AvideceWopyBalab

On pointe cette semaine l’état de certaines pelouses, comme un running gag tout sauf drôle. N’est pas le Groupama Stadium qui veut. On notera aussi les comportements et conséquences de certains. N’a pas 100k followers qui veut.

Daniel Alves, expérimenté mais immature

Il n'a plus ses jambes de 20 ans mais il devrait faire parler son expérience. Le Brésilien Daniel Alves a pourtant abandonné ses coéquipiers une grosse demi-heure avant la fin du match en se faisant bêtement expulser pour une contestation trop virulente auprès de l'arbitre. A 10 contre 11, Paris s'est incliné à la dernière minute face à Lyon (2-1). N‘est pas Marçal qui veut.

Grosse colère de Galtier

Ils y vont « tout droit » dixit le capitaine Amadou. Vers où ? La L2 si la situation ne s'améliore pas au LOSC. Visiblement, a du travail tant son équipe est apathique sur le terrain. L'entraîneur pointe d'ailleurs clairement le manque d'implication de certains joueurs et annonce des sanctions.

https://twitter.com/CanalFootClub/status/954845036688084992

Strasbourg gagne la bataille des tranchées

Duel épique entre Strasbourg et Dijon. Les Alsaciens ont mené 2-0 avant de se faire rejoindre pour finalement l'emporter (3-2) contre les Bourguignons. Dans ce match intense, l'homme du match n'est pas Kenny Lala malgré son doublé sur pénalty et ce n'est d'ailleurs même pas un homme. L'acteur le plus influant de la rencontre n'est autre que la pelouse de La Meinau qui s'est avérée être un vrai bourbier pour les joueurs.

Des expulsions qui changent tout

4 cartons rouges, tous avant l'heure de jeu. Cette 22e journée de L1 a été tendue sur de nombreuses pelouses à l'image des expulsions de Daniel Alves (Contestation), du gardien messin Kawashima (faute en dehors de sa surface), du Toulousain Gradel (tacle dangereux) et de l'Angevin Oniangué (2e jaune). Les équipes de ces quatre joueurs ont perdu. N‘est pas qui veut.

https://twitter.com/RoybeanRoy/status/954806298167664640

Photo couverture : @OL