Restons connectés

Tour d’Europe : l’Italie pleure Astori, Ronaldo en forme

Tour d'Europe AS RomaFC BarceloneNaplesTottenham Hotspur

Tour d’Europe : l’Italie pleure Astori, Ronaldo en forme

Le week-end a été marqué par un triste événement, à savoir le décès d’Astori. Cette disparition rend presque anecdotique le retour en forme de Ronaldo, ou le possible tournant vécu en Série A, avec la défaite de Naples.

Le match du week-end

Lorsque Naples ouvre le score, quelques secondes après une énorme occasion ratée par la Roma, on se dit que cette rencontre est bien partie pour eux. Mais le club de la Louve prendra quelques secondes seulement pour égaliser. Ce début de match représente bien la folie de cette rencontre animée, de haut niveau, et très ouverte, où chaque joueur a su se montrer à son avantage, y compris du côté des vaincus où Insigne a multiplié les dribbles chaloupés. Cette défaite napolitaine marque peut-être un tournant dans cette Série A. Quoi qu’il en soit, le spectacle a été au rendez-vous : on s’est régalé !

Les joueurs du week-end

On attendait un grand spectacle entre la Lazio et la Juventus. On s’est trompé. Le match a été très fermé, les deux formations se neutralisant, et les occasions se faisant très rares… Et alors qu’on s’imaginait terminer sur un triste 0-0, Dybala est sorti de nulle part pour inscrire le but victorieux, résistant admirablement au duel pour marquer en taclant. L’Argentin, qui a pour ambition de devenir un grand joueur, doit justement être la clé de ces rencontres fermées. Chapeau l’artiste.

Ce n’était que Huddersfield en face, mais Son s’est fait plaisir. Le Sud-Coréen, virevoltant sur son aile gauche, capable de prendre la profondeur avec aisance, a marqué un joli doublé : en se débarrassant du gardien sur le premier, d’une tête astucieuse sur le second. Joueur asiatique le plus en verve cette saison, le numéro 7 de Tottenham est un poison constant pour ses adversaires.

Après un début de saison délicat, Ronaldo affiche une efficacité plus conforme à ses standards depuis plusieurs semaines. Le Portugais, auteur d’un doublé face à Getafe, a montré l’étendue de sa panoplie. Patient et dribbleur agile sur le premier but, auteur d’une tête sur le second, CR7 aurait même pu signer un triplé sans un arrêt réflexe du gardien adverse.

Ce qu’on a rettenu ce week-end

  • Suite à un joli une-deux, Gnarby a fait le break sur la pelouse d’Augsbourg pour Hoffenheim. Simple mais joli et efficace.
  • Dans le money time, Mahrez a offert le nul à Leicester face à Bournemouth d’un coup franc astucieusement frappé, qui contourne le mur.
  • Face à l’Atlético Madrid, Messi n’a pas eu beaucoup d’occasions à se mettre sous la dent. Mais un coup franc suffit au génie argentin, qui a offert au FC Barcelone une victoire qui valide presque leur titre de champion d’Espagne.

  • Très bon match de Tschauner dans les buts d’Hanovre, vaincu par Francfort sur la plus petite des marges.
  • On disait la semaine dernière qu’il ne marquait qu’en force. Le buteur de Watford a prouvé le contraire en marquant d’une jolie piquée face à WBA.
  • Dans un angle fermé et loin d’être évident, Muriel a réussi à ouvrir le score pour Séville dans le choc face à Bilbao.
  • Toujours aussi fin, Brandt a marqué face à Wolfsburg d’une subtile balle piquée. Le numéro 10 de Leverkusen reste un des talents les plus prometteurs d’Allemagne.

  • En feu cette saison, Salah a encore marqué, face à Newcastle. La recrue de l’année pour Liverpool profite d’un bon travail de Chamberlain pour s’amener le ballon sur son pied gauche sur sa première touche, avant de conclure.
  • Match abominable de Koval dans les cages de La Corogne : il lit mal la trajectoire du ballon et déserte son but pour laisser Inui marquer, avant de rater complètement un contrôle sur une sortie, l’obligeant à faire un attentat pour empêcher Eibar d’en mettre un second. Carton rouge mérité.
  • Certes, le sang-froid de Reus, qui égalise face à Leipzig pour Dortmund, est à souligner. Mais n’oublions pas de mentionner cette magnifique passe décisive de Dahoud.

  • Rien ne va plus pour Arsenal, battu à Brighton. La crise est profonde pour les Gunners, qui ne font plus peur à personne. Aubameyang, buteur, doit se demander ce qu’il est venu faire là…

  • Sans pressing, c’est forcément plus facile pour Lozano, auteur d’un bijou pour sceller la victoire de Gérone sur la pelouse de Villarreal.
  • Derrière Sterling et Sané, Bernardo est la troisième option pour jouer sur les ailes à Manchester City. Le Portugais profite du calendrier surchargé et des absences pour s’illustrer, comme face à Chelsea où son but offre la victoire au leader de Premier League.
  • Grâce notamment à un Müller en forme, le Bayern s’est tranquillement imposé à Fribourg, même sans Lewandowski. Cocorico : le plus beau but de la rencontre est à l’actif de Tolisso, auteur d’une belle frappe lointaine.

La triste nouvelle du week-end

Les matches de Série A ont été annulés ce week-end, en raison de la mort de , le capitaine de la Fiorentina, décédé d’une crise cardiaque dans sa chambre d’hôtel, alors qu’il devait affronter l’Udinese. L’ancien défenseur italien rejoint une triste liste de joueurs décédés de cette façon. On pense notamment, pour les plus médiatisés, à Marc-Vivien Foé, qui avait été victime d’un malaise en pleine demi-finale de Coupe des Confédérations, en France, ou à Dani Jarqué, joueur de l’Espanyol Barcelone à qui Iniesta avait dédié son but victorieux en finale de Coupe du monde. RIP.

Amoureux du beau jeu, je suis un épicurien qui cherche avant tout à voir de beaux moments de football. Mon avis n’engage que moi.

... à lire dans Tour d'Europe

Populaire

Newsletter PKFoot

Une fois par semaine, le lundi midi.

Inscription confirmée

Une erreur s'est produite.

Devenez rédacteur sur le blog foot PKFoot.com
Retour
▶️ NOTRE SONDAGE SUR LA PERCEPTION DES MARQUES PENDANT LE MONDIAL 2018, AVEC ECOFOOTJE PARTICIPE