Restons connectés

6e journée de L1 : Malcom et Tolisso inarrêtables, le LOSC poissard

Les prix de la Ligue 1

6e journée de L1 : Malcom et Tolisso inarrêtables, le LOSC poissard

PKFoot distribue des prix après cette 6e journée de Ligue 1 2016/17 pour récompenser ou dénoncer des joueurs, entraîneurs, dirigeants, supporters… Pas question cependant de primer uniquement le meilleur et le pire mais plutôt de se pencher sur quelques faits de jeu ou déclarations qui symbolisent la beauté du foot, ses boulettes mais aussi toutes les dérives qui font malheureusement partie de ce sport : l’agressivité ou l’anti-sportif, l’individualisme ou l’ego.

Match noir pour Sainté

A voir Christophe Galtier lever les bras au ciel au coup de sifflet final, on douterait que Sainté vient de décrocher un nul 0-0 à Nantes. Seulement, au vu des circonstances, le résultat sonne comme une victoire pour les Verts qui peuvent remercier une nouvelle fois leur gardien (qui a arrêté un pénalty). Ces derniers ont en effet été réduits à 10 dès la 18e minute suite à l’expulsion de Malcuit, lui-même était entré en jeu huit minutes plus tôt pour remplacer Lemoine, blessé. L’hécatombe ne s’est pas arrêtée là puisque Pogba et Perrin sont aussi sortis sur blessure.

Le clash Tolisso / Joudren

Le gardien montpelliérain n’a pas apprécié que le milieu lyonnais en ait, selon lui, rajouté pour provoquer l’expulsion de Poaty. Résultat, il s’est permis d’aller lui manifester son mécontentement alors que Tolisso était interviewé, lui demandant de monter qu’il n’était pas blessé. Réponse du double buteur du soir : « Pourquoi tu t’affiches« .

Aulas avait raison sur Malcom

Bon ok, les images auraient pu figurer dans un film d’horreur mais quand on voit la forme affichée par le Brésilien Malcom, on comprend que Jean-Michel Aulas ait tenté cette semaine d’obtenir une grâce pour Maxime Gonalons. A croire que l’agression subie par le Bordelais l’a complètement libéré puisqu’il a ensuite de nouveau marqué et brillé à Metz. Avec déjà trois buts, Malcom est déjà une révélation de la saison.

Plus poissard que le LOSC, tu meurs

Metz-Lille : 3 tirs cadrés messins, 3 buts dont 2 pénos. Lille-Monaco : 6 tirs cadrés monégasques, 4 buts encaissés. Lorient-Lille : 1 pénalty gag concédé puis encaissé. Et enfin ce week-end, Lille – Toulouse : 2 tirs cadrés du TFC et autant de buts encaissés dans un match pourtant encourageant de la part des Nordistes. Bref, pour une fois qu’ils n’étaient pas médiocres dans le jeu, les Lillois n’ont toujours pas été aidés par les faits de jeu et se retrouvent relégables.

Passionné de football, j'adore analyser et décortiquer le milieu du ballon rond (stratégie des clubs, tactiques des entraîneurs, performances des joueurs...) en essayant d'apporter un regard décalé et en provocant le débat.

... à lire dans Les prix de la Ligue 1

Populaire

Newsletter PKFoot

Une fois par semaine, le lundi midi.

Inscription confirmée

Une erreur s'est produite.

Retour