AvideceWopyBalab

Dans une interview exclusive avec ESPNaccordée ce mercredi 24 à Madrid, le président de La Ligue, Javier Tebass’est excusé auprès de l’agresseur Vinicius Jr.faire Real Madridpour le message envoyé au joueur via les réseaux sociaux dimanche dernier (21), juste après le joueur a été victime de racisme pendant le Défaite 1-0 contre Valence en Liga.

« Voici une question que je dis toujours à mon équipe (de communication) : quand beaucoup de gens comprennent le message d’une certaine manière, ils ont raison. Alors, je dois me repentir », a-t-il commencé.

« Je pense que le message et l’intention que j’avais, une partie importante (des gens), en particulier au Brésil, n’ont pas compris. Je ne voulais pas attaquer Vinicius, mais si la plupart des gens l’ont compris de cette façon, je dois m’excuser Ce n’était pas mon intention je me suis mal exprimé, au mauvais moment… Mais je n’avais pas l’intention d’attaquer Vinicius, mais plutôt de clarifier une situation, car Vinicius avait enregistré une vidéo soutenant les actions de Vinicius. La Ligue« , a-t-il soutenu.

Juste après le match, qui s’est terminé par les accusations de Vini sur La Ligue étant permissive avec le racisme et ne promouvant pas des actions efficaces, Tebas a posté sur elle Twitter et a réfuté les accusations de l’ex-supporter flamand, dire que le joueur « est manipulé ».

O poste du chef de l’entité a été très mal reçu, avec l’athlète du Real Madrid lui-même donnant sa réplique de manière forte sur les réseaux sociaux.

« Encore une fois, au lieu de critiquer les racistes, le président de la La Ligue apparaît sur les réseaux sociaux pour m’attaquer. Autant vous parlez et faites semblant de ne pas lire, autant l’image de votre championnat est ébranlée. Voyez les réponses à vos messages et faites-vous une surprise… », s’est moqué l’athlète mérengue.

« S’omettre ne fait que vous rendre égal aux racistes. Je ne suis pas votre ami pour parler de racisme. Je veux des actions et des punitions. Le hashtag ne m’émeut pas », a-t-il ajouté.

Une entrevue à ESPNTebas a déclaré qu’il avait été mal compris et a assuré qu’il n’avait aucune intention d’attaquer Vinicius.

« Si j’ai blessé quelqu’un, ils ont pensé que j’étais raciste, c’est loin d’être la réalité. Comme je l’ai déjà dit, nous avons dénoncé des gens (qui ont commis du racisme), nous l’avons fait parce que nous ne voulons pas de racisme dans le football. Et plus encore : nous ne le faisons pas. Je ne veux pas de racisme avec un joueur qui va être, qui est une star mondiale, qui est Vinicius », a poursuivi.

« Et je l’ai dit il y a longtemps. Après que Vinicius ait eu une première saison pas si brillante et que Messi soit parti, on m’a demandé dans une interview qui était le » gars « qui est resté en Espagne, et j’ai répondu à Vinicius. Je ne dis pas maintenant. Pour moi, Vinicius est un atout du Real Madrid, du football espagnol, et nous le voulons avec nous », a-t-il déclaré.

« Je suis désolé pour ce qui s’est passé, et c’est pourquoi nous l’avons dénoncé. Et nous ne nous sommes pas contentés de le dénoncer : nous avons pris des mesures spéciales dans ses matchs. Nous avons parlé avec les clubs, afin qu’ils puissent assurer plus de sécurité, identifier les supporters. La Ligue prends soin de Vinicius. Et si vous avez mal compris le tweet, je dois m’excuser », a-t-elle ajouté.

Il convient de rappeler qu’après l’épisode, Tebas a été fortement critiqué par Luis Rubialesprésident de la RFEF (Fédération Royale Espagnole de Football), appelant le représentant La Ligue d' »irresponsable » et demandant que les discours du haut de forme, qui est son adversaire politique dans le football espagnol, soient « ignorés ».

Où regarder le Real Madrid contre le Rayo Vallecano ?

  • Real Madrid X Raie de Vallecanopour le 36e tour de La Liguea diffusé en direct pour le ESPN Non Étoile+ce mercredi (24), à 14h30 (heure de Brasília).