Après cette 2e journée de Ligue 1, nous récompensons des joueurs, entraîneurs, dirigeants, supporters… Pas question cependant de primer le meilleur et le pire mais plutôt de se pencher sur quelques faits de jeu ou déclarations qui symbolisent la beauté du foot (Prix Orange), ses boulettes (prix Banane) mais aussi toutes les dérives qui font malheureusement partie de ce sport : l’agressivité ou l’anti-sportif (prix Citron), l’individualisme ou l’ego (prix Melon).

Prix Citron : (Bastia)

Réputé pour son jeu dur sur l’homme, raillé pour son manque de finition, Brandao n’en est pas moins un attaquant confirmé de Ligue 1, très utile dans les équipes pour lesquelles il a joué. Cette fois, il a pourtant dépassé les bornes, non pas sur la pelouse, mais en dehors dans le couloir menant aux vestiaires du Parc des Princes. Il est allé mettre un coup de tête à Thiago Motta, qui n’est certes pas un tendre sur le rectangle vert, ce qui devrait lui valoir une (très) lourde suspension. C’est en tout cas ce qu’a réclamé le président du PSG. L’attaquant brésilien serait aussi à l’origine de la sortie de Van der Wiel et la saison dernière, il avait adressé un coup de coude violent à Yohan Cabaye.

https://vine.co/v/M3A10uMrmPB

Prix Orange : le festival rennais

7 tirs cadrés, 6 buts. Le réalisme rennais est implacable dans un match où les deux équipes étaient pourtant à égalité (1-1) à la 40e minute. Dans ce match fou, trois joueurs du club breton y sont allés de leur doublé : les attaquants Ola Toivonen et Paul-George N’tep et, plus surprenant, le défenseur Mexer. A voir notamment, la belle reprise du Mozambicain sur le 2-1.

Prix Banane : Le staff marseillais

Seulement un maillot de secours pour les joueurs marseillais ? Aucun maillot vierge au cas où ? Cet amateurisme a obligé a quitté ses partenaires avant l’heure de jeu contre Montpellier. Ses deux premiers maillots ayant été tachés de sang suite à un choc au cuir chevelu, l’international ghanéen a donc été contraint de céder sa place à . Un changement forcé qui n’a pas été du goût de Marcelo Bielsa.

2e journée de L1 : le prix Citron pour Brandao

Prix Melon : Les dirigeants de Monaco

A quoi jouent les dirigeants de l’ASM ? Dauphin convaincant la saison dernière, Monaco va cette disputer la Ligue des Champions cette saison. Mais malgré la vente très lucrative de James Rodriguez, rien ou presque pour renforcer l’effectif de Leonardo Jardim. Mêmes des joueurs précieux comme Rivière et Obbadi ont quitté le Rocher. Les dirigeants russes sous-estiment-ils la Ligue 1 ? Ou souhaitent-ils déjà se retirer ? En tout cas, surpris par Lorient et balayé à Bordeaux, Monaco peut remercier la défense gruyère d’Evian pour éviter la place de lanterne rouge après ces deux premières journées.

2e journée de L1 : le prix Citron pour Brandao

Stanislas Skrobala

Passionné de football, j'adore analyser et décortiquer le milieu du ballon rond (stratégie des clubs, tactiques des entraîneurs, performances des joueurs...) en essayant d'apporter un regard décalé et en provocant le débat.