Restons connectés

PKFoot

36e journée de L1 : Bordeaux dit adieu à son stade, Metz et Evian à la L1

Les prix de la Ligue 1

36e journée de L1 : Bordeaux dit adieu à son stade, Metz et Evian à la L1

PKFoot distribue des prix après cette 36e journée de Ligue 1 pour récompenser ou dénoncer des joueurs, entraîneurs, dirigeants, supporters… Pas question cependant de primer uniquement le meilleur et le pire mais plutôt de se pencher sur quelques faits de jeu ou déclarations qui symbolisent la beauté du foot (prix Orange), ses boulettes (prix Banane) mais aussi toutes les dérives qui font malheureusement partie de ce sport : l’agressivité ou l’anti-sportif (prix Citron), l’individualisme ou l’ego (prix Melon).

Prix Melon : Gaêl Danic le montre sur le terrain

Après Féret et Alessandrini, c’est au tour de de marquer contre son ancien club, le Stade Rennais. Pire, le joueur de Bastia a avoué avoir toujours voulu revenir dans le club breton, mais Montanier, qui l’avait coaché à Valenciennes, y avait mis son veto. Ce samedi, Danic a donc eu sa petite vengeance en marquant le but victorieux de Corses en général peu inspirés à l’extérieur. C’est beau, et ça a un goût amer du côté de la Route de Lorient.

Prix Orange : envoie un baiser à Thiriez

Ce week-end, le Stade Jacques Chaban-Delmas « de Lescure » accueillait son dernier match de Ligue 1, avant que le club girondin de déménage dans son nouveau stade flambant neuf, construit en vue de l’Euro 2016. Les Ultras avaient vu les choses en grand, en paradant en ville, en invitant d’anciennes gloires comme Lizarazu ou Giresse, et en proposant une ambiance incroyable pour la courte victoire des leurs contre Nantes. Point d’orgue, l’embrasement du virage vers le coup de sifflet final, accompagné par l’hommage à Marc Planus pour la dernière de ses 26 saisons au club. Le défenseur en a même profité pour brandir un fumigène. Fred Thiriez a du faire une crise cardiaque.

Aussi nominé : le superbe tifo de Rennes en hommage à Danzé et son 300e match. Le joueur a apprécié.

Prix Banane : Dupraz se bat contre les statistiques

Il y a 92% de « chances » que les Savoyards filent en L2 à la fin de l’actuelle saison. Cette stat ne semble pas décourager l’entraîneur de l’ETG, toujours à contre-pied de la réalité. Enfin, il faut quand même espérer que Reims perde à domicile contre Rennes lors de la prochaine journée… Pas une assurance tous risques.

Notre situation est précaire mais pas encore désespérée même si, je dois l’avouer, notre mauvais résultat nous plonge dans une situation dans laquelle nous n’avons plus notre sort entre nos mains.
Pascal Dupraz

Prix Citron : le comportement de Vercoutre

Quand on connait la carrière de à cirer le banc à Lyon tout en gagnant des titres, on ne s’attendait pas à une telle vendetta du portier caennais. Alors que le club normand a privé les Lyonnais du titre, Vercoutre a largement exprimé sa satisfaction à la fin du match, larmes à l’appui. Pendant la partie, il a même eu quelques mots mal placés envers Clément Grenier qui a « osé » tenter de le lober. Rémy Vercoutre a tenté de désamorcer tout ça, sans succès.

S’il a dit ça, c’est malheureux pour lui. Je n’ai pas compris sa réaction. Ça fait partie du foot. Du chambrage ? S’il n’aime pas les ballons piqués, il ne faut pas qu’il fasse gardien.
Clément Grenier

Aussi nominé : Printant, le coach bastiais, et ses mots malheureux après la victoire à Rennes, traitant les locaux de « pleureuses »

Sébastien est plongé depuis plus de 20 ans dans le football, à tel point qu’il est devenu arbitre de football. Débarqué sur Panam' avec les prétentions d'un Pancrate, il préfère maintenant cracher son venin sur son blog. Vous êtes dessus !

... à lire dans Les prix de la Ligue 1

Populaire

Newsletter PKFoot

Une fois par semaine, le lundi midi.

Inscription confirmée

Une erreur s'est produite.

Retour