Restons connectés

Tour d’Europe : Un contre-temps pour le Barça, une déception de plus pour Wenger

Tour d'Europe Arsenal FCAS RomaBorussia DortmundManchester CityReal Madrid CF

Tour d’Europe : Un contre-temps pour le Barça, une déception de plus pour Wenger

Bientôt le retour des coupes d’Europe. Certaines équipes ont la tête ailleurs, d’autres doublent la mise – chacune a sa manière d’aborder les matchs avant d’entamer les choses sérieuses des échéances à venir.

Cristiano voit triple, un match nul pour le Barça

Pour démarrer cette journée de LaLiga Santander, Villarreal créait déjà une surprise en pliant un genou face au Deportivo Alavès à domicile, une défaite 2 buts à 1 qui permettait au Real Madrid de prendre une option sur le podium. Une option que les Madrilènes n’ont pas manqué de saisir, dans un match fou face à la Real Sociedad, les hommes de Zidane l’ont emporté 5 buts à 2, s’offrant un triplé pour remonter ses stats, Benzema restera muet tout le long de la rencontre. Le Barça a préféré le calme avant la tempête, s’arrêtant sur un triste 0-0 face à Getafe, 10e du championnat. Séville se rapproche de la cinquième place, avec une victoire contre Girona, tandis que l’Atletico Madrid réduit l’écart avec le leader en revenant à 10 points des Catalans grâce à une victoire sur la pelouse de Malaga sur le plus petit des scores et un but de l’inévitable . Valence ne laisse pas la Casa Blanca leur passer devant, un succès 3 buts à 1 face à Levante leur permet de conserver la troisième place du championnat.

La Lazio chute, la Juventus colle à la semelle

La Roma s’est fait peur en concédant l’ouverture du score très tôt contre Benevento, mais les Romains n’ont pas cédé à la pression en gérant tranquillement la suite de la rencontre sur le score de 4 buts à 2, trois points précieux qui les envoient à la quatrième place de cette Série A, à seulement un point de la Champions League. La Juventus a ouvert le bal ce week-end, en se déplaçant chez la Fiorentina (11e), et Bernardeschi ont offert un succès précieux aux Turinois qui collent le leader napolitain. Ces mêmes Napolitains n’ont pas baissé le rythme en écrasant la Lazio Rome 4 buts à 1, grâce à un Callejon des grands soirs et un inévitable toujours en verve. L’Inter Milan ne manque pas le coche et revient sur le podium en venant à bout de Bologne sur le score de 2 buts à 1, et c’est Karamoh, l’ex-Caennais, qui offre les 3 points importants dans la course à la plus prestigieuse des compétitions. Milan imite le club lombard en l’emportant 4 buts à 0 face à SPAL, la pépite Cutrone plante un doublé qui expédie son adversaire du soir à la 18e place.

Upamecano toujours plus haut, Michy conquérant de l’Allemagne

Dortmund a perdu Aubameyang, mais la tristesse n’a été que de courte durée : à peine arrivé en terres allemandes, Michy Batshuayi enflamme les pelouses de Bundesliga. Avec trois buts en 2 matchs, il a inscrit un nouveau but face à Hambourg, ce qui a libéré ses coéquipiers qui ont joué plus rapidement après sa réalisation en leur permettant de remonter jusqu’à la troisième place. Le RB Leipzig en fait de même, le Français Upamecano a ouvert le score avant que Keita, le milieu prêté par Liverpool, ne double la marque et propulse Leipzig jusqu’à la seconde place avec une victoire 2-0 face à Augsbourg. A l’inverse, Leverkusen fait la mauvaise opération du week-end en s’inclinant 2-0 à domicile face au Hertha Berlin, prenant au passage un but de l’ancien lillois Salomon Kalou. Avec ses récents mauvais résultats, Gladbach voit l’Europe s’éloigner en squattérisant à la 10e place et en concédant une défaite 1 à 0 sur un but de Ginczek pour Stuttgart (14e). Avec 18 points d’avance sur le second du championnat, le Bayern Munich peut regarder les autres rencontres tranquillement et se permet même le luxe d’une nouvelle victoire 2 buts à 1 contre un Schalke 04 qui n’a pas démérité, mention spéciale pour un des grands soirs, lui qui démontre match après match le plein potentiel qu’il a sous la semelle. Pour conclure cette journée, une bonne fournée de buts avec la victoire de Francfort 4 buts à 2, qui remonte jusqu’à la 4e place (notamment un but de Simon Falette l’ex-joueur de Metz), et le Werder Breme qui s’offre un succès 3 buts à 1 contre Wolfsbourg (doublé de Kainz).

Aguero victoire par KO, Kane offre le derby aux Spurs

Chelsea temporairement éjecté du Big Four en attendant de jouer son match, ses poursuivants n’ont pas manqué de profiter de la méforme des Blues qui dure depuis que Conte est rentré dans la provocation de Mourinho. Ça a commencé par Manchester City, le leader cityzen a atomisé Leicester, toujours en pleine débâcle médiatique suite au non-transfert de Riyad Mahrez, les Foxes ont mangé un virulent 5 buts à 1, porté par un Sergio Aguero auteur d’un quadruplé dantesque. Un derby londonien ce week-end opposant les Gunners aux Spurs, les joueurs d’Arsene Wenger qui semblaient métamorphosés depuis ce mercato hivernal ont tristement baissé les bras. Littéralement amorphe face aux Spurs, les recrues n’ont pas montré les bonnes choses qu’ils avaient précédemment laissé entrevoir, et la punition est logiquement arrivée par l’inévitable qui repositionne temporairement les Spurs à la 4e place du Big Four, envoyant son adversaire du soir à 7 longueurs d’écart. Quand aux Red Devils, avec une défaite sur le plus petit des scores, ils continuent de se faire peur et permettent à Newcastle de se donner de l’air avec la zone de relégation. Enfin pour ce qui est de Liverpool, Bobby Firmino et Salah continuent de faire les beaux jours des bords de la Mersey, avec une victoire tranquille sur le score de 2-0 face à Southampton.

Etudiant dans le médical mais passionné avant tout de football. Supporter de l'OM depuis toujours, je suis surtout fan des joueurs avec une aisance technique balle au pied.

... à lire dans Tour d'Europe

Populaire

Newsletter PKFoot

Une fois par semaine, le lundi midi.

Inscription confirmée

Une erreur s'est produite.

Devenez rédacteur sur le blog foot PKFoot.com
Retour