Restons connectés

Tour d’Europe : Arsenal dans le Big Four, Messi surhumain

Tour d'Europe

Tour d’Europe : Arsenal dans le Big Four, Messi surhumain

Une finale de coupe en Angleterre, la lutte acharnée en Bundesliga et un Real Madrid toujours poussif, l’Europe était agité ce week-end et il est temps d’en faire le tour.

Arsenal opportuniste, Tottenham tombe de haut

L’actualité anglaise était bien fournie ce week-end, le premier titre de la saison a été décernée à Manchester City après sa victoire aux tirs au but contre Chelsea, match qui a été rythmé par le refus de Kepa de se faire remplacer, et la rage de Sarri devant cette insubordination. En championnat, Tottenham perd du terrain en concédant une défaite 2 buts à 1 contre Burnley, tandis que la rencontre opposant les ennemis de toujours, Manchester United face à Liverpool, s’est conclu sur un triste 0-0. Le gagnant du jour s’appelle Arsenal, avec sa victoire 2-0 face à Southampton (Lacazette & Mkhitaryan), les Gunners remontent à hauteur de la quatrième place, synonyme de Ligue des Champions pour les joueurs d’Emery, et à 7 points de la troisième place.

https://twitter.com/SkyFootball/status/1099747543263703042

Morata goleador, Messi explose la baraque

Les semaines passent en Liga et le top 3 commence à se détacher du reste du championnat. L’Atletico reste constant dans ses performances, bien que reposant essentiellement sur Griezmann pour débloquer les rencontres à suspense, cette fois ce sont Morata et Saul qui donnent les 3 points sur le score de 2 à 0 contre Villarreal, confortant leur place de dauphin. Le Real a encore été poussif face à un adversaire, sur le papier, largement inférieur. L’emportant grâce à deux penalties (Benzema & Bale), il aura fallu l’intervention de la VAR pour le penalty étant donné que le joueur se protégeait le visage, fait de match qui a beaucoup fait parler en Espagne. La seule équipe qui a littéralement écrasé tous les débats possibles reste le FC Barcelone. Après une prestation moyenne, fade, et triste contre Lyon, les Catalans et surtout, Léo Messi, a réalisé une Masterclass incroyable. En l’emportant 4 buts à 2, l’Argentin y est allé de son triplé face à Séville FC, double nettoyage de lucarne et un ballon piqué, Suarez pour le dernier break, net et sans bavure, le Barca garde 7 longueurs d’avance sur l’Atletico.

Naples s’envole, la Fiorentina bloque l’Inter

Le Scudetto est déjà dans les mains de la Juventus, avec sa victoire 1-0 contre Bologne (Dybala), les Turinois sont premiers avec 13 points d’avance sur le second. Le dauphin c’est le Napoli, qui a flanqué une cinglante dérouillée à Parme 4-0 (Zielinski, doublé Milik, Ounas), et qui verrouille sa deuxième place avec 9 points d’avance sur l’Inter Milan. Les Interistes perdent du terrain, alors qu’ils menaient 3 buts à 1 à la 52e (Vecino, Politano, Perisic), la Fiorentina est revenue dans le dernier quart d’heure de jeu grâce à Muriel, et le Français, Jordan Veretout, dans les toutes dernières minutes du temps additionnels (3-3). Les joueurs de l’Inter Milan n’ont plus que 2 points d’avance sur l’AC Milan, et 3 sur l’AS Roma, la lutte pour le dernier ticket en Ligue des Champions devient féroce.

https://twitter.com/OwskiMateusz/status/1099726158994776064

Le Bayern ne lâche rien, carton plein pour Wolfsbourg

Petit à petit, le Bayern reprend son rythme de leader, sa victoire aux forceps face au Hertha Berlin en est la preuve, eux qui se sont imposés sur le plus petit des scores grâce à une réalisation de Javi Martinez. Trois petits points les séparent du Borussia Dortmund, vainqueur 3 buts à 2 contre le Bayer Leverkusen, Zagadou, Sancho et Gotze sont les buteurs des Jaunes, restant pour le moment leader de Bundesliga. Francfort revient dans la lutte pour l’Europa League en étrillant Hanovre 3-0, Rebic, Jovic et Kostic ont chacun inscrit un but, permettant à l’Eintracht de prendre la 6e place. La 5e place reste dans les mains de Wolfsbourg qui réalise la même performance avec un cinglant 3-0, Gladbach reste 3e, mais les Verts reviennent à 5 longueurs de leur adversaire du week-end. La Bundesliga n’a rarement été aussi palpitante à suivre.

https://twitter.com/FranceDortmund/status/1100027097928617984

Etudiant dans le médical mais passionné avant tout de football. Supporter de l'OM depuis toujours, je suis surtout fan des joueurs avec une aisance technique balle au pied.

... à lire dans Tour d'Europe

Populaire

Newsletter PKFoot

Une fois par semaine, le lundi midi.

Inscription confirmée

Une erreur s'est produite.

Retour