourrait vivre un été animé en se retrouvant au cœur d’un jeu de transferts. En effet, le Real Madrid s’intéresse au Canadien Alphonso Davies, ce qui pourrait pousser le Bayern Munich à agir sur le marché des transferts.

Le Bayern Munich manifeste son intérêt

Selon les révélations du journaliste de Sky Sports, Florian Plettenberg, le club allemand s’intéresse de près à Théo Hernandez en cas de vente de leur joueur gauche de 23 ans. Pour le moment, il n’y a « rien de concret », précise le média, mais le club actuellement deuxième de la Bundesliga surveille attentivement la situation du Français en prévision de différentes éventualités.

Le joueur milanais, considéré comme l’un des meilleurs à son poste dans le monde, est lié à son club jusqu’en 2026, tandis que sa valeur marchande est estimée à 55 millions d’euros, selon Transfermarkt.

Intérêt du Real Madrid et du PSG

Mais Théo Hernandez a-t-il l’intention de quitter l’AC Milan à la fin de la saison en cours ? Ces derniers mois, le joueur a souvent été mentionné dans des rumeurs de départ. Le Paris Saint-Germain s’est brièvement intéressé à sa situation après avoir recruté son frère Lucas à l’été 2023.

En particulier, le Real Madrid a Théo Hernandez dans son viseur. Bien que la cible principale du leader de la Liga soit Alphonso Davies, le club espagnol envisage également le retour de son ancien joueur (2017-2019) qui ne serait d’ailleurs pas contre un retour dans la capitale espagnole.