Restons connectés

PKFoot

19e journée de L1 : Meunier volontairement, Balotelli passionnément

Les prix de la Ligue 1

19e journée de L1 : Meunier volontairement, Balotelli passionnément

PKFoot distribue des prix après cette 19e journée de Ligue 1 2016/17 pour récompenser ou dénoncer des joueurs, entraîneurs, dirigeants, supporters… Pas question cependant de primer uniquement le meilleur et le pire mais plutôt de se pencher sur quelques faits de jeu ou déclarations qui symbolisent la beauté du foot, ses boulettes mais aussi toutes les dérives qui font malheureusement partie de ce sport : l’agressivité ou l’anti-sportif, l’individualisme ou l’ego.

récidive

Vous vous souvenez de sa volée aussi incroyable qu’improbable en Ligue des Champions contre Bâle ? Figurez-vous que le latéral belge a remis ça contre Lorient en inscrivant un nouveau bijou d’un subtil lob après un sombrero. Avec un toucher de balle aussi soyeux, il devrait donner des cours à Cavani.

Koziello 179 ballons ballons joués, il paraît

Oui, c’est le chiffre donné par beIN Sports à la fin du match entre Bordeaux et Nice. Beaucoup de téléspectateurs n’ont pas du le croire, en mode « non mais je rêve, c’est pas possible« . Et effectivement, cela ne l’était pas car la LFP l’annonce à 84 ballons joués. Dans un match où Nice n’a pas dominé son sujet, obtenir ce type de statistique hallucinante relève bien de la fiction. Il n’empêche que le petit Niçois a fait un bon match et figure dans l’équipe type de la journée de L’Equipe.

Balotelli et Belhanda expulsés

Deux cartons stupides pour des gestes d’énervement similaires avec une sorte de balayette sur l’adversaire direct. Et voici comment Nice perd ses deux stars en toute fin de match : Balotelli et Belhanda risquent en plus d’être lourdement sanctionnés. Ce qui fera encore plus rager les Niçois, c’est que sur les deux actions, on peut voir un Bordelais faire faute en premier sur le Niçois. Cela n’excuse en rien les gestes qui ont suivi mais cela les explique et rend les sanctions encore plus amères pour le leader de la L1.

Suspense garanti en L1

Nice, Monaco et Paris se tirent la bourre devant mais c’est surtout en bas de classement que la densité est impressionnante entre Montpellier (11e avec 22 points) et Metz (19e avec 19 points), soit huit équipes en trois points. Pour Lille, Nancy, Bastia, Dijon, Angers et Nantes, ne pas être relégable est loin de vouloir dire ne pas risquer d’être relégué en fin de saison.

Passionné de football, j'adore analyser et décortiquer le milieu du ballon rond (stratégie des clubs, tactiques des entraîneurs, performances des joueurs...) en essayant d'apporter un regard décalé et en provocant le débat.

... à lire dans Les prix de la Ligue 1

Populaire

Newsletter PKFoot

Une fois par semaine, le lundi midi.

Inscription confirmée

Une erreur s'est produite.

Retour