Restons connectés

PKFoot

25e journée de L1 : les arbitres voient rouge, Ben Arfa trop bon pour Monaco

Les prix de la Ligue 1

25e journée de L1 : les arbitres voient rouge, Ben Arfa trop bon pour Monaco

PKFoot distribue des prix après cette 25e journée de Ligue 1 2015/16 pour récompenser ou dénoncer des joueurs, entraîneurs, dirigeants, supporters… Pas question cependant de primer uniquement le meilleur et le pire mais plutôt de se pencher sur quelques faits de jeu ou déclarations qui symbolisent la beauté du foot (prix Orange), ses boulettes (prix Banane) mais aussi toutes les dérives qui font malheureusement partie de ce sport : l’agressivité ou l’anti-sportif (prix Citron), l’individualisme ou l’ego (prix Melon).

Prix Citron : les arbitres ont vu rouge (foncé)

Cette 25e journée a été marquée par l’agressivité terrible des joueurs du championnat, mais aussi par la propension des hommes en jaune à dégainer le carton rouge aussi vite que leur ombre. Cela faisait 12 ans qu’on n’avait pas connu 9 cartons rouges dans une seule journée. Paradoxalement, l’OM/PSG du dimanche a été le match le plus calme (1 carton jaune), à croire que l’arbitre avait reçu des consignes du comité arbitral. Cela n’a pas empêché le match d’être très fluide et respectueux, du moins dans le stade.

Prix Banane : Lass’ des touches

Le milieu défensif de l’OM, , a encore livré un gros match hier contre le PSG. Seulement, sur une perte de balle qui file en touche, il aurait été plus inspiré à se replacer plutôt qu’à contester la décision arbitrale. Les joueurs du PSG l’ont vite jouée et en quelques passes ont marqué le second but décisif du club de la Capitale. #concentration

Prix Melon : Ben Arfa trop bon pour Monaco

En 2014, alors qu’Hatem Ben Arfa se perdait en Premier League, l’entourage du joueur a essayé de le placer à Monaco, alors à l’aube d’une nouvelle ère avec un recrutement audacieux. Le board monégasque n’a jamais donné suite car le joueur « n’entrait pas dans les plans de l’AS Monaco, qui ne voulait pas bâtir une équipe autour d’un seul joueur« . Monaco pariait alors sur de grandes stars. Quand on voit ce qu’est devenue la stratégie de recrutement du club du Rocher – et l’ambition qui va avec – on est en droit de se demander si on peut appeler ça une « erreur de casting ».

https://twitter.com/kamoun38/status/695868986651762688

Aussi nominé : David Luiz qui refuse de sortir du terrain après un choc, on appelle ça une faute professionnelle.

Prix Orange : les Verts en mode opportuniste

Des clubs anglais, suisses et espagnols étaient dans les tribunes du Matmut Altantique, et on espère qu’ils étaient là pour observer les joueurs stéphanois. Très inspirés, ils ont joué tous leurs coups à fond, et ont fait preuve d’un réalisme froid. Ils n’ont au que 40% de possession de balle, mais ont fait trembler 4 fois les filets, dont deux fois en tout début de match. Pour Bernardoni, le nouveau portier girondin, c’est déjà 7 buts encaissés en deux matchs. Ca lui rappelle vaguement l’ESTAC.

Sébastien est plongé depuis plus de 20 ans dans le football, à tel point qu’il est devenu arbitre de football. Débarqué sur Panam' avec les prétentions d'un Pancrate, il préfère maintenant cracher son venin sur son blog. Vous êtes dessus !

... à lire dans Les prix de la Ligue 1

Populaire

Newsletter PKFoot

Une fois par semaine, le lundi midi.

Inscription confirmée

Une erreur s'est produite.

Retour