« À travers la passion » est une émission de football durant laquelle je m’entretiens et je débats avec un supporter d’un club précis afin qu’il nous parle de sa passion. La naissance de sa passion, son évolution avec le temps, ses souvenirs tristes et joyeux,…

Aujourd’hui on part découvrir la culture espagnole. Direction le sud du pays, en Andalousie pour parler d’un club à 6 coupes européennes, le Sevilla Fútbol Club. Pour en parler je serai avec Henri.

Sa passion est née très récemment, il y a 3 ans. Étudiant à Erasmus, il a décidé de passer une partie de ses études à Séville et le hasard à fait que son logement se trouvait dans le quartier fondateur du FCS et là où se trouve le Stade Ramón Sánchez Pizjuán. Son entourage l’a donc converti à cette folie.

De ce fait, il a pu voir quelques matchs au stade, entre la Liga, l’Europa League en passant par la Copa del Rey, ses meilleurs souvenirs se sont réalisés là-bas. Le premier est une victoire de prestige 3-0 contre le Real Madrid en Septembre 2018 et une victoire 2-0 face au FC Barcelona en Copa del Rey en Janvier 2019.

Son pire souvenir s’est, lui aussi, déroulé à Séville et il s’agit d’une défaite 1-0 dans le derby, à l’extérieur. Ce qui lui amènera des moqueries et du chambrage pendant des jours et des jours.

Séville est une vraie ville de foot, de passionnés. Le stade est souvent plein avec une grande ambiance. Cette passion est née, en partie, du fait que les deux clubs sont très anciens (chacun est centenaire) et que les espagnols s’attachent à toutes ces coutumes que peuvent représenter les clubs de foot.

Mais ce qui accentue cette folie du football c’est que cette ville est divisée en deux. Une partie rouge et une partie verte avec le Réal Bétis Balompié. Il s’agit d’une des plus grosses rivalités du monde et pour certains, la plus grosse d’Espagne, « El Gran Derby« . Comme souvent dans un derby, il s’agit d’un affrontement entre une classe assez aisée (Les Sevillistas) et une classe populaire (Los Verdiblancos).

Les deux clubs sont ennemis mais des évènements marquants récents côté rouge et blanc ont unifié les deux clubs, comme la crise cardiaque d’un enfant du club, Antonio Puerta (lors d’une rencontre contre Getafe) et la mort de José Antonio Reyes, dans un  accident de la route.

Séville est, également, une ville très croyante. Il y a deux évènements marquants chaque année : La semaine sainte et le derby.

 

Le 21 Août 2020 s’est déroulé un nouveau grand évènement dans l’histoire du club. Opposé à l’Inter Milan, le FC Séville s’offre sa 6ème Europa League, un record absolu dans la compétition. Une finale malheureusement vécue seul  dans la frustration d’un stade vide, tant l’ambiance mise par les sevillans est énorme à chaque déplacement. Quelque chose d’exceptionnel pour un club qui n’a jamais investi + de 25M sur un joueur, au budget pas énorme et au palmarès national pas si colossal. Un exemple pour beaucoup de clubs !

 

Au final, le FC Séville représente une grande famille qui t’intègre qui que tu sois, peu importe d’où tu viens ; une vraie mentalité de vainqueur (6 finales jouées gagnées) avec un immense travail derrière. Le FC Séville a une âme qui peut être comparé, sur certains points, au grand Liverpool FC.

 

Pendant près de 40 minutes, partez, avec moi, dans l’un des deux camps d’une ville vibrant pour le football.

Vous pouvez retrouver ce podcast sur l’ensemble des grandes plateformes de streaming (Anchor, Spotify, Apple Podcasts, Google Podcasts, Breaker, RadioPublic & PocketCasts)

Ginodcast

Etudiant en communication, supporter de l'OM et surtout podcasteur à mon temps perdu. Mon envie est de vous faire vivre le football et l'amour des clubs par la voix.