Restons connectés

PKFoot

Récits

Calendrier de l’Avent #12 : City – QPR 2012, les trois minutes qui ont fait basculer Manchester

Écrit par 13 décembre 2019

Le mois de décembre arrive enfin et il est temps pour nous de vous gâter en vous laissant ouvrir les cases de notre calendrier PKFoot. A chaque date, un nouveau souvenir, un retour en arrière sur la dernière décennie.

L’édito décalé

Ramenez la Coupe à la maison

Par Fabien Esvan

C’est l’histoire de deux chaînes. Emblématique par son histoire et son vécu pour l’une, novatrice et « fraîche » pour l’autre. Depuis leur création, Canal+ et beIN SPORTS ont, chacune à leur manière, su écrire leur histoire pour rentrer (ou pas) dans le cœur des amoureux du ballon rond. Pourtant, au cours des derniers mois, ces deux groupes que tout semble opposer, mais que le sport rassemble, ont dû encaisser des (sacrés) coups. Avant de retrouver une grande bouffée d’air frais, un matin de novembre 2019. Récit d’une renaissance.

Le 29 mai 2018, on ne donnait plus trop cher de la peau de Canal + dans le paysage audiovisuel sportif français. En cédant la Ligue 1 au nouveau venu Mediapro, la chaîne cryptée laissait partir l’un de ses droits les plus emblématiques, une partie de son Histoire, un morceau de son ADN. Quelques mois seulement après la perte de ses matches de Champions League. Son de cloche légèrement différent chez le voisin beIN, mais sensiblement la même mélodie quand le groupe a aussi perdu la Coupe aux grandes oreilles, cédée à RMC. Ils étaient nombreux les téléspectateurs nostalgiques des plateaux Champions Club d’Alexandre Ruiz, des analyses de Tonton Marcel, des envolées lyriques de Paulo Le Guen au Camp Nou ou encore des soirées Canal Champions Club de Nathalie Iannetta et Hervé Mathoux.

Dix-huit mois plus tard, la « routourne » a tourné. Et c’est un sacré tremblement de terre sur le marché des droits TV sportifs français. Alors qu’on les donnait malades, « finis pour le haut niveau » pour reprendre une expression courant dans les PMU de l’Hexagone, les deux mastodontes reviennent aux affaires en raflant la Ligue des Champions pour la période 2021-2024 au nez et à la barbe du petit nouveau Mediapro. Le groupe sino-espagnol a visiblement du mal à accepter le résultat puisqu’il a déjà fait appel de la décision à l’UEFA.

Une « vieille » connaissance fait également son retour. En effet, TF1 revient sur le devant de la scène du football de clubs. La Une diffusera la finale de la Ligue des Champions à partir de 2021 et ce, pour la première fois depuis 2012.  Avec le duo Liza/Margotton en maîtres de cérémonie et en distributeurs de souvenirs.

Le bonheur des uns fait pourtant le malheur des autres. Ayant déjà perdu les droits exclusifs de la Premier League aux dépens de Canal – la chaîne a toutefois convenu d’une co-diffusion de la ligue anglaise avec la chaîne cryptée, RMC fait chou blanc dans cette renégociation de la Champions League. Trois ans d’union, l’idylle aura donc été courte entre la chaîne de SFR et la plus belle des compétitions européennes. Et l’After sera peut-être difficile à gérer pour la chaîne de François Pesenti.

Newsletter PKFoot

Une fois par semaine, le lundi midi.

Inscription confirmée

Une erreur s'est produite.

Populaire

Retour