Restons connectés

Tour d’Europe : Arsenal retrouve des couleurs, Batshuayi en feu

Tour d'Europe

Tour d’Europe : Arsenal retrouve des couleurs, Batshuayi en feu

Si l’élimination du Paris Saint-Germain face au Real Madrid s’est avérée cinglante et a occupé la grande partie de l’actualité internationale, certains clubs européens ont été bien inspiré et montré de belles choses qui méritent que l’on s’y attarde.

Batsman frappe encore, Ribery enflamme les terrains

La Bundesliga a offert un magnifique florilège de buts ce week-end. Dans la lutte au podium, Dortmund s’est imposé contre Francfort 3 buts à 2 et remonte à la 3e place, le doublé de Batshuayi y est pour beaucoup, surtout son but au terme de la rencontre qui s’est avéré plus que décisif ! Leipzig cale sur le terrain de Stuttgart et loupe des points importants, le Bayer Leverkusen met un coup de pied à Gladbach dans la course à la Champions League avec l’inévitable duo Brandt/Alario qui permet de l’emporter 2 à 0. Schalke reste la surprise du moment et reste bon dauphin du Bayern avec sa victoire à Cologne 1 à 0 sur un but de Caligiuri qui donne respectivement 1 point et 2 points d’avance sur le 3e et le 4e. Enfin le Bayern Munich a littéralement humilié Hambourg, un véritable carnage 6 à 0, Ribery et Robben ont encore pas mal de football dans les jambes, eux qui ont été à nouveau décisifs, Robert vient ponctuer la rencontre de son petit triplé.

https://twitter.com/FootbalIFact/status/972932194615414785

Rashford se la joue Titi Henry, Özil des grands soirs

Le match à ne pas manquer était, sans aucun doute, le Manchester United vs Liverpool qui s’est conclu sur le score de 2 buts à 1 en faveur des Red Devils. Cette rencontre entre les deux rivaux historiques a tenu toutes ses promesses avec un Manchester totalement débridé et auteur d’une prestation XXL, une roulette de Bailly, un doublé de Rashford, les petits plats dans les grands, le spectacle était présent. West Ham United vit un véritable naufrage, maltraités 3 buts à 0 par Burnley, les Hammers ne sont qu’à 3 points de la relégation depuis le recrutement de leur dernière recrue, Patrice Evra. Chelsea peut remercier Mourinho, avec la défaite de Liverpool et leur victoire 2 buts à 1 contre Crystal Palace grâce à un très bon Giroud, ils ne sont plus qu’à 4 points du Big Four. Leicester et sa victoire 4 buts à 1 poussent un peu plus West Bromwich Albion en deuxième division, Arsenal retrouve des couleurs avec un Özil comme on aime le voir, virevoltant et décisif pour un score de 3 à 0 pour les hommes de Wenger contre Watford. Tottenham récupère sa 3e place en étrillant Bournemouth 4 buts à 1, Son avec son doublé signe une prestation étincelante.

https://twitter.com/footbalIfights/status/972559741527392262

Les deux Madrid reprennent des couleurs, Séville out

Après le passage à Paris pour valider son ticket pour les quarts de finale, beaucoup se demandaient quel visage afficherait désormais ce Real Madrid. Force est de constater que le petit séjour parisien leur a fait du bien, une victoire 2 buts à 1 face à Eibar et un doublé de Ronaldo ont ponctué une rencontre globalement bien menée, eux qui montent à la 3e place du championnat. Valence descend à la 4e position malgré une victoire face à Séville avec un doublé de Rodrigo, Séville désormais à 11 points de son adversaire du soir semble désormais décrocher du top 4. Villarreal met d’ailleurs la pression sur les Sévillans avec une victoire 2 buts à 0 et revient à 1 point de la 5e place. Avant son match contre Chelsea, le FC Barcelone s’est imposé tranquillement 2-0 face à la lanterne rouge, Malaga, avec des réalisation de Suarez et Coutinho, le dernier ayant bénéficié d’une passe décisive d’. L’Atletico continue sa lutte pour ne pas laisser les Catalans s’envoler, Griezmann, Vitolo et Corea sont les acteurs d’une brillante victoire 3 à 0 contre le Celta Vigo.

Le Silvatime, et l’hommage à Davide Astori

L’Italie est en deuil et les supporters de la Viola lui ont rendu hommage, avec un magnifique tifo puis avec une victoire 1 but à 0. Comme un signe du destin c’est le remplaçant d’Astori, et son numéro 31, l’inverse du 13 du joueur italien, qui offre la victoire aux Violets. Si l’AC Milan brille surtout par sa pépite Cutrone, en dépit d’un Kalinic médiocre et invisible depuis belle lurette, c’est qui se réveille à nouveau avec un but à la toute fin du match synonyme de libération contre le Génoa, et de 6e place pour le club lombard. Cagliari, 14e, tient la dragée haute en prenant le point du nul face à la Lazio Rome, 4e, sur le score de 2 partout et un magnifique but de Ciro Immobile à la dernière minute. La Roma profite de ce coup d’arrêt avec une victoire 3 à 0 contre le Torino, tandis que la Juventus a su mettre la pression sur le Napoli en l’emportant 2 à 0 contre l’Udinese avec un Dybala tonitruant. Pour en revenir au Napoli, le contre-coup commence à se faire ressentir en ayant fait match nul contre l’Inter Milan, avec un match en retard, la Juventus prend le podium avec un point d’avance. Semaine magnifique pour les Turinois qui montrent clairement que l’institution de la Juventus sait gérer tout type de situation.

Etudiant dans le médical mais passionné avant tout de football. Supporter de l'OM depuis toujours, je suis surtout fan des joueurs avec une aisance technique balle au pied.

... à lire dans Tour d'Europe

Populaire

Newsletter PKFoot

Une fois par semaine, le lundi midi.

Inscription confirmée

Une erreur s'est produite.

Retour