Restons connectés

7e journée de L1 : Mendy en 47 secondes, Nice puissance 16

Les prix de la Ligue 1

7e journée de L1 : Mendy en 47 secondes, Nice puissance 16

PKFoot distribue des prix après cette 7e journée de Ligue 1 2015/16 pour récompenser ou dénoncer des joueurs, entraîneurs, dirigeants, supporters… Pas question cependant de primer uniquement le meilleur et le pire mais plutôt de se pencher sur quelques faits de jeu ou déclarations qui symbolisent la beauté du foot (prix Orange), ses boulettes (prix Banane) mais aussi toutes les dérives qui font malheureusement partie de ce sport : l’agressivité ou l’anti-sportif (prix Citron), l’individualisme ou l’ego (prix Melon).

Prix Orange : L’attaque niçoise en feu

Qui a dit que était un adepte du jeu défensif ? Après leur brillant succès 6-1 contre Bordeaux (en ayant été mené 0-1 mais en jouant à 11vs10 pendant 40 minutes), les Niçois possèdent la meilleure attaque de L1 (16 buts), soit trois de plus que le leader parisien. et en sont déjà à quatre buts chacun.

Prix Citron : L’expulsion express de Mendy

47 secondes de jeu, un tirage de maillot sur un adversaire qui file au but et une expulsion logique. n’a pas fait long feu sur la pelouse de Toulouse. Voilà qui ne va pas arranger son cas, lui qui était déjà suspendu pour accumulation de cartons jaunes… Un coup dur aussi pour son club car le latéral réalisait un bon début de saison.

Prix Banane : Rien ne va plus à Montpellier

En menant 2-0 pratiquement à l’heure de jeu, les hommes de Courbis ont peut-être pensé avoir fait le plus dur pour enrayer leur spirale infernale. Hélas pour eux, Monaco est revenu fort et s’est imposé en toute fin de match suite à une bourde du gardien Ligali. Coupable d’avoir relâché un ballon avant de faire faute sur Coentrao et de provoquer un pénalty. Ce gag pourrait être lourd de conséquences pour une équipe qui compte déjà 6 points de retard sur le premier non relégable.

https://twitter.com/HDFootyGoals/status/647120231849136132

Prix Melon : L’arbitrage incapable de se remettre en question

Expulsé de manière très litigieuse contre Rennes, Eneyama a pris un match de suspension. Pourtant, le club lillois avait espéré que la commission de discipline annule cette sanction mais il n’en a rien été. Hervé Renard avait pourtant bien préparé sa plaidoirie en conférence de presse : « J’espère que l’on va bien revisionner les images et obtenir une certaine clémence. C’est bien, parfois, de reconnaître ses erreurs. Nous sommes d’un naturel optimiste. Nous soulevons l’option que Vincent soit blanchi. Nous sous soumettrons à la décision qui sera prise. Mais c’est tellement flagrant, quand on regarde les images, que l’on peut au moins avoir l’espoir qu’on ait la délicatesse de ne pas le suspendre. Au moins, si cela ne modifie pas le résultat, cela change quelque chose au niveau de l’éthique.» L’arbitre n’a pas été déjugé et c’est donc le jeune Maignan qui connaîtra sa première titularisation à Reims.

Passionné de football, j'adore analyser et décortiquer le milieu du ballon rond (stratégie des clubs, tactiques des entraîneurs, performances des joueurs...) en essayant d'apporter un regard décalé et en provocant le débat.

... à lire dans Les prix de la Ligue 1

Populaire

Newsletter PKFoot

Une fois par semaine, le lundi midi.

Inscription confirmée

Une erreur s'est produite.

Retour