Restons connectés

Tour d’Europe : le surprenant leader Florentin, l’inquiétude Messi

Tour d'Europe

Tour d’Europe : le surprenant leader Florentin, l’inquiétude Messi

Le rythme s’accélère depuis quelques temps puisque les équipes entrent dans les coupes nationales et européennes, et les premières tendances se dessinent dans les différents championnats européens. Tour d’horizon de ce qu’il ne fallait pas rater ce weekend en Europe.

Angleterre

Tour d'Europe : le surprenant leader Florentin, l'inquiétude Messi

Sturridge, le retour du roi

Les hypothèses vont bon train concernant la fin de l’ère Brendan Rodgers à Liverpool. Mérités ou non, Klopp ou pas Klopp, est apparu comme le sauveur en inscrivant un doublé lors de la victoire face à Aston Villa (3-2). Si les Reds ont été fébriles défensivement, les combinaisons entre Sturridge et Ings sont de bonne augure pour le club de la Mersey. Suffisant pour sauver Rodgers ?
Dans le même temps, Tottenham a mangé City à domicile (4-1), tandis que United prend la tête grâce à sa victoire (3-0) sur Sunderland. Enfin, Chelsea continue son incompréhensible début de saison en sauvant le point du match nul à Newcastle (2-2 après avoir été mené 2-0).

Les moments forts

  • Le retour de Daniel Sturridge, auteur d’un joli doublé. Cette petite danse nous avait manqué.

https://twitter.com/aymarn/status/647792024024821760

  • L’instant fraîcheur. Jonny Howson de Norwich sauve un pigeon blessé. A noter le jeu de mot d’ESPN: « Un canari sauve un pigeon » faisant référence au surnom des joueurs de Norwich.
  • Le triplé d’Alexis Sanchez pour Arsenal qui gagne (2-5) à Leicester. Il devient ainsi le premier joueur à avoir marqué un triplé en Serie A, Liga et Premier League.

On n’a pas aimé

  • La nouvelle déconvenue de Chelsea. Une défense absente à l’image du premier but encaissé sur une erreur de Kurt Zouma.
  • La défense de Sunderland qui en a encore pris 3 face à Manchester United. Ça fait 16 buts encaissés en 7 matchs de championnat. #Gruyère

Allemagne

Tour d'Europe : le surprenant leader Florentin, l'inquiétude Messi

La machine Lewandowski marque ses 100ème et 101ème buts en Bundesliga

Dans le sillage de son attaquant polonais, le Bayern continue sa razzia avec 7 victoires en autant de matchs. La victime se nomme Mayence (3-0) et elle aura en souvenir le nouveau doublé de Lewandowski qui inscrit ainsi ses 100 et 101ème buts en championnats en 168 matchs. 27 buts en 37 matchs avec le Bayern, 74 buts avec Dortmund. Ça donne le tournis. Dans le même temps, le BVB est accroché par Darmstadt (2-2) et compte désormais 4 points de retard avant la confrontation du weekend prochain. Monchengladbach se réveille après le départ de leur entraîneur Lucien Favre en battant Stuttgart. Leverkusen, sans Hakan Çalhanoglu, s’est imposé 3-0 à Brême face au Werder. A noter également la victoire de Hoffenheim face à Augsburg (1-3) et le nul de Wolfsburg contre Hanovre (1-1).

Les moments forts

  • La performance de Kingsley Coman avec un but et une passe décisive avec le Bayern. Le prodige s’est bien acclimaté au championnat allemand.

  • Le joli but collectif de Darmstadt pour l’ouverture du score face à Dortmund

  • Le coup franc subtil de Julian Brandt pour Leverkusen qui remplace à merveille Çalhanoglu

  • L’hommage du public d’Augsburg suite au décès de deux supporters dans un accident de voiture en revenant du match à Monchengladbach dans la semaine.

On n’a pas aimé

  • La défense de Wolsburg aux abonnés absents sur la belle reprise de Kiyotake façon Olivier Atton… Comment ça un cliché ?!

