Restons connectés

36e journée de Ligue 1 : Verratti opportuniste, Monaco enchaîne

Les prix de la Ligue 1

36e journée de Ligue 1 : Verratti opportuniste, Monaco enchaîne

Toujours plus proches de la fin de saison, les équipes continuent à jouer des coudes pour passer devant. La lutte se confirme dans tous les compartiments du classement, et certains ont su mettre le coup d’accélérateur au moment le plus opportun.

Verratti crée la polémique, Monaco ne tremble pas

Si la lutte se fait à tous les étages, c’est surtout l’Hexagoal qui continue d’attiser la convoitise des Parisiens tout comme des Monégasques. Sur la route du PSG se dressait le SC Bastia. Paris se devait de gagner pour continuer à croire au titre, tandis qu’une bonne opération de Bastia les relançait dans la course au maintien. Du moins ça c’était l’hypothèse de départ parce que la réalité aura été tout autre. L’équipe d’Unai Emery a littéralement écrasé son adversaire sur le score de 5-0, l’ouverture du score se faisant sur une bonne passe de Matuidi pour Lucas. Le but du break aura quant à lui beaucoup fait parler, alors que Leca prend des nouvelles de Matuidi qui semblait touché dans la surface, Verratti ne s’en soucie guère et place une frappe avec un Cavani en position de hors-jeu passif, masquant le portier insulaire. Certains trouveront ce but cocasse, d’autres y verront un manque de fair-play flagrant. Cela n’aura pas empêché les Parisiens de l’emporter avec trois autres buts signés Marquinhos et Cavani sur un doublé. Monaco n’a pas tremblé et a pris ses responsabilités en s’imposant 3-0 sur la pelouse de Nancy. Pour les joueurs de Jardim, c’est encore un pas de plus en avant vers le titre grâce à des réalisations de Germain, Lemar, et Bernardo Silva.

Lyon sur le fil, la concurrence ne lâche rien

La course à l’Europe continue de faire des siennes et ça se tape pour s’arracher les derniers tickets derrière le podium. En première position, l’Olympique de Marseille était confronté à l’OGC Nice qui jouait son va-tout pour espérer arracher la place de dauphin du PSG. Les Niçois n’ont pas pu peser comme ils ont pu le faire la semaine dernière face à Paris, malgré un match très dynamique des deux côtés avec beaucoup d’espaces. Ce sont les Phocéens qui ouvrent la marque d’un corner de Payet pour le coup de casque de Gomis. Nice revient à hauteur de son adversaire du soir sur un coup de pied arrêté très bien joué qui laisse les Marseillais de marbre et qui voit Balotelli s’illustrer devant le but. en homme des grands soirs – donne la victoire à ses coéquipiers, sur un centre de Maxime Lopez, l’international français reprend à ras du sol, de la tête, pour prendre les trois points et repasser devant Bordeaux, avec une célébration qui vaut le coup d’œil.

https://twitter.com/omisapro/status/861318982959329280

Pour en revenir aux Girondins de Bordeaux, ils se déplaçaient chez leurs poursuivants de Geoffroy-Guichard avec la ferme intention de creuser l’écart avec tous leurs poursuivants. Bon démarrage des Bordelais qui ouvraient la marque grâce à Adam Ounas sur penalty. Beric revient au score sur penalty et Laborde ne loupe pas le coche et redonne l’avantage avant que Pajot n’arrache le match nul sur le score de 2-2, grâce à un but validé par la Goal Line Technology. De son côté, Lyon arrache de justesse le match nul grâce à un Maxwell Cornet souvent critiqué et couvert de louanges après la rencontre face à Nantes. Les Canaris avaient pourtant ouvert la marque avec un joli but de Rongier, mais c’est Fekir sur penalty, et Maxwell Cornet qui redonnaient l’avantage aux Gones. Gillet redonnait espoir aux siens avec une nouvelle réalisation, mais Cornet inarrêtable et bien placé, redonne les trois points à son équipe d’une volée bien placée.

Le bas de tableau toujours tendu

Ce week-end aura été tendu pour toutes les équipes dans la zone rouge, Bastia en a pris 5 contre le PSG, Nancy 3 contre Monaco, et Dijon 18e en a pris 4 contre Guingamp, autant dire qu’il n’y a pas eu de changement chez les trois derniers bien qu’ils restent tous à portée du maintien. Lorient 17e prend un point de plus qui le rapproche du maintien face à Angers, Metz se maintient définitivement avec une victoire deux buts à zéro face au LOSC, tandis que Caen se donne de l’air après sa cinglante défaite face à Marseille, grâce à une victoire 1-0 contre Toulouse. Rennes, en l’emportant sur la plus petite des marches face à Montpellier, revient à hauteur de Guingamp en terme de points et reste à sa 10e place.

Etudiant dans le médical mais passionné avant tout de football. Supporter de l'OM depuis toujours, je suis surtout fan des joueurs avec une aisance technique balle au pied.

... à lire dans Les prix de la Ligue 1

Populaire

Newsletter PKFoot

Une fois par semaine, le lundi midi.

Inscription confirmée

Une erreur s'est produite.

Dernier quiz

Devenez rédacteur sur le blog foot PKFoot.com
Retour