Restons connectés

Tour d’Europe : le record de Rooney, Séville fait le spectacle !

Tour d'Europe

Tour d’Europe : le record de Rooney, Séville fait le spectacle !

Alors que l’Olympico s’est déroulé ce week-end, l’Europe nous a offert un florilège de buts et du spectacle à ne plus savoir quoi en faire. Au menu de ce tour d’Europe, le record de , le match fou de Seville, et le retour de l’Inter Milan en pleine bourre !

Le Red Devil de la semaine, c’est Rooney !

Alors que Manchester City alterne le chaud et le froid, les hommes de José Mourinho étaient conscients qu’ils avaient un coup à jouer pour réintégrer le Big Four de Premier League. Malheureusement, malgré la grosse domination des Red Devils, c’est Stoke City qui ouvre la marque contre le cours du jeu par l’intermédiaire de Juan Mata. Le pire est évité grâce à l’infernal Wayne Rooney qui tire un coup franc à la perfection dans le temps additionnel de ce match. Un coup franc qui permet à Manchester United de limiter la casse, mais qui propulse l’international anglais au statut de meilleur buteur de l’histoire des Red Devils. Il n’aura manqué que la victoire aux coéquipiers de pour pouvoir célébrer ce record de la meilleure des manières.

Le Show Sampaoli en Liga

En Espagne, lorsque l’on évoque les grosses cylindrées du championnat, on pense directement au FC Barcelone et au Real Madrid. Cependant, plus les semaines avancent, et plus la menace du FC Seville sur le leader du championnat se fait grande, qui parvient à coller de très près l’équipe de Zinedine Zidane. Avec un déplacement à Osasuna qui semblait dans leurs cordes, les joueurs de Sampaoli se sont fait pas mal de frayeurs, eux qui ont été mené au score par deux fois, mais qui sont parvenu à renverser la tendance sur le résultat épatant de 4 buts à 3. Une victoire importante sachant que le Real Madrid l’a emporté 2-1 sur la pelouse de Malaga, et que le Barca a éclaté 4 buts à 0 Elche, deux équipes qui ne lâchent rien dans cette course au titre. L’Atletico Madrid ne parvient pas à suivre le rythme en étant tenu en échec sur la pelouse des Basques de Bilbao sur le score de 2-2.

La passe de 6 pour l’Inter Milan

Alors que la Série A semble voguer au gré des résultats de la Juventus de Turin, certaines équipes s’offrent une remontée et reviennent de très loin. S’il y a quelques mois, la sensation de la ville lombarde était l’AC Milan, c’est cette fois-ci le rival nerazzurri qui attise le regard des foules. Avec sa victoire sur le plus petit des scores sur la pelouse de Palerme (0-1) avec un but de Joao Mario, les joueurs de Stefano Pioli l’ont emporté pour la 6e fois consécutive. Une victoire qui fait beaucoup de bien et qui permet à l’Inter de passer devant l’AC Milan (37 pts), l’Atalanta (38 pts), et permet de revenir à seulement 1 point du quatrième, la Lazio de Rome (40 pts). L’espoir renaît chez les supporters Nerazzurri qui restent toute de même au coude à coude avec beaucoup d’autres équipes.

Le Flop du week-end : les Cityzens et Liverpool qui trébuchent

Voilà déjà quelques semaines que Manchester City fait couler de l’encre dans les tabloïds anglais, et ce n’est pas le résultat de ce week-end qui fera taire les mauvaises langues. Alors que les Skyblues étaient très bien entrés dans leur match en menant deux buts à zéro dès l’entame de la seconde période (Sané ’49, De Bruyne ’54), ils n’auront pas su faire preuve d’imperméabilité, et c’est grâce à leur rigueur que les Spurs sont parvenus à arracher le point du match nul par des réalisations de Alli (58′), et Son (77′).