Italie

Tour d'Europe : le surprenant leader Florentin, l'inquiétude Messi

La Fiorentina a étrillé l’Inter à San Siro

Dans l’un des chocs du weekend, la Fiorentina est allée battre l’Inter sur son terrain (1-4) et passe devant au classement pour prendre la tête du championnat grâce à une meilleure différence de buts. C’est la première fois depuis 1999 que la Viola voit la première place. Seul le capitaine Icardi a tenté de sonner la révolte face au piège Florentin, en vain. L’autre confrontation opposait Naples à la Juve. Dans une ambiance de feu, Lorenzo Insigne et Gonzalo Higuain ont martyrisé la défense de la Juve qui s’incline malgré le premier but de Lémina avec son nouveau club (2-1). La Roma n’a pas fait de détails contre Carpi (5-1) mais perd Totti et Dzeko sur blessures pour au moins trois semaines. Le Milan AC tergiverse encore face au Genoa pour une défaite (1-0).

Les moments forts

  • La superbe reprise de volée de Benassi pour le Torino, surprenant 3ème. Satisfaction.

  • Le premier but de Lucas Digne avec la Louve. Il retrouve peu à peu le niveau qu’on lui connaissait à Lille.

https://twitter.com/Instant_Foot/status/647830768975282176

  • Le triplé du croate , joueur méconnu et pourtant excellent.

On n’a pas aimé

  • Le gardien de la Fiorentina à deux doigts de prendre le but gag de ce début d’année.
  • La blessure de Francesco Totti le jour de ses 39 ans. Il Capitano se consolera avec l’annonce de l’arrivée d’un nouvel enfant.

Espagne

Tour d'Europe : le surprenant leader Florentin, l'inquiétude Messi

Deux mois d’absence pour la Pulga

Voilà comment un match anodin contre Las Palmas peut changer le cours d’une saison. 9ème minute, le numéro 10 Blaugrana est au sol. Un duel banal en début de match, Messi se bloque le genou et renonce quelques minutes plus tard. Deux mois d’absence, déchirure du ligament latéral interne. Ça aurait pu être pire et Luis Suarez donne la victoire aux siens avec un doublé (2-1). C’est Neymar qui va devoir s’affirmer un peu plus en l’absence du patron, Suarez tutoyant déjà les étoiles. Aux dernières nouvelles, Messi serait de retour pour le Clasico. L’éternel rival Madrilène n’en profite pas face à Malaga (on en parle plus bas), tandis que Villareal prend la tête du championnat après sa victoire (1-0) sur l’Atlético. Séville gagne enfin (3-2) face au Rayo Vallecano.

Les moments forts

  • Vous vous rappelez de Bebé ? Ce joueur acheté étrangement par Manchester United et qui n’a jamais vraiment joué ? Il est prêté par Benfica au Rayo et a inscrit cette pépite.

  • La performance exceptionnelle de face au Réal. Le gardien a effectué 11 arrêts cruciaux et n’a pas l’air d’avoir pitié de C. Ronaldo

https://twitter.com/FRLiga/status/648068639820763136

On n’a pas aimé

  • La performance offensive du Réal. Rien n’allait comme il faut pour la Casa Blanca avec Kameni énorme, des buts refusés à tord mais surtout des joueurs incapables de marquer seuls à 3m des buts (je pèse mes mots). 31 tirs effectués et seulement 9 cadrés. C’est la première fois depuis septembre 2013 que l’équipe ne marque pas à domicile, soit 37 matchs.

Fan inconditionnel de football depuis l'enfance, mon coeur bat pour le Liverpool Football Club. Supporter et non pas spectateur, le beau jeu et le mouillage de maillot sont mes priorités. On se retrouve sur Twitter !

... à lire dans Tour d'Europe

Populaire

Newsletter PKFoot

Une fois par semaine, le lundi midi.

Inscription confirmée

Une erreur s'est produite.

Retour