Restons connectés

8e journée de L1 : la VAR en rade, Montpellier cède

Les prix de la Ligue 1

8e journée de L1 : la VAR en rade, Montpellier cède

Il ne faisait pas bon se trouver près du grillage de la Butte Paillade ce week-end, dans le bus des supporters guingampais à Angers ou être le préposé à la VAR du côté de Rennes.

Montpellier nouvelle licorne ?

Cette fois, ce sont les supporters à domicile qui ont été victimes de leur stade. Mais, comme suite au but lillois la saison dernière à Amiens, c’est à nouveau une explosion de joie qui est à l’origine de la grille qui a cédé (ouverture pour éviter trop de pression ?) suite à l’ouverture du score héraultaise. Dans un contexte bouillant avec des provocations entre groupes ultras pour une histoire de bâche dérobée. Cet incident a fait deux blessés mais il n’a pas perturbé les hommes de Michel Der Zakarian qui se sont imposés (3-0).

Ça VARche pas à Rennes

Rennes avait ouvert le score sur un pénalty litigieux que la VAR n’a pas pu confirmer puisque le système ne fonctionnait pas. Réduits à dix, les Toulousains n’ont pas abdiqué et c’est Todibo, fautif sur le pénalty, qui est parvenu à égaliser en fin de match (1-1).

Reims abonné au 0-0

Contre Bordeaux, les Rémois ont été tenus en échec sur leur pelouse, comme contre Dijon lors de la 6e journée et comme à Nantes lors de la 5e. En mettant de côté la défaite à Paris, Reims reste sur trois 0-0 en L1 et stagne au classement. Si les Champenois ont une des meilleures défenses, ils ont surtout la pire attaque du championnat avec seulement quatre buts inscrits.

Des Angevins mauvais perdants

Surpris par Guingamp (0-1) à domicile, Angers a perdu mais l’on retient surtout le caillassage d’un bus de supporters bretons après le match. Plusieurs supporters guingampais ont été blessés et le club angevin a logiquement dénoncé ces agissements.

Passionné de football, j'adore analyser et décortiquer le milieu du ballon rond (stratégie des clubs, tactiques des entraîneurs, performances des joueurs...) en essayant d'apporter un regard décalé et en provocant le débat.

... à lire dans Les prix de la Ligue 1

Populaire

Newsletter PKFoot

Une fois par semaine, le lundi midi.

Inscription confirmée

Une erreur s'est produite.

Retour