Restons connectés

24e journée de Ligue 1 : racisme à Dijon, le SCO malheureux

Les prix de la Ligue 1

24e journée de Ligue 1 : racisme à Dijon, le SCO malheureux

Cette journée du championnat a notamment été animée par l’étrange comportement de supporters, tant du côté de Dijon qu’à Toulouse. Sur le plan sportif, si certains clubs se sentent de plus en plus à l’aise  en tête du classement, d’autres ont du mal à jouer le maintient.

Why always him ?

Nice a perdu (3-2) à Dijon, n’a pas marqué et l’arbitre a accordé un pénalty très généreux aux Bourguignons, mais l’essentiel est ailleurs. L’attaquant italien a manifesté son mécontentement et a ensuite été averti  (carton jaune) par l’arbitre pour son comportement. Ce qui l’a énervé ? Des cris racistes dont il aurait été victime. Malheureusement, il n’y a pas qu’en Italie que ce genre de scène arrive pour Super Mario. Du côté dijonais, on a senti la gêne du club dans les réactions d’après-match et le sentiment d’impuissance face à quelques comportements stupides.

La « troll cam » du TFC

Chambrer les supporters adverses dans son stade ? Oui, ça existe. Toulouse l’a fait en filmant des fans parisiens venus remplir les tribunes habituellement peu garnies du TFC, et en accompagnant les images de commentaires moqueurs pour traiter de footix les Parisiens. En insinuant qu’ils supportaient Lyon avant, Marseille après, qu’ils n’allaient jamais au stade… Si le foot a besoin d’humour, stigmatiser des supporters visiteurs est surtout du mauvais goût.

Le beau tacle glissé de

Monaco a récité (0-4) à Angers mais les Monégasques se sont vraiment facilité le match en ouvrant le score rapidement sur un superbe tacle glissé du malheureux Romain Thomas qui, en tenant d’intercepter un centre, a mis en difficulté son propre gardien qui n’a pu que contrer le ballon, que n’ont pas pu non plus toucher les attaquants monégasques. Avec une classe d’écart entre les deux équipes, les Angevins savent qu’ils ne jouaient pas leur maintien face à un candidat au podium.

Monaco / Lyon : les courbes s’inversent

Avant la 23e journée de L1, après la victoire lyonnaise en coupe de France à Monaco, l’équipe de Jean-Michel Aulas était deuxième de L1 avec deux points d’avance sur les Monégasques. Depuis, les joueurs de Génésio ont perdu trois fois tandis que ceux de Jardim ont pris 7 points et comptent donc 5 points d’avance.

(c) Image à la Une : AFP

Passionné de football, j'adore analyser et décortiquer le milieu du ballon rond (stratégie des clubs, tactiques des entraîneurs, performances des joueurs...) en essayant d'apporter un regard décalé et en provocant le débat.

... à lire dans Les prix de la Ligue 1

Populaire

Newsletter PKFoot

Une fois par semaine, le lundi midi.

Inscription confirmée

Une erreur s'est produite.

Devenez rédacteur sur le blog foot PKFoot.com
Retour