Restons connectés

36e journée de Ligue 1 : Metz rélégué, Dijon assure

Les prix de la Ligue 1 AS MonacoDijon FCOFC MetzToulouse FC

36e journée de Ligue 1 : Metz rélégué, Dijon assure

A deux journées de la fin du championnat, les enjeux sont grands : accéder ou rester sur le podium pour certains, se maintenir en Ligue 1 Conforama pour les autres. Qui dit grands enjeux, dit les matchs à l’ambiance électrique où le combat n’est fini qu’au sifflet final.

Le karma punit Toulouse

Même s’ils ont réagi après l’ouverture du score lilloise, les deux buts toulousains (à chaque fois sur un coup de pied arrêté) étaient trompeurs. Toulouse ne s’est créé aucune occasion dans le jeu et n’a fait que jouer (très) bas pour essayer de contrer. A la maison. Avec 68 % de possession de balle, 17 tirs à 6, 85 % de passes réussies contre 61%, Lille a maîtrisé son match et réussi à prendre les trois points, dépassant son adversaire du jour qui se trouve à son tour menacé par le risque de relégation.

Metz le maudit

Les Lorrains sont officiellement relégués, suite à un match où ils menaient 1-0 à la 90e minute. Mais Angers n’a jamais rien lâché avant de finalement parvenir à égaliser (92e) puis prendre l’avantage (94e). Un scénario qui ressemble à la saison messine où, malgré la forme de Nolan Roux, rien n’a tourné rond pour les Grenats. Pour Angers, le maintien est dans la poche.

Dijon fait le show

Qui est la cinquième attaque de Ligue 1 derrière les quatre ténors du championnat ? Dijon (52 buts). Les Bourguignons ont assuré leur maintien avec panache après leur nouvelle victoire (3-1) contre Guingamp. Alors oui, la défense craque souvent et les 70 buts encaissés (-18 de différence) en sont la preuve mais que c’est agréable de voir un petit choisir de s’en sortir par le jeu. Bien ancré dans le ventre mou, Dijon peut même rêver à mieux qu’une douzième place.

Sylla, sauveur providentiel

Le champion de France en titre, qui dispose d’artistes comme Falcao, Jovetic ou encore Lemar, s’en est remis à un gamin pour se sortir d’un mauvais pas. A 18 ans, a tiré et marqué deux fois pour sa première titularisation en L1. De quoi renverser Caen (1-2) qui avait pourtant ouvert le score sur un joli but de Santini. Le nouvel Mbappé ?

Passionné de football, j'adore analyser et décortiquer le milieu du ballon rond (stratégie des clubs, tactiques des entraîneurs, performances des joueurs...) en essayant d'apporter un regard décalé et en provocant le débat.

... à lire dans Les prix de la Ligue 1

Populaire

Newsletter PKFoot

Une fois par semaine, le lundi midi.

Inscription confirmée

Une erreur s'est produite.

Devenez rédacteur sur le blog foot PKFoot.com
Retour
▶️ NOTRE SONDAGE SUR LA PERCEPTION DES MARQUES PENDANT LE MONDIAL 2018, AVEC ECOFOOTJE PARTICIPE