Restons connectés

PKFoot

9e journée de L1 : le prix Citron pour Makélélé

Les prix de la Ligue 1

9e journée de L1 : le prix Citron pour Makélélé

Après cette 9e journée de Ligue 1, nous distribuons des prix pour récompenser des joueurs, entraîneurs, dirigeants, supporters… Pas question cependant de primer uniquement le meilleur et le pire mais plutôt de se pencher sur quelques faits de jeu ou déclarations qui symbolisent la beauté du foot (prix Orange), ses boulettes (prix Banane) mais aussi toutes les dérives qui font malheureusement partie de ce sport : l’agressivité ou l’anti-sportif (prix Citron), l’individualisme ou l’ego (prix Melon).

Prix Banane : le but de Fortes

Entre le CSC du Bastiais Paybernes ou celui du joueur d’Evian Doucouré, cette neuvième journée a été servie en buts gags. Mais s’il ne devait en rester qu’un, gardons celui du Rémois dont le centre raté a trompé Cédric Carasso. Ce seul but du match est déterminant pour les deux équipes : Reims respire et sauve peut-être la tête de son coach tout en mettant fin à l’insolente réussite bordelaise par un but gag. La roue tourne ?

Prix Citron : le coup de gueule de Makelele

Bastia n’a plus gagné depuis la troisième journée de L1 et son coach en a ras-le-bol. Face au manque de réaction et de résultat de son équipe, il a poussé un coup de gueule en conférence de presse, menaçant de sévir.

Je n’ai pas vu d’amour propre chez mes joueurs. C’est indigne d’un joueur professionnel, c’est ne pas respecter le maillot. J’ai tapé du poing sur la table, force est de constater que cela n’a rien changé. Il faudra que je change ma manière de leur parler. Ai-je été trop gentil ? Je ne pense pas car on ne peut pas toujours taper sur les joueurs. Mais il faudrait que ceux-ci aient un peu d’amour propre. Ce sont toujours les mêmes qui se battent et toujours les mêmes qui ne se battent pas. Si certains joueurs n’ont pas envie de se battre, je m’en passerai.

On verra après la trêve si l’ancien parisien écarte quelques joueurs.

Prix Orange :  L’amour fou à Marseille ?

Etrange célébration de but pour l’inarrêtable , qui a tenté de venir faire un bisou à son coach, Marcelo Bielsa, dont il est guère évident de saisir sa réaction… Le buteur a en tout cas expliqué son geste aux médias.

Sur Twitter, des personnes m’ont chambré en me disant : avec Baup, tu as fait ça, ça, ça … Maintenant on va te lancer un défi : un bisou à El Loco … Voilà, je me suis forcé à le faire parce qu’on est à la 90e+4 et qu’il y a de l’adrénaline. Si on avait gagné plus largement, je ne l’aurais pas fait !
André-Pierre Gignac

Prix Melon : Nouvelle expulsion pour René Girard

Certains, dont lui, diront qu’il est devenu une cible facile. C’est vrai, n’empêche qu’il tend le bâton pour se faire battre. Il avait déjà pris trois matchs de suspension suite à son expulsion à Monaco, voilà qu’il a remis ça en critiquant à nouveau de façon trop véhémente le corps arbitral à Lyon. René Girard s’est plaint du hors-jeu de Lacazette sur l’ouverture du score lyonnaise alors que l’attaquant ne l’était absolument pas, tout juste peut-on débattre d’une éventuelle faute commise sur Béria. Mais après tout, le football est un sport de contact, René Girard ne dira pas le contraire. S’il n’avait pas été expulsé à ce moment, le deuxième but du lyonnais aurait aussi pu provoquer son courroux car Lacazette était, cette fois, légèrement hors-jeu. Au final, les deux premiers buts peuvent être considérés comme litigieux mais ils ne sont absolument pas scandaleux. Récidiviste, le coach lillois risque d’être lourdement sanctionné par la Ligue, cela lui servira-t-il de leçon  et le poussera à canaliser son énergie pour améliorer la qualité de jeu de son équipe ?

9e journée de L1 : le prix Citron pour Makélélé

Passionné de football, j'adore analyser et décortiquer le milieu du ballon rond (stratégie des clubs, tactiques des entraîneurs, performances des joueurs...) en essayant d'apporter un regard décalé et en provocant le débat.

... à lire dans Les prix de la Ligue 1

Populaire

Newsletter PKFoot

Une fois par semaine, le lundi midi.

Inscription confirmée

Une erreur s'est produite.

Retour