Restons connectés

PKFoot

Tour d’Europe : Ronaldo superstar, Chelsea coule

Tour d'Europe

Tour d’Europe : Ronaldo superstar, Chelsea coule

Ce week-end des 12 & 13 septembre, l’Europe du foot nous a offert ce qu’elle a de meilleur… mais aussi ce qu’elle peut faire de pire. Voici la liste des faits et gestes qui ont retenu notre attention. Et dans la mesure où on ne peut psa tout voir, n’hésitez pas à nous raconter les moments de foot qui ont marqué votre week-end !

Le meilleur du week-end

Une première période insipide, une second beaucoup plus animée : voilà comment on peut résumer le derby de l’Angleterre, entre Manchester United et Liverpool. Si la clairvoyance de Mata, le penalty parfaitement tiré d’Herrera et le but sublime de Benteke méritent le détour, c’est bien Martial qui a crevé l’écran. Le jeune Français, entré en jeu peu avant la 70e minute de jeu, a réussi à marquer pour son premier match, qui plus est face au pire ennemi (devant Manchester City) de sa nouvelle formation. Il a même mis la manière en se permettant un joli slalom avant de marquer tranquillement. On ne peut pas deviner si son histoire avec United sera belle, mais son début est idéal.

Muet lors des 2 premières journées de Liga, Ronaldo a tenu à remettre les pendules à l’heure face à l’Espanyol Barcelone. Le Ballon d’Or n’a pas fait les choses à moitié avec un quintuplé qui fait de lui le meilleur buteur actuel du championnat, mais aussi et surtout le recordman des buts inscrits en Liga au Real Madrid. Le Portugais compte 230 réalisations en 203 matchs de Liga pour la Maison Blanche. Au niveau statistique pur, il est indéniablement l’attaquant le plus efficace qu’ait connu le Real Madrid, qui a pourtant vu passer de nombreuses légendes du football.

Hanovre avait ouvert le score, puis était revenu à 2-2. Cela n’a pas suffi pour inquiéter Dortmund, finalement victorieux (4-2) sur sa pelouse. Aubameyang, auteur d’un doublé sur penalty, s’est même offert une Panenka. Le Borussia développe un jeu flamboyant cette année. Tuchel associe deux meneurs de jeu, Kagawa et Mkitharyan, et bénéficie du retour en forme de Gündogan, omniprésent au milieu. Dortmund réalise un début de saison parfait et semble avoir définitivement tiré un trait sur l’exercice précédent, particulièrement poussif au démarrage.

Leicester n’a rien lâché, pour le plus grand plaisir de son public. Menée à domicile 0-2 par Aston Villa, la séduisante équipe menée par Ranieri a finalement remporté la mise, marquant notamment 2 buts après la 80e minute (3-2). Ce revirement de situation impose le respect pour l’actuel dauphin de Premier League. Et si l’équipe ne gagnera sans doute pas le championnat, elle devrait s’assurer un maintien beaucoup plus tranquille que la saison dernière.

Tout va bien pour le FC Barcelone et Messi. Remplaçant surprise, l’Argentin s’est montré décisif en marquant le but de la victoire face à l’Atletico Madrid (2-1). Avant ça, a répondu à Torres d’un magnifique coup franc. Mais sa réalisation ne remet pas en cause le statut de star de l’équipe de Messi, qui a contribué à créer beaucoup d’occasions dans un laps de temps si réduit. Cette victoire est une excellente préparation avant la Ligue des champions que le Barça aspire à conserver.

