Restons connectés

12e journée de Ligue 1 : avalanche de buts… et de supporters sur la pelouse

Les prix de la Ligue 1 AS Saint-EtienneGirondins de BordeauxStade Rennais

12e journée de Ligue 1 : avalanche de buts… et de supporters sur la pelouse

Ce week-end fut prolifique pour les buteurs du championnat, souvent à sens unique. La guerre intestine du Stade Rennais n’est rien comparée à l’agressivité des Verts, tant sur le terrain qu’aux abords.

Du rififi à Rennes

Dire que le Stade Rennais va mieux, avec une série de trois victoires consécutives (+une en coupe) dont la dernière en date contre Bordeaux (1-0). Et pourtant, le président René Ruello a démissionné et il est déjà remplacé par Olivier Létang qui, après un poste de dirigeant (très discret) au PSG, va donc prendre les manettes du club breton. Saura-t-il convaincre Christian Gourcuff de continuer l’aventure ? L’entraîneur n’a en tout cas pas caché son écœurement suite au départ de son ex-président.

Saint-Etienne recolle à Lille et à Troyes

Avec l’expulsion de Lacroix, qui ne l’a pas volée, les Verts rejoignent les Lillois et les Troyens au classement des équipes ayant reçu le plus de cartons rouge (4). En L1, il n’y a d’ailleurs plus que quatre formations à ne pas encore avoir connu de joueur expulsé (Toulouse, Bordeaux, Guingamp et Monaco).

Feu d’artifice pour la 13e journée

La 13e journée a porté chance aux spectateurs en étant la plus prolifique depuis le début de saison. La L1 nous avait déjà donné trois journées à 31 buts (3e, 8e et 9e), mais ce record a été battu avec les 34 réalisations. Pour des matchs spectaculaires et serrés, il faudra en revanche repasser car l’avalanche de buts s’est faite à sens unique avec les cartons du PSG (0-5), de Monaco (6-0), de l’OM (5-0), et surtout de Lyon lors d’un derby bouillant (0-5). Sans oublier le succès de Lille (0-3). Tous l’ont fait sans encaisser de but. À noter que l’éclatante victoire lyonnaise a été trop dure à supporter pour les supporters verts qui ont envahi le terrain.

Toulalan goleador

Jeremy Toulalan ne marque pas souvent (2 buts en 372 matchs de L1) mais quand il le fait, il met la manière. Et même en but contre son camp comme contre Rennes en trompant l’ancien rennais Costil d’une tête plongeante. Un nouveau coup dur pour Bordeaux qui n’a plus gagné depuis cinq rencontres en championnat.

Passionné de football, j'adore analyser et décortiquer le milieu du ballon rond (stratégie des clubs, tactiques des entraîneurs, performances des joueurs...) en essayant d'apporter un regard décalé et en provocant le débat.

... à lire dans Les prix de la Ligue 1

Populaire

Newsletter PKFoot

Une fois par semaine, le lundi midi.

Inscription confirmée

Une erreur s'est produite.

Dernier quiz

Devenez rédacteur sur le blog foot PKFoot.com
Retour