AvideceWopyBalab

En conférence de presse ce vendredi (22), le fan Léandro Camposquoi s’est impliqué dans une bagarre avec le vice-président de Flamengo, Marcos Brazdans un centre commercial de Rio de Janeiro, mardi dernier (19), a assuré qu’il n’avait pas proféré de menaces de mort contre le leader rouge-noir.

Jeudi dernier (21), lors d’une conférence de presse à Ninho do Urubu, Braz a justifié avoir attaqué Campos après que le fan lui aurait proféré des menaces de mort et aurait également offensé sa fille.avec qui le haut-de-forme est allé faire du shopping Shopping à Barra le mardi après-midi.

Selon Campos, la seule chose qu’il a crié au vice-président de Flamengo a été de quitter le club, sans aucune menace de violence.

Le fan a également assuré qu’il n’avait jamais vu la fille de Braz présente sur les lieux.

« Je l’ai vu à l’intérieur du magasin, je l’ai récupéré et je lui ai dit : ‘Marcos Braz, quitte Flamengo’. J’ai tourné le dos et j’ai traversé la rue en diagonale. achats. À aucun moment je ne l’ai menacé, ni lui ni sa fille. Quand j’ai réalisé qu’il s’en prenait à moi », a-t-elle déclaré.

« (J’ai réalisé) C’est parce que le commerçant a crié. Je me suis retourné, il arrivait le poing fermé. Je me suis retourné pour lui faire face, j’ai reculé, il a perdu l’équilibre et est tombé. Il m’a tiré les jambes, c’est là que je suis tombé aussi. « Il est tombé sur mon aine, il m’a mordu, tandis qu’un de ses amis est venu à mes côtés et a commencé à me donner des coups de pied à la tête », a-t-il poursuivi.

Un fan de Flamengo qui s'est battu avec Braz dans un centre commercial nie la menace et déclare : "Sans les gardes de sécurité, ce serait peut-être pire"jouer
1:02
Leandro, un fan qui a combattu avec Marcos Braz, affirme que le conflit n’était pas prémédité, mais dit qu’il n’a aucun regret : « Je suis une victime »

Flamenguista souligne également les conséquences de l’événement

« A ce moment-là, les agents de sécurité achats Ils me l’ont enlevé, la fille du magasin me l’a aussi enlevé. À aucun moment je ne l’ai attaqué », a-t-elle souligné.

« Non (j’ai vu la fille de Marcos Braz). À aucun moment. À aucun moment elle n’a été dans le magasin », a-t-il ajouté.

En ce qui concerne la blessure au nez de Braz, révélée lors de l’entretien avec l’entraîneur jeudi dernier, Campos a déclaré qu’il ne pouvait pas l’expliquer.

« A aucun moment je ne l’ai attaqué, car il n’y avait aucun moyen. Son ami me donnait des coups de pied. A aucun moment je ne lui ai donné des coups de poing, des coups de pied… Rien ! Même les témoins ont dit ça », a-t-il souligné.

Lorsqu’on lui a demandé s’il poursuivait le vice-président rouge-noir ou s’il planifiait une action préméditée, Campos a nié et a également déclaré qu’il ne faisait partie d’aucune organisation de club.

Un fan de Flamengo qui s'est battu avec Braz dans un centre commercial nie la menace et déclare : "Sans les gardes de sécurité, ce serait peut-être pire"jouer
1:31
Leandro, un fan qui s’est battu avec Marcos Braz, raconte les instants qui ont suivi le conflit et déclare : « C’est moi qui voulais aller au commissariat »

Flamenguista parle également de ce qu’il compte faire dans ce dossier

« Je travaille là-bas, je travaille dans le je nourris, à vélo. Je travaille à proximité. j’étais dans le achats, je suis passé par là et je l’ai vu. J’y suis tous les jours. Insatisfait de la situation actuelle du club, je lui ai dit ces mots », a-t-il expliqué.

Enfin, le fan a noté que l’épisode ne lui a causé que des problèmes et l’empêche même de pouvoir travailler.

« Je ne le regrette pas, car je n’ai rien fait de grave. C’est moi qui ai été attaqué, dans cette affaire. Mais cela cause beaucoup de problèmes dans ma vie. Je ne vais pas travailler, n’est-ce pas ? » , il a dit.

« Ce n’est pas possible. J’ai même peur de sortir dans la rue pour dire la vérité. Je suis une victime, je ne l’ai jamais agressé verbalement ou physiquement », a-t-il conclu.

Les prochains matchs de Flamengo

  • São Paulo (F) – 24/09, 16h (heure de Brasilia) – Coupe du Brésil

  • Bahía (C) – 30/09, 16h (heure de Brasilia) – Brésilien

  • Corinthiens (F) – 10/07, 21h (heure de Brasilia) – Brésilien