Restons connectés

PKFoot

15e journée de L1 : les petits rient, le Lyon coule

Les prix de la Ligue 1

15e journée de L1 : les petits rient, le Lyon coule

PKFoot distribue des prix après cette 15e journée de Ligue 1 2015/16 pour récompenser ou dénoncer des joueurs, entraîneurs, dirigeants, supporters… Pas question cependant de primer uniquement le meilleur et le pire mais plutôt de se pencher sur quelques faits de jeu ou déclarations qui symbolisent la beauté du foot (prix Orange), ses boulettes (prix Banane) mais aussi toutes les dérives qui font malheureusement partie de ce sport : l’agressivité ou l’anti-sportif (prix Citron), l’individualisme ou l’ego (prix Melon).

Prix Banane : Gonalons, symbole de la défense de l’OL

Après Mapou, c’est au tour du capitaine lyonnais de tromper son propre gardien. Rafael fera presque aussi bien suite en manquant sa passe en retrait et en mettant Montpellier sur de bons rails pour venir s’imposer à Gerland (2-4). En manque de peps offensivement, orphelin de Fekir, l’OL souffre aussi de plus en plus défensivement, au point de menacer sa place au classement.

Prix Orange : Caen et Angers toujours en pleine bourre

Sans folie mais avec une grande efficacité, Angers a gagné sans trembler face à Lille (2-0). Le promu se positionne ainsi en solide troisième au classement général, à un petit point de Caen. Les Normands ont aussi fait parler leur réalise et allant s’imposer (1-4) à Bordeaux. Sans grands moyens mais avec cohérence et un collectif bien rodé, ces deux clubs prouvent qu’à défaut de rivaliser avec Paris, il est tout de même faisable de bien figurer en L1.

Prix Citron : la L1 sous tension

Hassen (Nice) contre Toulouse, Kankava (Reims) contre Rennes, Bedoya (Nantes) contre Bastia, Sall (Sainté) contre Guingamp, Poko (Bordeaux) contre Caen, Civelli (Lille) contre Angers. Par maladresse, excès d’agressivité ou sévérité de l’arbitre, 6 joueurs ont vu rouge lors de cette journée, record d’expulsions depuis le début de saison. Seule celle de Sall, à la 90e, n’a pas porté préjudice à Saint-Etienne qui a gagné contre Guingamp.

Prix Melon : les « sénateurs » bordelais

Humiliés 1-4 à la maison par Caen, Bordeaux a livré une pâle prestation qui n’a pas plu au président Triaud qui a évoqué sa « honte » après le match de « sénateurs » de ses joueurs : « J’ai l’impression que l’équipe est restée au vert, on a oublié de sortir de l’hôtel, ils y sont encore probablement car je ne les ai pas vus. On a été mangés, physiquement, dans l’envie. Je ne sais pas pourquoi mais j’avais un mauvais pressentiment car je les ai vu sortir du vestiaire un par un, même pas en groupe, en marchant, à deux à l’heure. Je me demandais combien de temps ils allaient mettre pour rejoindre le terrain ».

Continuer la lecture

Passionné de football, j'adore analyser et décortiquer le milieu du ballon rond (stratégie des clubs, tactiques des entraîneurs, performances des joueurs...) en essayant d'apporter un regard décalé et en provocant le débat.

... à lire dans Les prix de la Ligue 1

Populaire

Newsletter PKFoot

Une fois par semaine, le lundi midi.

Inscription confirmée

Une erreur s'est produite.

Retour