Restons connectés

Chelsea veut envoyer ses supporters racistes à Auschwitz

Supporters

Chelsea veut envoyer ses supporters racistes à Auschwitz

Plusieurs fois en Une des journaux pour des actes racistes de la part de ses supporters, Chelsea n’a pas été épargné par les critiques ces dernières années. Le club a décidé de prendre le problème à bras le corps en envoyant les principaux concernés s’éduquer dans l’ancien camp d’Auschwitz.

Retour en arrière. En 2015, des supporters des Blues scandent « nous sommes racistes, et nous aimons ça » dans le métro parisien avant un match de Ligue des Champions, alors qu’ils repoussent Souleymane Sylla, commercial de 35 ans, qui tente de monter dans la rame.
En 2017, ce sont cette fois des chants antisémites qui sont proférés en amont de la demi finale de la FA Cup face à Tottenham, quartier connu historiquement pour être prisé des immigrés juifs.

Chelsea veut envoyer ses supporters racistes à Auschwitz

Les supporters de Chelsea repoussent un homme noir dans le métro parisien (2015)

 

C’était trop pour le propriétaire des Blues Roman Abramovitch, lui-même juif, qui a décidé d’offrir la possibilité à ses supporters les plus dissidents d’assister à des cours dans l’ancien camp d’extermination d’Auschwitz au lieu de simples interdictions de stade. Le président du club Bruce Buck a déclaré :

« Si vous ne faites que bannir les gens, ils ne changeront jamais de comportement. Cette option leur offre la possibilité de comprendre ce qu’ils ont fait et de devenir meilleurs. »

Une initiative soutenue notamment par la Football Supporter Federation (FSF) et son responsable des campagnes sur la diversité, Anwar Uddin :

« Le FSF a depuis longtemps soutenu et promu les sessions d’apprentissage pour les supporters qui ont usé de propos discriminatoires. Nous sommes totalement d’accord avec Bruce Buck pour dire que bannir les gens des stades ne changera pas leur comportement et nous applaudissons Chelsea pour être le premier club de Premier League à s’engager publiquement dans cette voie, en espérant que d’autres suivront. »

Le club a également envoyé une délégation en avril lors de la dernière Marche des Vivants, programme éducatif qui retrace les lieux de la Shoah, tandis que 150 personnes, staff et supporters, sont allés dans l’ancien camp de la mort au mois de juin. De plus, le club a présenté ce mercredi à la Chambre des communes, l’un des organes du Parlement britannique, un film sur les conséquences de l’antisémitisme afin de sensibiliser le public.

Source : The Guardian

Fan inconditionnel de football depuis l'enfance, mon coeur bat pour le Liverpool Football Club. Supporter et non pas spectateur, le beau jeu et le mouillage de maillot sont mes priorités. On se retrouve sur Twitter !

... à lire dans Supporters

Populaire

Newsletter PKFoot

Une fois par semaine, le lundi midi.

Inscription confirmée

Une erreur s'est produite.

Retour