Restons connectés

25e journée de L1 : Super Mario prend ses marques, Angers gifle les Aiglons

Les prix de la Ligue 1

25e journée de L1 : Super Mario prend ses marques, Angers gifle les Aiglons

Les semaines passent et le classement prend forme en Ligue 1, la lutte est rude en bas et dans le haut du classement, cette semaine ne fait pas exception avec de jolis buts à se mettre sous la dent.

Les Tops :

Le Vélodrome a trouvé son nouveau chouchou

L’OM renoue enfin avec une spirale positive, avec sa victoire 2 buts à 0 ce week-end face à Amiens, les Marseillais se remettent sur de bons rails après avoir connu la tempête le mois précédent. Alors certes, en ce début 2019 ils n’ont vaincu que des adversaires de deuxième partie de tableau mais lorsque l’on constate qu’ils ont pris le bouillon face à Andrézieux il n’y a pas si longtemps, ces victoires sont accueillies avec le sourire sur les bords de la Canebière. Un but de Super Mario et un autre de Thauvin pour le break, si le champion du monde n’a pas brillé hormis par son but, c’est l’international italien qui a réalisé une prestation 5 étoiles, n’hésitant pas à décrocher pour offrir un soutien non négligeable à son équipe. Amavi et Mandanda semblent toujours incertains dans chacune de leurs interventions, et seraient bien inspirés de se mettre au diapason avec le reste de l’équipe qui est enfin parvenu à hausser son niveau de jeu.

bientôt idole du Rocher

A l’instar de Marseille, Monaco reprend aussi quelques couleurs avec son nouvel effectif de 2019. Si on est loin de retrouver le Monaco flamboyant auquel on était habitué les années précédentes, le club de la Principauté affiche du progrès dans son contenu, et on ne va pas se le cacher, cela provient surtout de sa recrue Gelson Martins, véritable feu follet de son équipe. Seul buteur de la rencontre face au FC Nantes, sur un centre de Rony Lopes, l’ailier appartenant à l’Atletico Madrid est tout simplement le détonateur de tout le secteur offensif monégasque. Jardim voit son équipe se donner de l’air, et pourquoi pas, s’offrir une fin de saison digne des meilleurs troubles-fête ?

 

Les Crocodiles font le show face à Dijon

Les Nîmois semblent bien parti pour obtenir leur maintien cette saison, et leur performance face à Dijon ne fait que confirmer ce pré-sentiment. Victorieux face aux hommes de Kombouaré sur le score de deux buts à zéro, les Crocodiles ne font pas seulement dans le résultat mais aussi dans la manière. Produisant habituellement un jeu propre, ils ont été mis en difficulté par Dijon, mais ce sont surtout les buts qu’ils parviennent à inscrire qui surprennent. Savanier pour commencer, voit le gardien trop éloigné de ses buts et tente sa chance à 45 mètres, coup de maître qui finit au fond des filets pour l’ouverture du score. Le but du break arrive de l’inévitable Bobichon qui arme une frappe aux 20 mètres, ni une ni deux ça finit au fond, hold-up et nouveau succès pour les joueurs de Bernard Blaquart.

Les Flops :

Un match nul qui ne fait les affaires de personnes

Lille et Montpellier s’affrontaient ce week-end, l’occasion pour les Lillois de conserver une avance confortable sur ses poursuivants, et recoller aux Marseillais et aux Lyonnais pour Montpellier, il n’en sera rien. Avec José Mourinho dans les tribunes pour profiter du spectacle, les deux équipes ont offert une prestation digne du meilleur bus du technicien portugais, un triste zéro à zéro avec quelques regrets côté Dogues sur une frappe qui tape le poteau gauche. Pas de vainqueur et un résultat qui ne convient à personne.

Strasbourg n’y arrive plus

L’occasion rêvée pour Strasbourg, après des déconvenues face à Saint-Etienne, et Angers, Caen faisait office de victime idéale pour se relancer. Les Alsaciens n’ont pas trouvé le chemin des filets, les Caennais prennent un point important dans la mission maintien tandis que les Strasbourgeois continuent à perdre du terrain, eux qui étaient si proche du podium il y a seulement quelques semaines de cela. De mauvaise augure avant la finale face à Guingamp qui arrive le mois prochain.

Angers enchaîne et corrige l’OGC Nice

Nice avait la possibilité de remonter très haut dans le classement, mais le SCO d’Angers ne l’a pas entendu de la même oreille. Victoire 3 buts à 0 des Angevins et une maîtrise totale face aux Aiglons qui avaient portant muselé les Lyonnais une semaine auparavant. Bahoken, Fulgini, et Lopez sont les buteurs de la rencontre, on notera l’excuse particulièrement étonnante concernant le coach niçois suite à cette rouste. Vieira n’a pas hésité à pointer du doigt , dont il doute de la véracité de son excuse médicale, allant jusqu’à supposer qu’il s’agissait d’un choix du joueur. Pas sûr que rejeter l’échec de toute une équipe sur un joueur, qui plus est en se basant sur des suppositions et en annonçant cela à la presse, soit une décision réfléchie et intelligente au moment d’aborder la seconde partie de saison. Manque de classe du champion du monde tricolore.

 

Etudiant dans le médical mais passionné avant tout de football. Supporter de l'OM depuis toujours, je suis surtout fan des joueurs avec une aisance technique balle au pied.

... à lire dans Les prix de la Ligue 1

Populaire

Newsletter PKFoot

Une fois par semaine, le lundi midi.

Inscription confirmée

Une erreur s'est produite.

Retour