Restons connectés

26e journée de L1 : Cioni dégonfle, Favre s’énerve

Les prix de la Ligue 1

26e journée de L1 : Cioni dégonfle, Favre s’énerve

PKFoot distribue des prix après cette 26e journée de Ligue 1 2016/17 pour récompenser ou dénoncer des joueurs, entraîneurs, dirigeants, supporters… Pas question cependant de primer uniquement le meilleur et le pire mais plutôt de se pencher sur quelques faits de jeu ou déclarations qui symbolisent la beauté du foot, ses boulettes mais aussi toutes les dérives qui font malheureusement partie de ce sport : l’agressivité ou l’anti-sportif, l’individualisme ou l’ego.

Cioni tacle Saint-Maximin

Le défenseur corse a senti le besoin de dégonfler le melon de son jeune partenaire, prêté par l’AS Monaco, qui aurait déclaré avoir l’impression que les résultats de l’équipe reposait trop sur lui. Par son activité et ses buts spectaculaires, le jeune espoir (19 ans) s’est en effet fait remarquer, mais pas de quoi subjuguer qui n’a pas fait dans la langue de bois en conférence de presse: « J’aimerai revenir sur une déclaration d’Allan Saint-Maximin où il dit avoir l’impression que tout reposait sur lui. Je voudrais le rassurer, j’ai revu ses statistiques, il y a 3 buts et 2 passes décisives en 22 matches. (…). Je ne sais pas si quand on fait 2 passements de jambes et des petits ponts on gagne des matches.. » Boom. Le SCB a fait match nul contre l’ogre monégasque. Sans Alan.

Soumaoro expulsé très, très, très sévèrement

Sur un terrain, il y a parfois des expulsions méritées et d’autres qui le sont moins. Et dans le cas d’Adama Soumaoro, c’est un euphémisme. Au cours de son duel de costaud avec Santini, le défenseur lillois a affiché son agacement en poussant (un peu) son adversaire qui, du reste, n’en a même pas rajouté en simulant. D’où la surprise générale quand l’arbitre Karim Abed arrive en courant pour expulser le Lillois. Au final, plus de peur que de mal pour le LOSC qui s’est imposé à dix contre onze contre Caen pour la première de Franck Passi comme nouveau coach intérimaire.

Favre engueule Letizi

Même quand une équipe gagne, comme cela a été le cas pour Nice à Lorient, la situation peut être tendue dans le staff durant un match. Lucien Favre a grondé Lionel Letizi de manière virulente après le coup de sifflet final. Même si le coach suisse a tenu ensuite à calmer le jeu et à minimiser son coup de gueule envers son entraîneur des gardiens.

Les Ultramarines fêtés par leur club

D’habitude, ce sont les supporters qui s’affichent avec le maillot de leur équipe. A Bordeaux, ce sont les joueurs qui ont porté les couleurs de leurs fans avec une tenue en hommage aux trente ans des Ultramarines. Et quel plus beau cadeau qu’une victoire nette et sans bavure (3-0) contre Guingamp pour fêter cet anniversaire du groupe Ultras.

Continuer la lecture

Passionné de football, j'adore analyser et décortiquer le milieu du ballon rond (stratégie des clubs, tactiques des entraîneurs, performances des joueurs...) en essayant d'apporter un regard décalé et en provocant le débat.

... à lire dans Les prix de la Ligue 1

Populaire

Newsletter PKFoot

Une fois par semaine, le lundi midi.

Inscription confirmée

Une erreur s'est produite.

Retour