Restons connectés

PKFoot

32e journée de L1 : Zlatan ne rigole pas, Marseille collectionne les punitions

Les prix de la Ligue 1

32e journée de L1 : Zlatan ne rigole pas, Marseille collectionne les punitions

PKFoot distribue des prix après cette 32e journée de Ligue 1 2015/16 pour récompenser ou dénoncer des joueurs, entraîneurs, dirigeants, supporters… Pas question cependant de primer uniquement le meilleur et le pire mais plutôt de se pencher sur quelques faits de jeu ou déclarations qui symbolisent la beauté du foot (prix Orange), ses boulettes (prix Banane) mais aussi toutes les dérives qui font malheureusement partie de ce sport : l’agressivité ou l’anti-sportif (prix Citron), l’individualisme ou l’ego (prix Melon).

Prix Banane : Troyes aura tout fait pour descendre

Opposés à Angers, les Troyens auront tout tenté mais, à l’image de leur saison, seront repartis sans rien. Alors qu’Angers domine le match, les joueurs de l’ESTAC finissent par sortir la tête de l’eau. Darbion et Azamoum vont alors avoir deux énormes occasions (à partir de 1min40) de prendre l’avantage, mais butent à chaque fois sur Letellier. Comme souvent dans ces cas là, c’est Angers qui finit par l’emporter et qui vient confirmer la relégation de Troyes en Ligue 2. Cruel, mais le manque de réalisme ne pardonne pas dans l’élite.

Prix Orange : Zlatan toujours aussi fort

Alors que le PSG est un champion bien installé depuis quelques temps maintenant, il y en a un qui ne rigole pas. Le Suédois préféré de France a encore été impressionnant lors de la victoire du PSG face à Nice (4-1). Un triplé pour le joueur de 34 ans qui survole notre championnat. Le premier but est un chef d’oeuvre technique grâce à un amour de contrôle dans la surface. Le deuxième est moins subtil : un coup-franc surpuissant à 17 mètres dans la lucarne. Une main de fer dans un gant de velours, c’est ça Ibrahimovic. Alors profitons-en, tant que Zlatan est encore là pour nous émerveiller.

Prix Citron : Alessandrini craque mentalement

Situation difficile à l’OM en ce moment et les joueurs le ressentent. Cependant, n’a vraiment pas été très malin lorsqu’il tenta, à la 85ème minute, de mettre un coup de pied à Djiku après que celui ci l’ait déséquilibré (3min03). S’en suit un accrochage avec les Bastiais qui débouche logiquement sur un carton rouge pour l’ancien Rennais sur ce geste d’énervement. Frustré donc, mais être idiot ne résoudra rien …

Prix Melon : Marseille, toujours Marseille

En plus d’avoir une nouvelle fois perdu à Bastia, les déclarations d’après-match montrent un groupe frustré et dans le flou complet. Entre un Thauvin « fatigué » (parce qu’il joue encore au football ?) et un Michel qui déclare que « la solution ne vient pas de [lui] », la saison de l’Olympique de Marseille est bien compliquée et aucune satisfaction ne semble sortir du lot dans ce jeu de « c’est pas ma faute ». Il serait temps de se retrousser les manches et de redonner un peu de couleurs à ce club.

Fan inconditionnel de football depuis l'enfance, mon coeur bat pour le Liverpool Football Club. Supporter et non pas spectateur, le beau jeu et le mouillage de maillot sont mes priorités.

... à lire dans Les prix de la Ligue 1

Populaire

Newsletter PKFoot

Une fois par semaine, le lundi midi.

Inscription confirmée

Une erreur s'est produite.

Retour