Restons connectés

PKFoot

26e journée de L1 : Mbappé toujours plus haut, Reims frappe fort

Les prix de la Ligue 1

26e journée de L1 : Mbappé toujours plus haut, Reims frappe fort

Les semaines se suivent mais ne se ressemblent pas forcément.  Reims qui colle quatre pions à la défense intraitable de Montpellier. Monaco qui revient dans le coup en s’offrant le scalp de Lyon. Pallois qui marque un joli but. Même Germain a marqué c’est dire …
Ah si, le PSG a encore gagné … 

Le match : football champagne à Reims

Même si la dynamique de Montpellier pouvait laisser croire à une victoire de Reims, les planètes semblaient aligner pour le MHSC quand Congré ouvrait le score sur une remise d’Hilton : la combinaison la plus improbable pour ces 2 défenseurs centraux, pour un joli but. Mais Reims a fini par gagner ce jeu du chat et de la souris plus que divertissant. Ce succès est une énième raison de regarder plus souvent ce promu étonnant, que personne n’attendait à ce niveau.

L’équipe : l’AS Monaco revient dans le coup

On peut dire que l’OL était sans doute fatigué – physiquement comme émotionnellement – après son match face à Barcelone. Il n’empêche, vaincre une des 2 équipes françaises encore qualifiée en Ligue des champions est une belle performance de l’AS Monaco. En première période, les Monégasques ont vraiment maîtrisé leur sujet, les Lyonnais ne se procurant pas la moindre occasion. Gelson a ouvert le score, confirmant son statut de meilleure recrue hivernale, tandis que Rony Lopes signait un bel exploit, récupérant la balle dans les pieds de Dubois, avant de laisser Marcelo sur place et de battre son compatriote et homonyme. Entré en jeu à la place de Terrier, Memphis n’a pas arrangé son cas en ratant un penalty. Rien n’est fait pour Monaco, sorti mais toujours proche de la zone rouge, mais ce qu’on voit dans le jeu incite quand même à l’optimisme pour le maintien.

Le joueur : Mbappé déjà cinquantenaire

On pourra toujours pointer du doigt les occasions loupées… mais n’est-il pas préférable de se créer 10 opportunités par match et d’en convertir 2, plutôt que de n’avoir besoin que de 5 occasions pour marquer, mais de s’en procurer que 3 par rencontre? Au final, Mbappé a bien inscrit un doublé face à Nîmes, ses 50e et 51e but en Ligue 1. Certes, il doit progresser dans beaucoup de domaines, mais son CV impressionne, aussi bien en termes de titres gagnés que d’équipes prestigieuses contre qui il a réussi à marquer.

Le but : Pallois, une volée parfaite

Tout le monde sait qu’il était un ami proche de Sala, dont il a défendu les couleurs nantaises, mais aussi bordelaises. Pallois est aussi celui qui a amené Sala prendre l’avion, et a assisté à l’enterrement de son vieux pote. Lors de cette journée où il affrontait son ancien club, le rugueux défenseur devait être l’homme fort de cette rencontre : c’était presque écrit d’avance. Alors que le match n’atteignait pas des sommets de spectacle, le Canari a fusillé Costil d’une belle volée, consécutive à un corner très bien frappé de Rongier, excellent dans l’exercice lors de ce match, et qui trouve son coéquipier laissé complètement seul par la défense girondine.

https://twitter.com/mariaacrd/status/1099687737316265985

Amoureux du beau jeu, je suis un épicurien qui cherche avant tout à voir de beaux moments de football. Mon avis n’engage que moi.

... à lire dans Les prix de la Ligue 1

Populaire

Newsletter PKFoot

Une fois par semaine, le lundi midi.

Inscription confirmée

Une erreur s'est produite.

Retour