Restons connectés

Tour d’Europe : Ronaldo fait trembler Madrid, Suarez puissance 8

Tour d'Europe

Tour d’Europe : Ronaldo fait trembler Madrid, Suarez puissance 8

Cette semaine, le Pistolero dégaine 8 fois et relance la course au Pichichi. Liga toujours, le Real tremble pour sa star CR7 qui se blesse en tentant l’impossible. En Angleterre, Tottenham ne lâche rien tandis que Leicester file toujours plus vers le titre de champion.

Le meilleur de la semaine

Impossible de passer à côté de la performance de cette semaine. Alors que le Barca souffrait d’un coup de mou ces temps-ci, l’uruguayen réalise coup sur coup deux prestations dantesques avec 8 buts en deux matchs et un record contre La Corogne : il est décisif sur 7 buts dans le même match, une statistique inégalée en Liga au 21e siècle.

https://twitter.com/FootballFunnys/status/722908992876339205

Ces performances lui permettent de devancer de 3 unités au classement de buteurs. La course au titre de Pichichi s’annonce redoutable cette saison.

Côté Madrilène, l’Atletico suit la cadence en s’imposant par la plus petite des marges sur les deux derniers matchs et le Real, toujours branché sur courant alternatif, a vu Ronaldo se blesser lors de la rencontre face à Villarreal. Le Real et Zidane retiennent leur souffle concernant le diagnostic de CR7. Sera-t-il éloigné des terrains plusieurs semaines/ mois ? Sera-t-il sur pied pour la demi-finale de Ligue des Champions contre Manchester City ? Connaissant la détermination de Cristiano, on peut être sûr qu’il tentera l’impossible pour être remis d’ici là et asseoir un peu plus sa domination sur la compétition. Il est en effet parti pour battre son record personnel (et record dans la compétition) de 17 buts au cours d’une même édition.

Au terme d’une rencontre disputée, la Vieille Dame file vers son 5ème Scudetto d’affilé en s’imposant sur le terrain de la Fiorentina. Si Mandzukic et Pogba ont réalisés un excellent match, le véritable héros est à trouver du côté des cages avec un Buffon décisif en toute fin de match, sauvant un pénalty de Kalinic et la deuxième tentative à la 89e minute !

Le temps ne semble pas avoir d’effet sur Gianluigi Buffon qui, à 38 ans, va très certainement soulever son 7e Scudetto avec la Juve. L’Italie sourit à ses vétérans cette semaine avec la nouvelle prouesse du roi de Rome, . Alors que la Roma est menée 2 à 1 à la 85e minute, il rentre. La suite ? Un doublé en 5 minutes. Merci, au revoir. Il Capitano, toujours en brouille avec son entraîneur, continue de marquer de son empreinte éternelle son club de coeur. En espérant pour lui que l’AS Rome saura lui réserver un départ digne de son statut de légende, contrairement au Real Madrid qui a jeté Iker Casillas tel un vulgaire joueur de seconde zone.

Chez nos amis Allemands, le Bayern continue de tracer tranquillement sa route vers le titre de champion. Pour l’occasion, Douglas Costa s’est chargé de nous rappeler que la qualité des frappes est importante en Bundesliga :

Avec cette réalisation, le Bayern compte 7 points de plus que son premier poursuivant, le Borussia Dortmund. De son côté, Claudio Pizarro en profite pour devenir le meilleur buteur de l’histoire du Werder de Brême en championnat.

En France, Paris soulève sa 3e Coupe de la Ligue d’affilée sans être flamboyant. Autre symbole de réjouissance pour le club de la capitale, Javier Pastore a de nouveau régalé le public parisien. Auteur d’un bon match, on espère le voir retrouver et surtout garder la forme sur cette fin de saison pour revenir plus fort l’année prochaine. A l’inverse, Adrien Rabiot s’est montré un ton en-dessous de ces dernières sorties et a finit par rentrer au vestiaire plus tôt que ses camarades. Ceci étant, Paris peut continuer de chanter « Champions mon frère » ! Le président du Paris Saint Germain en a profiter pour confirmer Laurent Blanc à la tête de l’équipe première la saison prochaine. Laurent Blanc a d’or et déjà annoncé vouloir étoffer son effectif. L’été s’annonce agité sur la capitale.

Mais aussi :

Leicester est toujours plus proche du titre. Vainqueurs 4-0 contre Swansea, « l’heure est venue d’être champions » d’après Ranieri. Le conte de fées est toujours plus beau pour les Foxes, qui peuvent continuer de compter sur un excellent Riyad Mahrez pour les porter au sommet de la Premier League. Tottenham continue d’espérer et reste au contact de Leicester avec une victoire importante contre Stoke City. Cette saison sera quoi qu’il arrive une réussite pour les hommes de Pochettino, qui finiront certainement devant Arsenal pour la première fois depuis l’ère Wenger.

Le pire de la semaine

On commence par , contrôlé positif à un brûleur de graisses et provisoirement écarté du groupe par Liverpool. L’UEFA a ouvert une procédure disciplinaire et l’affaire relève un fort enjeu pour le Français. S’il arrive à prouver sa bonne foi, Sakho écopera probablement de quelques mois de suspensions comme un certain Kolo Touré, coupable du même type de dopage il y a quelques années. Néanmoins, cette affaire pourrait fragiliser sa position au club qui devra faire sans lui durant la durée de la suspension et qui recrutera sans doute quelqu’un pour pallier à ce manque. Son Euro est également en ligne de mire. Si Mamadou Sakho est suspendu pour toute compétition durant des mois, sa participation à l’Euro 2016 en France sera impossible et le sélectionneur devra alors composer avec les autres joueurs à sa disposition : Mangala, Umtiti, Hernandez, …

Même si l’Atletico Madrid a gagné ce week-end, un acte anti fair-play a valu un carton rouge à Simeone. En effet, un ballon a été lancé depuis le banc madrilène pour mettre fin à une contre-attaque andalouse.

Ce geste risque de lui coûter quelques matchs de suspensions, alors que l’Atletico lutte toujours pour le titre en Liga.

La Turquie nous a habitué à ses matchs disputés, ses supporters passionnés et déchainés mais la violence sur le corps arbitral n’est pas pratique commune dans le football européen. La rencontre entre Trabzonspor et Fenerbahçe a été la source de nombres de débordements dont l’attaque d’un arbitre de surface par un supporter.

https://twitter.com/NoLaughingMata/status/724314749203275776

Mais aussi :

La finale de la Coupe de la Ligue a vu Paris être sacré champion mais également Maitre Gims être hué par le Stade de France. Du côté de Londres, Giroud est en perte totale de confiance à quelques mois de l’Euro. Il traverse une disette de 14 matchs de Premier League sans marquer et on ressent son manque de confiance jusque dans ses gestes.

Voici qui devrait enflammer une nouvelle fois le débat sur le choix du numéro 9 en Equipe de France pour l’Euro.

Supporter d’Arsenal. Le football est un sport qui se joue à 11 contre 11 et à la fin Arsenal finit 4ème. Je m'intéresse à la tactique, aux joueurs prometteurs, aux styles de jeu...

... à lire dans Tour d'Europe

Populaire

Newsletter PKFoot

Une fois par semaine, le lundi midi.

Inscription confirmée

Une erreur s'est produite.

Retour