AvideceWopyBalab

« À travers la passion » est une émission de football durant laquelle je m’entretiens et je débats avec un supporter d’un club précis afin qu’il nous parle de sa passion. La naissance de sa passion, son évolution avec le temps, ses souvenirs tristes et joyeux,…

Aujourd’hui, direction un pays dans lequel nous ne sommes encore jamais aller, la Suisse et plus précisément direction Genève pour parler du Servette FC. Un des club les plus important et les plus titré du pays avec 17 championnats et 7 coupes nationales mais en Europe, les grenat n’ont jamais fait mieux qu’un 1/8 de finale de Ligue des Champions et de Ligue Europa. D’une quasi-faillite en 2015 à un très court retour en Europe en 2020, découvrons la passion helvète du football et pour en parler je suis avec Jonathan.

 

Une passion née tardivement et arrivée sur le long terme, il est difficile de s’attacher au Servette dès son enfance mais il est facile d’en tomber amoureux une fois la relation commencée.

Cependant ça n’empêche pas de créer des souvenirs forts. Dans le positif comme un match contre le rival de Lausanne, le 10 Mai 2019, devant 20 000 personnes. Cette victoire était synonyme de remontée en première division après 6 longues année d’absence. A l’inverse dans les pires souvenirs on retrouve la saison 2017/2018 où le club échoue dans la course à la montée contre Xamax, équipe très chanceuse en fin de match.

 

Malgré l’affluence du match contre Lausanne, les affluences moyennes dépassent rarement les 4 000 personnes, ce qui s’explique par le fait que les clubs suisse ont peu de supporters fidèles se rendant régulièrement au stade malgré leur grand nombre du supporters sur place. Et le cas du Servette est très spécifique, c’est un club ayant toujours été fort dans son histoire au XXème siècle, créant donc beaucoup de liens avec des suisse hors Genève.

Mais si ce match contre Lausanne a attiré tant de monde au stade c’est tout simplement car c’est l’un des deux derbies du club (l’autre étant contre Sion).

 

Malgré l’aspect historique du club, son passé récent est peu glorieux. Après presque 20 ans sans trophée, l’avenir proche est douteux, une reconstruction d’après la faillite de 2015 et pour revivre des moments glorieux et gagner des trophées il faudra attendre la fin de la dynastie des Young Boys de Berne, actuel club le plus important de Suisse.

 

Crédit photo de la vignette de l’épisode : Bastien Gallay.

 

Pendant 2 heures, rejoignez moi dans une passion naturelle pleine de souvenirs et de folie.

Vous pouvez retrouver ce podcast sur l’ensemble des grandes plateformes de streaming (Anchor, Spotify, Apple Podcasts, Google Podcasts, Breaker, RadioPublic & PocketCasts)

L'équipe PKFoot

Toute l'équipe du blog a collaboré à la rédaction de ce dossier, afin de vous fournir leur point de vue et ressenti. PKFoot est (aussi) une grande et belle équipe !