Mais aussi

Malgré la défaite de Mayence face à Schalke (2-1), Karius a réalisé une très bonne performance. Le gardien allemand de 22 ans a les qualités pour faire une belle carrière. La belle résistance d’Augsbourg sur le terrain du Bayern Munich mérite d’être soulignée. Les coéquipiers du très bon Hitz, auteur de nombreuses parades, n’ont plié que dans les dernières minutes, sur un penalty de Müller (2-1), meilleur buteur de Bundesliga. Le but de Mason est très beau dans sa conception, et a suffi à faire le bonheur de Tottenham sur la pelouse de Sunderland (0-1) emmené par un bon M’Vila. Elu meilleur espoir de la Liga par PKFoot l’an dernier, Paco Alcacer a offert la victoire à Valence sur la pelouse de Gijon dans les arrêts de jeu (0-1). Si les buts de Sassuolo, marqués par Magnanelli et Floro Flores, sont magnifiques, le plus beau but du week-end est le premier de Pinilla, auteur d’un doublé pour Bergame (2-2).

Le pire du week-end

Gladbach est complètement méconnaissable en ce début de saison. L’actuel cancre de Bundesliga affiche un bilan de zéro point après 4 journées. L’équipe de Favre, si séduisante l’année dernière, est complètement à côté de la plaque. Les départs de Kruse ou Kramer ne peuvent pas tout expliqué. Etrillé à domicile par Hambourg (0-3) qui n’est pourtant pas une terreur du championnat allemand, en témoigne son maintien pénible depuis 2 saisons, le Borussia doit se ressaisir pour ne pas perdre rapidement toute ambition cette saison, à l’instar de Dortmund l’an dernier. Cette mauvaise passe tombe très mal avant le début de la Ligue des Champions…

Autre représentant allemand en Ligue des Champions, le Bayer Leverkusen est tombé sur sa pelouse face à Darmstadt (0-1). Bellarabi a réussi à créer le danger sans jamais conclure, tandis que la nouvelle recrue Chicharito n’a pas réussi à convertir sa seule occasion. Surtout, personne n’a su amené la percussion qui était la marque de fabrique de Son, rendant l’équipe trop dépendante pour le moment des accélérations de Bellarabi, seul joueur à changer de rythme.

Chelsea réalise son plus mauvais début de saison depuis plus de 20 ans… Le champion en titre a concédé 3 défaites sur les 5 premières journées de Premier League. Auteur d’un triplé, Naismith a écœuré les Blues (3-1) qui n’ont pu que sauver l’honneur grâce à un missile de Matic. Et dire qu’il n’a dû sa rentrée qu’à la blessure rapide de Besic ! Moins en réussite, Lukaku n’en a pas moins fait souffrir son ancienne équipe. Mourinho a beau affirmer le contraire, il y a clairement un problème à Chelsea.

Certes, Bizzarri a réussi un grand match aux cages. Mais il est anormal pour la Juventus de ne pas s’imposer face au Chievo Vérone (1-1). La mutation est encore en cours, mais les semaines se suivent et le football n’offre pas de temps. Les départs de Tevez, Vidal et Pirlo ont affaibli la Vieille Dame. Si la Juve a bien tapé le poteau, c’est également le cas de son adversaire du jour, qui s’est également vu refuser un but tout à fait valable. Le penalty de Dybala sauve les meubles, mais il est évident que le champion en titre aurait remporté ce match l’an passé.

Mais aussi

Toujours pas de victoire en championnat pour Séville, tenu en échec par Levante (1-1) pour la 3e journée de Liga. Première défaite pour Swansea, sur la pelouse de Watford (1-0), malgré un abattage toujours aussi impressionnant d’Ayew. Adebayor est libre de tout contrat suite à un accord à l’amiable avec Tottenham. Dommage, car quand ses problèmes personnels ne sont pas là pour nuire à son moral, il est un attaquant de haut niveau, excellent dans la finition. La finition, c’est le domaine qui manque à Walcott ou Giroud, buteurs ce week-end face à Stoke City (2-0) mais encore auteurs de derniers gestes maladroits durant le match. Kane, buteur en sélection, court toujours après son premier but en championnat.

Amoureux du beau jeu, je suis un épicurien qui cherche avant tout à voir de beaux moments de football. Mon avis n’engage que moi.

... à lire dans Tour d'Europe

Populaire

Newsletter PKFoot

Une fois par semaine, le lundi midi.

Inscription confirmée

Une erreur s'est produite.

Retour