AvideceWopyBalab

Après une nouvelle contre-performance face à Toulouse ce week-end (0-0), Marcelino fait l’objet de critiques en raison de la faible qualité de jeu proposée par l’équipe de l’Olympique de Marseille.

Peu convaincants et en manque d’inspiration, les joueurs de l’OM n’ont pas réussi à déjouer la défense toulousaine ce dimanche et ont enregistré un deuxième match nul consécutif après avoir été tenus en échec sur le terrain du FC Nantes malgré leur supériorité numérique avant la trêve (1-1). Cette performance moyenne a renforcé les doutes concernant le système de jeu que Marcelino souhaite mettre en place depuis son arrivée en Provence.

Après le match, les joueurs ont été la cible de chants « Mouille le maillot ou casse-toi ! » provenant des tribunes du Vélodrome. En zone mixte, Chancel Mbemba, l’un des leaders de l’équipe, a donné son analyse du match : « Il fallait gagner, nous avons tout donné ; le plus important est de ne pas avoir encaissé de but », estime le joueur congolais. « C’est dommage. Nous allons continuer à travailler pour nous améliorer. Toulouse n’est pas un petit club, il fallait gagner, nous avons poussé jusqu’à la fin, mais nous n’avons pas obtenu les trois points. »

« Nous soutenons notre entraîneur »

Alors que Pau Lopez a notamment affirmé que les joueurs avaient du mal à comprendre les consignes de Marcelino, l’ancien défenseur du FC Porto assure que le problème ne vient pas de là : « Nous sommes concentrés, chaque match est crucial. Je pense que les attaquants vont marquer lors des prochains matches. Nous allons continuer à travailler. Je ne pense pas qu’il y ait un problème de compréhension des consignes de l’entraîneur, nous avons la même mentalité, nous soutenons notre entraîneur, nous allons fonce, c’est seulement le début. Nous avons beaucoup de travail à faire, nous le faisons en match et à l’entraînement, nous appliquons ses consignes sur le terrain. Nous sommes présents et nous résistons. »

Les prochains matchs constitueront un premier grand test pour l’OM, avec trois déplacements consécutifs à l’Ajax, à Paris et à Monaco, avant de recevoir Brighton.