Restons connectés

PKFoot

34e journée de L1 : Galtier lucide, Boufal terrible

Les prix de la Ligue 1

34e journée de L1 : Galtier lucide, Boufal terrible

PKFoot distribue des prix après cette 34e journée de Ligue 1 2015/16 pour récompenser ou dénoncer des joueurs, entraîneurs, dirigeants, supporters… Pas question cependant de primer uniquement le meilleur et le pire mais plutôt de se pencher sur quelques faits de jeu ou déclarations qui symbolisent la beauté du foot (prix Orange), ses boulettes (prix Banane) mais aussi toutes les dérives qui font malheureusement partie de ce sport : l’agressivité ou l’anti-sportif (prix Citron), l’individualisme ou l’ego (prix Melon).

Prix Orange : Galtier est lucide

Sainté vient de gagner son quatrième match consécutif (0-1 à Bastia) mais, une nouvelle fois, sans convaincre. Du coup, le coach stéphanois reste prudent sur les ambitions réalistes de son club: « Avec tout ce qui se dit sur notre jeu, si mon ambition était supérieure à la Ligue Europa, il faudrait sans doute m’enfermer (rires). Sur cette fin de saison, Lille ne va rien lâcher et nous devons nous méfier d’eux jusqu’au bout pour la course à la C3. Nous allons affronter Toulouse, Nice et Lille, tous trois ayant des enjeux très importants, ce qui va nous donner des matches très difficiles à aborder« .

Prix Melon : Rennes, le coup de la panne

Pour les équipe du top 8, encore en course mathématiquement pour une qualification européenne, le sprint final est lancé. Lors des deux dernières journées, elles affichent leurs ambitions avec notamment 4/6 pour Lyon, Nice et Angers et 6/6 pour Lille, Saint-Etienne et Paris. Même Monaco, équipe considérée comme en crise, a pris trois points. L’intrus ? Rennes avec deux lourdes défaites, 6 buts encaissés et 0 inscrit, la déroute 0-3 lors du derby breton face à Guingamp (à cause d’un Thibault Giresse de gala) faisant suite à celle concédée à Nice. De quoi provoquer l’incompréhension de Roland Courbis : « que l’on puisse perdre, oui, mais qu’on le fasse sans marquer un but, avec nos intentions offensives, ça, c’est une désagréable surprise…« .

Prix Banane : le CSC de Martinez

L’homme du match Ajaccio-Lille est évidemment Boufal, auteur d’un triplé et à l’origine de l’expulsion de Filippi. Là où l’international marocain a fait fort, c’est qu’il a aussi poussé Martinez à marquer contre son camp. Alors qu’Ajaccio a failli revenir dans le match en réduisant le score à 2-3, le malheureux défenseur a superbement repris le centre en devançant Eder.

Prix Citron : la colère de Guégan… et de ses supporters

L’entraîneur rémois n’a pas du tout apprécié la « performance » de ses joueurs qui ont perdu le derby (2-1) à Troyes : « Je suis très déçu de la prestation de mes joueurs. On n’a pas fait un match digne d’une équipe qui a envie de se sauver, notamment en première période. On était amorphe et on a manqué d’engagement et d’intelligence.Il va falloir montrer un autre visage pour rester en Ligue 1« . Mais du côté de certains supporters rémois, Olivier Guégan prend aussi sa part dans les critiques

Passionné de football, j'adore analyser et décortiquer le milieu du ballon rond (stratégie des clubs, tactiques des entraîneurs, performances des joueurs...) en essayant d'apporter un regard décalé et en provocant le débat.

... à lire dans Les prix de la Ligue 1

Populaire

Newsletter PKFoot

Une fois par semaine, le lundi midi.

Inscription confirmée

Une erreur s'est produite.

Retour