Liverpool n’aura pas fait mieux, bien au contraire, ce fut une véritable désillusion face à leur public d’Anfield. Alors que Swansea semblait prenable et que les Reds déployaient un très bon jeu, Llorente arrive à inscrire un doublé en deuxième période (48′, 52′), mais se fait rattraper par (55′, 69′) qui ne parvient qu’à retarder l’échéance suite au but de Sigurdsson (74′). Une erreur de parcours qui fait les affaires de Chelsea avec sa victoire 2-0 face à Hull City, et donne de l’air à Arsenal suite à sa victoire 2-1 contre Burnley (Mustafi 59′, Sanchez ’93 // Gray ’90). Après cette 22ème journée, City se retrouve à la 5ème place du classement (43 pts), à 2 points de Liverpool (4ème – 45 pts), et à 4 points de Manchester United (6ème – 41 pts). De son côté, le leader Chelsea (55 pts) garde une longueur d’avance sur Arsenal (2ème – 47 pts), et sur Tottenham Hotspurs (3ème – 46 pts).

Le meilleur du week-end

En Angleterre, si la défaite de Liverpool fait mal dans le haut du classement, cela fait les affaires de Swansea qui sort de la zone de relégation. West Ham United, avec sa victoire 3-1 contre Middlesbrough, prouve qu’ils n’ont nullement besoin de Dimitri Payet pour réaliser un résultat positif. Pour ce qui est du champion en titre, Leicester City prend une leçon de football par les joueurs de Claude Puel qui s’imposent avec la manière (3-0).

En Espagne, après la victoire du trio de tête, et la déception de l’Atletico Madrid, la Real Sociedad revient à égalité de point des coéquipiers d’Antoine Griezmann avec leur victoire 1-0 (Juanmi ’72) face au Celta Vigo. Valence s’offre aussi du répit en s’imposant chez Villarreal sur le score de 2 buts à 0 (Carlos Soler ’35, Santi Mina ’42). En Série A, la Juventus enchaîne en s’offrant la Lazio Rome avec son duo d’argentins (Dybala ‘5, Higuain ’16), tandis que l’AS Roma continue à être sur les traces du leader de Turin suite à sa victoire 1-0 contre Cagliari (Dzeko ’55). Et si l’Inter Milan continue de rayonner, l’AC Milan réalise une contre-performance et loupe le coche contre Naples en s’inclinant deux buts à un (Insigne ‘6, Callejon ‘9 // Kucka ’37). De son côté, les Napolitains (44 pts) restent à 3 points de l’AS Rome (47pts), et à 4 points de la Juventus (48 pts) à qui il reste un match en retard à jouer.

https://twitter.com/footballspe/status/822896132296736772

Pour ce qui est de l’Allemagne, après avoir concédé l’ouverture du score dès la 4ème minute (Haberer), le Bayern Munich est parvenu à revenir dans la partie par l’intermédiaire de son buteur polonais Robert Lewandowski (35′, 90′) contre Fribourg. Leipzig ne lâche rien en l’emportant 3 buts à 0 contre Francfort (Compper ‘6, Werner ’45, Vallejo csc ’67), qui lui permet de rester à 3 points des joueurs d’Ancelotti. Dortmund malgré sa victoire face au Werder sur le score de 2 buts à 1 (5′ Schurrle, Piszczek ’71 // Bartels ’59), reste à la quatrième place avec 30 points. Hoffenheim avec sa victoire 2-0 contre Augsbourg (37′ Wagner, 64’ Kramaric) conserve sa troisième place (31 pts), devant le Hertha Berlin (30 pts) et Francfort (29 pts), qui ont tous les deux perdu ce week-end. Hambourg, Ingolstadt et Darmstadt restent dans la zone rouge, le premier non-relégable reste le Werder Brême (16 pts), qui n’a que 3 points d’avance sur Hambourg (13 pts).

Pour terminer ce tour d’Europe, petit passage au Portugal ou le FC Porto (41 pts) l’a emporté 4-2 face à Rio Ave, mais reste à 4 points du leader, le Benfica, qui l’a emporté 4-0 contre Tondela. De son côté, le Sporting (35 pts) fait match nul sur la pelouse de Martimo (2-2), et manque l’occasion de prendre la troisième place de Braga (36 pts), vaincu à domicile par le Vitoria Guimaraes sur le score de 2 buts à 1.

Etudiant dans le médical mais passionné avant tout de football. Supporter de l'OM depuis toujours, je suis surtout fan des joueurs avec une aisance technique balle au pied.

... à lire dans Tour d'Europe

Populaire

Newsletter PKFoot

Une fois par semaine, le lundi midi.

Inscription confirmée

Une erreur s'est produite.

Retour