Restons connectés

Tour d’Europe : Reus explose la barre, Diabaté héroïque

Tour d'Europe

Tour d’Europe : Reus explose la barre, Diabaté héroïque

Les premières hostilités européennes ont eu lieu, et avant d’aborder la phase retour, il faut passer par le championnat. L’occasion de voir la lutte du podium s’intensifier toujours un peu plus.

Cheick Diabagoal relance Benevento

Le Scudetto, ne se joue qu’entre Naples et la Juventus cette saison, les deux équipes se livrant coup pour coup et ne laissant quasiment rien filer chaque semaine. Dans un derby turinois tendu, le Torino avait l’occasion d’offrir une petite avance au Napoli, il n’en aura rien été. Alex Sandro a donné la victoire aux siens sur le score de 1 à 0. Les Napolitains n’ont pas laissé le doute s’installer et ont décidé d’ouvrir la marque très tôt par l’intermédiaire d’Allan (6e) face au SPAL. Le grand perdant du week-end est l’Inter Milan, en s’inclinant 2 à 0 contre le Genoa et en se faisant prendre par surprise avec un CSC de Ranocchia, ils ont ouvert la porte à la troisième place, une opportunité que n’ont pas laissé passer leurs poursuivants.

La Roma s’est imposée 2 à 0 sur la pelouse de l’Udinese et retrouve la troisième place qu’elle convoitait depuis bien longtemps. Si la victoire de Naples leur permet de rester premier, elle permet aussi à Benevento de croire au maintien. Dans un match fou avec 5 buts au compteur, Benevento s’est imposé face à Crotone (17e) 3 buts à 2, avec un but de l’inévitable dans les tous derniers instants du match, l’espoir renaît.

Les Madrilènes en folie depuis Paris

Les semaines s’enchainent mais se ressemblent pour les coéquipiers de Messi, confrontés à Eibar. Les Catalans ont eu un peu plus de difficulté qu’à l’accoutumé mais ont fini par triompher de leur adversaire du soir grâce à Suarez et Alba. Séville continue de mettre la pression pour la Ligue des Champions en jouant simplement face à Las Palmas (18e) avec une victoire facile sur la pelouse adverse 2 à 0 (Ben Yedder & Sarabia).

Mission maintien pour le Malaga de José Manuel Gonzalez Lopez qui doit réparer les erreurs énormes qu’a causé le coaching raté de Michel. Ils étaient bien parti en ouvrant la marque contre Valence grâce à Ideye. Mais Valence ne cède pas et retourne la situation dans les 10 dernières minutes. Coquelin remet son équipe sur les bons rails, avant que Malaga ne concède le carton rouge et le penalty à Dani Parejo qui n’a pas tremblé.

L’Atletico l’emporte 2-0 face à Bilbao et cocorico, ce sont les Français qui sont à l’honneur. Gameiro ouvre la marque pour son équipe, sur une passe bien ajustée de Griezmann, et c’est Diego Costa qui va enfoncer le clou, cette fois-ci sur une offrande du premier buteur cité. L’Atletico reste à 7 points du Barça qui ne creusera pas l’écart cette semaine. Villarreal, visiblement encore sonné de sa déconvenue au Parc OL, concède le match nul dans les derniers instants de sa rencontre face à l’Espanyol. Le Real Madrid écrase son adversaire du soir en plantant 5 buts au Betis Seville, avec un doublé d’Asensio et des réalisations de Ramos, Ronaldo et… Benzema.

https://twitter.com/FrenchFCB/status/965182480369242112

La course aux étoiles en Bundesliga

Deux buts à un, c’était le score fétiche du week-end, à commencer chez le leader bavarois. Dans l’enceinte de Wolfsbourg, tout démarrait bien pour les Verts avec une ouverture du score de Didavi et un penalty manqué pour Robben. C’était sans compter sur Wagner puis Lewandowski qui ont complètement renversé la tendance.

Le Bayern a 19 points d’avance sur le deuxième, le Borussia Dortmund, qui s’offre le scalp de l’autre Borussia (Gladbach), sur le plus petit des scores avec un Reus buteur et en pleine bourre depuis qu’il est associé à Michy Batshuayi. Le Bayer Leverkusen occupe la troisième place après avoir battu 2 buts à 1 Hambourg. Bailey et Havertz, les deux pépites du club, sont les buteurs de cette rencontre. Schalke 04 devait gagner pour rester en lice, avec une victoire 2 buts à 1 contre Hoffenheim. Les joueurs se rassurent et avec une réalisation de plus au compteur, Embolo prend ses marques dans l’effectif. Seulement 4 points séparent le deuxième du sixième et tout est encore jouable dans cette Bundesliga pour les places européennes.

Giroud baron de la FA Cup, Rochdale tape fort

Si ailleurs c’était la lutte en championnat, en Angleterre se déroulait la FA Cup qui a fait le plus grand bien à Chelsea. Une mi-temps face à Hull City et un cinglant 4-0, un festival de Willian, un but de Pedro, et une prestation XXL d’ encensé par ses partenaires.

Sheffield United se confrontait à Leicester et au terme d’un gros match serré, c’est l’inévitable Vardy qui qualifie ses partenaires. Même son de cloche pour Manchester United face à Huddersfield avec un doublé de Lukaku qui aura suffit à imposer sa loi, et un festival d’Anthony Martial qui a enflammé le terrain. Southampton passe aussi au tour suivant grâce à une victoire deux buts à un pour les Saints, contrairement aux Spurs qui ont ramé chez le petit pouçet Rochdale. L’ouverture du score est pour Rochdale avant que Lucas ne marque sur son premier tir cadré et que Kane pense donner l’avantage contre son ancien club. L’égalisation des locaux arrivera au bout du temps additionnel (90+4).

Etudiant dans le médical mais passionné avant tout de football. Supporter de l'OM depuis toujours, je suis surtout fan des joueurs avec une aisance technique balle au pied.

... à lire dans Tour d'Europe

Populaire

Newsletter PKFoot

Une fois par semaine, le lundi midi.

Inscription confirmée

Une erreur s'est produite.

Devenez rédacteur sur le blog foot PKFoot.com
Retour