Restons connectés

LOSC / PSG : va-t-on faire autre chose que s’ennuyer ?

Paris sportifs

LOSC / PSG : va-t-on faire autre chose que s’ennuyer ?

Cette semaine, on a parlé de Ballon d’Or, on a parlé du projet de l’OM et de l’arrivée de Zubizarreta, on s’est encore demandé si Emery allait passer le mois d’octobre, et au final on a presque oublié qu’il y avait du football au programme ce week-end. Première étape de la journée : LOSC – PSG ce soir.

Le week-end dernier, le PSG a encore abandonné 2 points au bout de l’ennui après s’être fracassé la tête et les deux pieds gauches de Cavani sur le mur Olympien de Rudy Garcia. Du coup, les Parisiens sont d’autant plus attendus cette semaine qu’ils se déplacent sur le terrain d’une des équipes les moins efficaces de la saison (10 buts marqués en 10 matchs pour 16 encaissés), Lille.

Le gros souci d’Unai Emery sera de tenter de se sortir la jambe d’un étau serré à bloc : d’un côté les doutes sont là (l’attaque a été inexistante face à l’OM), de l’autre il va falloir préparer le déplacement sur la pelouse de Bâle mardi prochain. Que faire ? Faire jouer l’équipe-type pour gonfler la confiance d’un 11 fort en perspective de la Ligue des Champions avec le risque de les cramer ou faire tourner pour préserver la forme physique du groupe avec le risque d’un nouvel échec et voir se profiler la perspective des 9 points de retard sur le leader Niçois ?

La chance d’Emery sera sans doute de pouvoir compter sur un groupe à peu près au complet, seuls manquent à l’appel un Serge Aurier blessé et Javier Pastore trop juste pour prétendre à quoi que ce soit ce week-end.

Lors de la 10ème journée, les Dogues lillois n’ont pas eu beaucoup de mal à taper des Bastiais peu inspirés pour se sortir de la zone rouge, mais sans pour autant convaincre. Trois victoires, 6 défaites, un secteur offensif décimé, le discours d’Antonetti qui passe de moins en moins bien… Ajoutez à ça le forfait infirmerie de Marko Basa comme celui de Ryan Mendes, les absences de Bauthéac, De Préville, Junior Tallo, Obbadi et surtout Ronny Lopes, et vous aurez comme nous nous du mal à donner quelque chance que ce soit aux Dogues pour la réception du PSG.

Montrés du doigt pour le manque de jeu et l’ennui qui émane de leurs prestations, les Lillois attirent les investisseurs (coucou Gérard Lopez), mais plus les amoureux de football. Depuis l’arrivée dans le Stade Pierre Mauroy, le nombre d’abonné ne cesse de décroître et ce ne sont pas les préceptes du coach corse qui risquent de réveiller l’engouement. Cette saison sent la grosse galère pour le LOSC et le match de demain la belle correction.

Avec les dernières prestations du PSG, notamment son récital foiré face à l’OM, et la réputation que se tire le LOSC d’Antonetti, la confrontation de ce soir ne devrait franchement pas attirer les foules, surtout un vendredi soir avec des tarifs doublés pour l’occasion. Le PSG peut donc se relancer en disposant d’un faible adversaire et se regonfler le moral pour la Champion’s League.

Si la démonstration offensive des parisiens est peu probable, comptons sur un but d’un Lucas enfin décisif grâce à Emery et sur un carton rouge bien débile de Rabiot alors qu’il commence à se montrer indispensable au coach du PSG. La cote du LOSC étant aux alentours de 6,75 en moyenne, le nul à 4,00 et la victoire du PSG à environ 1,53… Mieux vaut jouer le plat du pied sécurité.

Quand je ne suis pas penché sur des stratégies marketing, j'écoute Pierre Bachelet dans mon jogging Sang & Or, la 8.6 pour seul allié. Mon père c'est Van Bommel, ma mère c'est Cyril Rool, du coup je voue un culte au tacle à la gorge.

... à lire dans Paris sportifs

Populaire

Newsletter PKFoot

Une fois par semaine, le lundi midi.

Inscription confirmée

Une erreur s'est produite.

Dernier tutoriel

Devenez rédacteur sur le blog foot PKFoot.com
Retour