Restons connectés

PKFoot

24e journée de L1 : Ben Arfa chanceux, Thauvin génial

Les prix de la Ligue 1

24e journée de L1 : Ben Arfa chanceux, Thauvin génial

PKFoot distribue des prix après cette 24e journée de Ligue 1 2015/16 pour récompenser ou dénoncer des joueurs, entraîneurs, dirigeants, supporters… Pas question cependant de primer uniquement le meilleur et le pire mais plutôt de se pencher sur quelques faits de jeu ou déclarations qui symbolisent la beauté du foot (prix Orange), ses boulettes (prix Banane) mais aussi toutes les dérives qui font malheureusement partie de ce sport : l’agressivité ou l’anti-sportif (prix Citron), l’individualisme ou l’ego (prix Melon).

Prix Banane : le but chanceux de Ben Arfa

Le prix banane, ce n’est pas seulement de la poisse ou une maladresse extrême… La preuve avec qui a eu la chance de marquer après avoir vu son tir être repoussé par le portier. Voici comment il décrit son but : « Mon but ? Vous ne l’avez pas vu (rire) ? Nikklas Hult me donne le ballon sur le côté, j’accélère, je veux faire un petit pont à Alban Laffont. Le ballon qu’il repousse me revient dessus. C’est certainement le but le plus chanceux de ma carrière ».

Prix Citron : Thauvin est un génie

On dit qu’il ne faut pas tirer sur une ambulance mais c’est difficile de résister dans le cas de qui tend le bâton pour se faire battre. L’intelligence de ses choix de carrière est déjà légendaire mais son niveau de réflexion sur le terrain frise aussi le génie. Débordant d’envie, il n’a tenu que dix minutes pour son retour sous les couleurs olympiennes… avant d’être expulsé pour un tacle musclé. Chapeau l’artiste.

Prix Melon : la gestion de Masoni

Un président capable de laisser partir un coach pourtant bien côté en L1 malgré ses mauvais résultats (Furlan), puis qui vend ses deux pépites prometteuses (Cabot et Bernardoni) alors que son club est en difficultés, voici qui donne le ton de la présidence de Daniel Masoni à Troyes. Mais comme si cela ne suffisait pas, voilà qu’il se sépare du pauvre Claude Robin qui s’est retrouvé fort dépourvu alors qu’il venait d’empocher la première victoire de son club dans l’élite cette saison. « Je comprends que de l’extérieur, certaines décisions puissent paraître incompréhensibles, mais c’est parce qu’ils ne voient pas des petites choses au quotidien », a déclaré le président. On confirme qu’on n’y comprend rien.

Prix Orange : la neuvième, c’est la bonne pour Reims

Après huit matchs sans victoire, Reims a enfin retrouvé le goût de la victoire. Il était temps pour une équipe qui semblait en perdition depuis le début de l’année 2016 après sa lourde défaite contre les amateurs de Chambly (4-1) en coupe de France. Menés au score par une solide équipe angevine, les Marnais ont finalement réussi à inverser la tendance et à gagner à domicile. Là aussi il était temps car leur dernier succès à Delaune datait de la 8e journée.

Passionné de football, j'adore analyser et décortiquer le milieu du ballon rond (stratégie des clubs, tactiques des entraîneurs, performances des joueurs...) en essayant d'apporter un regard décalé et en provocant le débat.

... à lire dans Les prix de la Ligue 1

Populaire

Newsletter PKFoot

Une fois par semaine, le lundi midi.

Inscription confirmée

Une erreur s'est produite.

Retour