Restons connectés

Tour d’Europe : Piatek au sommet, Madrid retombe dans ses travers

Tour d'Europe

Tour d’Europe : Piatek au sommet, Madrid retombe dans ses travers

Pour ce week-end du tour d’Europe, pas de Premier League, mais même sans les Anglais, impossible pour le vieux continent d’être inactif.

Les Milan ne s’arrêtent plus, la Juventus toujours plus haut

En Série A, plus les semaines passent moins le doute est présent concernant le futur vainqueur du Scudetto. Comme à son habitude, la Juventus s’est imposé, avec la manière, en venant à bout de Frosinone (19e / 16 pts) sur le score de 3 à 0, Dybala, Bonucci, et l’inévitable s’adjugent les buts. Les deux Milan (3e / 44 pts) continuent leur lutte pour le podium, l’Inter s’est imposé deux buts à un face à la Sampdoria, d’Ambrosio et Nainggolan sont les buteurs intéristes, et ne semblent pas troubler par les histoires concernant Icardi. Le Milan AC (4e / 42 pts) ne se laisse pas distancer, Piatek s’éclate dans sa nouvelle équipe et joue un rôle important dans la victoire du week-end contre l’Atalanta en inscrivant un doublé. Calhanoglu ajoute son but, alors que l’Atalanta avait ouvert la marque, victoire importante qui permet de rester coller au vagon de tête du championnat.

Le Real Madrid montre son mauvais visage

L’irrégularité est le mot d’ordre de ce Real Madrid, après avoir montré un visage éblouissant porté par un Karim au top de sa forme, ils ont à nouveau trébuché contre un mal classé, Girona en l’occurrence. Défaite deux buts à un après avoir ouvert le score par l’intermédiaire de Casemiro, Ramos écope d’un carton rouge, la cerise sur le gâteau. Séville aurait pu rattraper les Madrilènes mais s’est fait surprendre par Villarreal, une défaite cinglante 3 à 0, Gonzalez, Toko-Ekambi, et Pedraza en buteur du soir, viennent assommer le quatrième du championnat. Le grand vainqueur de la soirée reste l’Atletico Madrid, se déplaçant sur la pelouse du Rayo Vallecano, c’est comme d’habitude l’international tricolore Antoine Griezmann qui permet une victoire sur le plus petit des scores, et replace l’Atletico en bon dauphin du classement, 2 points devant le Real et à 7 points du leader Catalan. Le Barca qui continue de s’imposer dans la douleur, victoire 1 but à 0 contre Valladolid grâce à Messi sur penalty. C’est limite et ça manque de confiance mais ça passe pour le FC Barcelone, pas sur que le succès sera le même en Champion’s League, là ou le moindre faux pas se paye cash.

Le Bayern revient dans la course

Contrairement à la Série A ou la Ligue 1, en Allemagne rien n’est joué et la lutte pour le titre reste acharnée. Alors que Dortmund affronte Nuremberg ce soir à 20h30, le Bayern pouvait mettre la position sur les Jaunes, et ne s’est pas fait prier pour le faire. Une victoire dans la difficulté, 3 buts à 2, permet aux Bavarois de revenir temporairement à 2 points du leader (2e / 48 pts). Ils pourront remercier Kinglsey Coman qui a permis à son équipe de revenir par deux fois au score, Alaba inscrivant le dernier but synonyme de victoire. Gladbach (3e / 43 pts) se fait donc distancer en ayant été mis en échec sur la pelouse de Francfort, tandis que Leipzig avec sa victoire 3 buts à 1 contre Stuttgart, met aussi la pression sur ceux qui font la course en tête (4e / 41 pts). Le Bayer Leverkusen (5e / 37 pts) l’emporte face à Dusseldorf et ne perd pas du terrain, ses pépites Havertz et Bailey sont les buteurs du soir.

Etudiant dans le médical mais passionné avant tout de football. Supporter de l'OM depuis toujours, je suis surtout fan des joueurs avec une aisance technique balle au pied.

... à lire dans Tour d'Europe

Populaire

Newsletter PKFoot

Une fois par semaine, le lundi midi.

Inscription confirmée

Une erreur s'est produite.

Retour