AvideceWopyBalab

Le PSG s’échappe en tête de la Ligue 1 après sa victoire à domicile contre Lyon. Derrière, les éclats sont individuels. Retour sur cette 6e journée de Ligue 1 2017/18.

Noël avant l’heure pour Paris

Même quand Paris ne régale pas, la victoire appartient au PSG. Cette fois, ce sont les défenseurs lyonnais ( et Morel) qui ont donné leurs cadeaux de noël en avance aux Parisiens avec leur CSC. De quoi permettre au PSG de poursuivre son rythme infernal au classement.

Le karma de

a fait preuve de sincérité dans une interview cette semaine en revenant sur sa carrière et en justifiant son choix de signer au FC Metz pour le temps de jeu. Et même s’il reconnaît ne pas être un mordu de foot, il a brillé avec son club en signant un but précieux d’une tête piquée pour donner la victoire à son équipe (0-1) à Angers.

Ruffier infranchissable

Certains débattront pour savoir si y’avait (ou pas) péno sur Bamba… c’est d’ailleurs tout vu pour le coach de Dijon qui parle de pénalty « imaginaire », mais dans ce match, l’essentiel à retenir est surtout la nouvelle performance de Stéphane Ruffier. L’ex-gardien international français a été impérial en repoussant tous les assauts bourguignons. Même le club stéphanois s’en amuse sur twitter.

Bielsa sans solution ?

Le LOSC aurait pu marquer et ne pas perdre à Guingamp selon Bielsa. Sans être totalement fausse, cette affirmation est pourtant surprenante au regard du déroulé du match (15 tirs pour les Bretons, 3 pour les Nordistes). « Je n’ignore pas le fait que la production offensive a été déficitaire. Nous avons attaqué en nombre et les caractéristiques de nos ailiers et latéraux sont à dominante créative. Nous devrions marquer d’avantage », déplore l’Argentin qui continue à répéter un schéma inefficace depuis le début de la saison.