« À travers la passion » est une émission de football durant laquelle je m’entretiens et je débats avec un supporter d’un club précis afin qu’il nous parle de sa passion. La naissance de sa passion, son évolution avec le temps, ses souvenirs tristes et joyeux,…

Aujourd’hui, après avoir fait l’extrême sud de l’Espagne, on part tout au Nord dans le Pays Basque pour parler d’un club historique du championnat d’Espagne : l’Athletic Club de Bilbao. Vainqueur par 8 fois de La Liga, 23 fois de la Coupe d’Espagne et vainqueur 2 fois de la Supercoupe d’Espagne, l’Athletic est le seul club avec le Real et le Barça a n’avoir JAMAIS été relégué, présent dans les 78 saisons du championnat espagnol. Pour en parler je suis avec Jérémy du site FuriaLiga.

La naissance de sa passion lui est venue en bonne partie de son frère, amoureux du football. Il faut savoir que dans le Pays basque nord, la passion pour ce sport n’est pas très grande, par rapport à d’autres parties de la région. La politique identitaire du club de l’Athletic l’attirera et lui fera aimer ce club.

 

Malgré le fait qu’il habite dans la partie française du Pays basque, il a vécu très peu de match au très beau stade de San Mamés. Mais cela ne l’a pas empêché de développer beaucoup de souvenirs avec son club. Dans ses meilleurs, on retrouve la dernier match de son joueur préféré, Andoni Iraola ; La Supercopa 2015 gagnée face au Barça avec notamment une victoire 4-0 à l’aller, à San Mamés ; Mais encore le but d’Ariz Aduritz en 2019, toujours, face au Barça.

A l’inverse, dans les pires, on retrouve une simpliste défaite 1-0 à MalagaGorka Iraizoz (gardien de Bilbao) avait égalisé à la dernière seconde mais son but s’est vu refusé on ne sait pas trop pourquoi ; A côté de ça on retrouve évidemment la finale de l’Europa League 2013 contre l’Atlético Madrid (0-3).

 

Dans ce début d’épisode, on parle beaucoup du stade de San Mamés, aux supporters très nombreux et très fervents ! Cette folie venue tout droit d’Angleterre et des anglais qui ont fondé le club. L’ancien San Mamés était d’ailleurs construit au centre de la ville de Bilbao, ce qui a fait que la ville s’est construite récemment autour.

 

On dit que le Pays basque est coupé en deux, une partie rouge et blanche (Athletic Club) et une bleu ciel et blanche (Real Sociedad). Leur confrontation se nomme l’Euksal Derbia (Derby basque). Un derby très différent de ce que l’on peut voir d’habitude : Aucune violence hors du terrain, un derby presque amical. Cela vient de la très forte identité basque qui passe bien avant le club. La finale de la Copa del Rey 2020, qui devrait avoir lieu en Avril 2021 pour jouer avec du public, va voir, pour la première fois de son histoire un derby Basque qui promet d’atteindre des sommets.

 

Ce qui fait la magie de l’Athletic c’est notamment le principe de « La Cantera » (principe qui consiste à ne recruter au sein du club que des joueurs soit formés au club, soit d’origines ou nés basques, soit qui ont été formé dans un des clubs de la région). Cela renforce l’identité du club et rappelle la région basque. Cela peut couter certains résultats vu le nombre de recrutements possibles limités même si au Pays basque il y a des joueurs de talents. C’est quelque chose à ne pas arrêter !

 

Récemment, les supporters ont pu vivre quelque chose d’unique : Deux saisons sous les ordres du grand Marcelo Bielsa.Et dès sa première saison il réalise le parcours européen le plus marquant de l’histoire du club, allant jusqu’en finale de l’Europa League. Son impact sur les joueurs et supporters est fort mais ça a craqué avec certains joueurs du club, à l’époque. Il a laissé sa trace à Bilbao mais il n’y a pas forcément d’envie de le voir revenir, un passage aura suffit.

 

L’avenir du club est imprévisible : Une finale approche à grand pas mais le dernier trophée date désormais de 5 ans et le dernier championnat de 36 ans !

Il n’y a aucune crainte de la descente et de la fin de la série record mais jouer les places européennes va être difficile même si ça doit être un objectif et pour ça un changement d’entraineur est nécessaire.

 

Pendant près de 45 minutes, partez, avec moi, au cœur de la cathédrale de San Mamés pour parler d’un club à la belle histoire.

Vous pouvez retrouver ce podcast sur l’ensemble des grandes plateformes de streaming (Anchor, Spotify, Apple Podcasts, Google Podcasts, Breaker, RadioPublic & PocketCasts)

Ginodcast

Etudiant en communication, supporter de l'OM et surtout podcasteur à mon temps perdu. Mon envie est de vous faire vivre le football et l'amour des clubs par la voix.