Restons connectés

PKFoot

17e journée de L1 : le Prix Melon au mineur Faupala

Les prix de la Ligue 1

17e journée de L1 : le Prix Melon au mineur Faupala

PKFoot distribue ses prix pour la 17e journée de Ligue 1 afin de récompenser ou dénoncer des joueurs, entraîneurs, dirigeants, supporters… Pas question cependant de primer uniquement le meilleur et le pire mais plutôt de se pencher sur quelques faits de jeu ou déclarations qui symbolisent la beauté du foot (prix Orange), ses boulettes (prix Banane) mais aussi toutes les dérives qui font malheureusement partie de ce sport : l’agressivité ou l’anti-sportif (prix Citron), l’individualisme ou l’ego (prix Melon).

Prix banane : l’attaque bastiaise

Saint-Etienne a gagné mais les Verts ont peiné face à une équipe bastiaise loin d’avoir déméritée. Les Corses se sont créés de nombreuses occasions et auraient mérité d’en mettre un. Seulement, face à Ruffier ou aux défenseurs adverses, ils ont manqué de réalisme et ont même parfois été carrément maladroits comme sur cette double occasion quand Boudebouz puis Kamano ont tous deux trouvé le poteau.

Prix Citron : la colère de Pascal Dupraz

Battu dans les arrêts de jeu sur un pénalty discutable contre Lyon, l’entraîneur savoyard n’a pas apprécié la décision arbitrale.

J’en suis au quinzième ralenti, Adrien Thomasson prend le ballon de la poitrine mais rien que de le dire on va me prouver le contraire. En septembre, on est venu nous expliquer à grands coups d’images les décisions prises pour qu’on les comprenne et parmi celles-ci il y avait des situations de penalty telles que celle-ci, et c’est le même arbitre, M. Chapron qui était venu nous l’expliquer. Tout est construit pour que le football se joue entre seize clubs comme les franchises de hockey sur glace aux Etats-Unis.

Chacun se fera son avis mais s’il a raison, ce football à deux vitesses est attristant. S’il a tord, le corps arbitral est encore accusé de malhonnêteté. Dans tous les cas, la L1 est perdante.

Prix Melon : un Lensois parie contre son équipe

Un jeune attaquant du RCL a parié contre son club lors du derby du nord. Sur Twitter il a même regretté avoir perdu 800 €  suite à l’égalisation des Sang et Or. (17 ans) n’est pas encore professionnel mais sa carrière débute mal. Déjà brouillé avec son club formateur à cause d’un transfert avorté vers l’Angleterre, le voici pris en grippe par ses propres supporteurs.

 » J’étais mal dans ma tête, et j’ai reçu une proposition de mon agent, Jennifer Mendelewitch. Elle me proposait de rejoindre l’Angleterre et d’y gagner de l’argent. J’ai voulu tenter le pari. C’était une période où j’étais influençable », déclarait-il en mars 2014 sur le site officiel du club au moment de réintégrer le groupe. Un mea culpa à l’époque qui ne lui a visiblement pas servi de leçon et qui va conforter le choix du club de le laisser partir libre en fin de saison.

Prix Orange : le spectacle

On commencerait presque à s’habituer à une L1 qui redevient, parfois, très spectaculaire. 36 buts ont été marqués lors de cette 17e journée avec un score à la mode :  le 3-2  ou plutôt le 2-3, car en dehors du succès de Bordeaux contre Lorient, les autres matchs à cinq buts ont vu les visiteurs s’imposer : Nice à Caen, Lyon à Evian et Guingamp à Reims.

17e journée de L1 : le Prix Melon au mineur Faupala

Passionné de football, j'adore analyser et décortiquer le milieu du ballon rond (stratégie des clubs, tactiques des entraîneurs, performances des joueurs...) en essayant d'apporter un regard décalé et en provocant le débat.

... à lire dans Les prix de la Ligue 1

Populaire

Newsletter PKFoot

Une fois par semaine, le lundi midi.

Inscription confirmée

Une erreur s'est produite.

Retour