Restons connectés

13e journée de L1 : Landre CAP boucherie, Grenier qui butte sur une armoire

Les prix de la Ligue 1

13e journée de L1 : Landre CAP boucherie, Grenier qui butte sur une armoire

Landre se rappelle aux tacles « à la Cantona ». Grenier se loupe et fait briller Depay. Pour Lille et Toulouse, on recherche encore les buts.

Landre le boucher

Nîmes jouait déjà à 10 contre 11 et avait manqué un péno par Bozok. Cela n’était pas suffisant pour qui s’est lancé dans un tacle assassin pour se faire lui aussi expulser. A 9, les Crocos n’ont pas mordu la poussière mais ils ont fini par s’incliner (0-1) à l’heure de jeu. Le coach nîmois avait l’air désabusé et ne comprenait pas le tacle de son défenseur.

Grenier s’est doublement loupé

Est-ce le temps d’attente avant de tirer, quand l’arbitre lui a redemandé de placer le ballon sur le point de pénalty, qui a perturbé ? Toujours est-il qu’il a vu sa tentative être repoussée par le gardien avant d’être incapable de reprendre la ballon. Du coup, Rennes s’est contenté d’un match nul (1-1) contre Nantes.

Depay puissance 4

Avec un doublé et deux passes décisives à Guingamp (2-4)), Memphis a été l’homme fort de la réaction lyonnaise. De quoi enfin lancer sa saison de celui qui, bien que considéré comme irrégulier, affiche des stats déjà honorables (29 buts et 20 passes en moins de deux saisons pleines en L1) ? Le Néerlandais donne en tout cas de l’air (et du temps) à son coach Bruno Genesio pour travailler plus sereinement.

Lille et Toulouse impuissants

23 tirs pour les Lillois, 22 pour les Toulousains et pourtant, ils n’ont pas su marquer contre Strasbourg (0-0) et Amiens (0-1). Malchanceux, tombés sur des gardiens en pleine forme (l’Alsacien Sels et le Picard Gurtner), ces deux équipes ont aussi été maladroites avec seulement 9 tirs cadrés pour Lille et 6 pour Toulouse.

Passionné de football, j'adore analyser et décortiquer le milieu du ballon rond (stratégie des clubs, tactiques des entraîneurs, performances des joueurs...) en essayant d'apporter un regard décalé et en provocant le débat.

... à lire dans Les prix de la Ligue 1

Populaire

Newsletter PKFoot

Une fois par semaine, le lundi midi.

Inscription confirmée

Une erreur s'est produite.

Retour