Restons connectés

8e journée de Ligue 1 : le président d’Amiens ridicule, Ranieri magicien

Les prix de la Ligue 1

8e journée de Ligue 1 : le président d’Amiens ridicule, Ranieri magicien

Difficile de passer à côté du drame survenu à Amiens, et des réactions qui ont pu suivre. Dans le genre ridicule, la réaction arbitrale à Angers se pose là. Heureusement, Ranieri vient apporter un peu de fierté aux débats.

Et la tribune céda

16e minute de jeu, Lille marque par Ballo-Touré qui court célébrer son but devant la tribune des visiteurs au stade la Licorne. Une barrière cède et les supporters s’écrasent sur la pelouse, provoquant une vingtaine de blessés, dont certains grièvement. Si l’arrêt du match est anecdotique, des réactions stupides ont fait polémique de la part de politiciens, d’observateurs et surtout du président d’Amiens. Celui-ci a rejeté la faute sur le comportement des ultras lillois, coupables uniquement d’avoir célébré le but de leur équipe comme dans tous les stades… heureusement, le dimanche tous les blessés ont pu rentrer chez eux. Et le LOSC a pris soin de remercier les messages de sympathie du monde du foot.

L’expulsion grotesque de Marcelo

Quand un léger geste d’humeur est effectué au moment où l’arbitre a fini de brandir un carton jaune, cela donne un carton jaune qui se transforme en carton rouge très sévère. A ce moment, l’OL menait 1-3 pour finalement se faire rejoindre et concéder un match nul. A la place de Jean-Michel Aulas, on aurait un peu les boules.

Le match Garcia vs Garcia remporté par Jean-Louis

L’entraîneur troyen Jean-Louis Garcia a pris le meilleur sur son homologue stéphanois, Oscar Garcia. Bien que réduits à dix en première période, les Aubois sont parvenu à mener au score. Malgré l’égalisation d’Hernani (expulsé en fin de rencontre), ils ont pris l’avantage suite à un beau coup-franc de Khaoui. Leur entraîneur était évidemment satisfait en conférence de presse (source L’Equipe) : “Le carton (rouge) a changé les données du match mais on s’est montré intelligent dans la manière de nous y prendre. Il y a eu de l’abnégation, de la rigueur, de la solidarité. J’ai beaucoup aimé la réaction de l’équipe quand Saint-Etienne a égalisé. J’avais fait des choix forts et le groupe a bien réagi, ça crée une émulation positive“.

La magie Ranieri

6 buts inscrits, dont la moitié sur coup de pied arrêté, pour offrir cinq victoires aux Nantais. La statistique du réalisme des Canaris est encore plus saisissante après leur succès face à Metz. Bien que réduits à dix avant l’heure de jeu, les Lorrains ont tiré 17 fois au but sans parvenir à percer le verrou nantais. Nantes n’a encaissé que 5 buts dont 3 lors de la première journée à Lille.

Passionné de football, j'adore analyser et décortiquer le milieu du ballon rond (stratégie des clubs, tactiques des entraîneurs, performances des joueurs...) en essayant d'apporter un regard décalé et en provocant le débat.

... à lire dans Les prix de la Ligue 1

Populaire

Newsletter PKFoot

Une fois par semaine, le lundi midi.

Inscription confirmée

Une erreur s'est produite.

Dernier quiz

Devenez rédacteur sur le blog foot PKFoot.com
Retour