Restons connectés

Tour d’Europe : Ronaldo voit triple, Newcastle en pleine crise

Tour d'Europe

Tour d’Europe : Ronaldo voit triple, Newcastle en pleine crise

Chaque week-end, l’Europe du football nous offre ce qu’elle a de meilleur… mais aussi ce qu’elle peut faire de pire. Voici la liste des faits et gestes qui ont retenu notre attention. Et dans la mesure où on ne peut pas tout voir, n’hésitez pas à raconter également les moments de foot qui vous ont marqué ce week-end !

Le meilleur du week-end

Ce n’était qu’une question de temps, c’est fait : Chelsea est le nouveau champion d’Angleterre. Les Blues ont officialisé leur sacre face à Crystal Palace (1-0) grâce à un éclair d’Hazard. Le meilleur joueur de Premier League a obtenu un penalty, qu’il a manqué mais a pu reprendre de la tête. On peut reprocher beaucoup de choses à Mourinho, mais sa méthode marche puisque le Portugais décroche son troisième championnat anglais avec Chelsea, son premier depuis son retour.

Ronaldo a été le héros du match entre le FC Séville et le Real Madrid (2-3) en inscrivant un magnifique triplé. Le Ballon d’Or au réalisme froid en est déjà à 42 buts en Liga. La rencontre a été d’une grande qualité, grâce à la justesse technique des 22 acteurs. Les Andalous, qui ont encaissé les 2 premiers buts pendant que Krychowiak se faisait soigner au bord du terrain après un choc aérien, s’inclinent à domicile pour la première fois depuis plus d’un an. Leur équipe n’en demeure pas moins agréable à suivre. Le football devient beau quand il est pratiqué par des personnes qui ont la volonté de bien jouer. Preuve de cet état d’esprit, la sortie de balle insensée de Mbia, qui prend d’énormes risques alors que son équipe joue à 10. Là où beaucoup auraient dégagé, lui a combiné avec ses coéquipiers pour sortir du pressing et in fine de créer une occasion pour son équipe.

Il n’y avait évidemment aucun suspense, mais c’est officiel : la Juventus a gagné la Série A 2014/15 en s’imposant sur la pelouse de la Sampdoria (0-1), grâce à un joli but de la tête signé Vidal. Les hommes d’Allegri ont largement mérité leur sacre, puisqu’ils ont dominé le championnat toute la saison, sans jamais être inquiétés, tout en réussissant une belle campagne européenne. Côté adverse, on peut noter la bonne prestation d’Eto’o qui, à défaut de pouvoir se mettre en position de frappe et donc de marquer, a distribué des caviars que ses anciens partenaires barcelonais ou milanais auraient sûrement convertis.

Un appel parfait, un tir imparable : Aguero a marqué face à Tottenham (1-0) son 22ee but de la saison en Premier League, et offert 3 points importants à son équipe. Pour un attaquant de ce calibre, c’est un plaisir d’avoir un passeur comme David Silva, et vice-versa. En jambes, celui qui n’était étrangement pas nommé parmi les meilleurs joueurs de Premier League, a fait danser les Spurs tout au long de la partie. Le match, s’il n’a pas été prolifique, est resté ouvert, et Manchester City peut remercier Hart, auteur de plusieurs arrêts déterminants.

Quel match fabuleux entre Fribourg et Paderborn ! Les visiteurs ont d’abord été littéralement submergés par la pression constante et le rythme effréné des locaux, qui ont logiquement ouvert le score. Parfois brouillons, le Français Schmidt et ses coéquipiers ont offert beaucoup de spectacle à leurs fans en première période, proposant un football de très haut niveau… avant de s’effondrer peu après l’heure de jeu, et finalement de prendre deux coups de massue (1-2) signés Rupp. Paderborn compte désormais un point de plus que son adversaire du jour. La lutte pour le maintien promet d’être folle jusqu’au bout en Allemagne.

Et si Lallana et Sterling s’étaient passé le mot ? Les deux joueurs, auteurs d’un bon match, sont à créditer d’une énorme occasion manquée face à QPR. Peut-être voulaient-ils seulement donné une dimension encore plus tragique à ce qui sera peut-être le dernier but de leur capitaine à Anfield. Gerrard a d’abord cru avoir plombé son équipe en ratant un penalty. Il expliquera avoir changé d’avis au moment de tirer, ce qu’il faut évidemment éviter. Tout est bien qui finit bien pour Captain Fantastic, finalement auteur du but de la victoire à la 86e minute (2-1).

Les semaines se suivent et se ressemblent pour Barcelone. Cette fois-ci, c’est Cordoue qui a été victime du rouleau compresseur catalan (0-8). Et comme tout va bien dans le meilleur des mondes, chaque attaquant se montre décisif, Messi offrant même l’opportunité à Neymar de marquer sur penalty. Pas sûr que Guardiola soit très confiant avant de retrouver son ancienne équipe…

Le football n’est évidemment pas un match de boxe, et on ne peut résumer un match à un duel entre deux hommes. Mais au moment d’aborder la rencontre entre Vérone et Udinese, difficile de ne pas voir une confrontation directe entre Toni et Di Natale, les deux dinosaures du football italien. C’est le second nommé, pourtant remplaçant au coup d’envoi, qui a gagné la partie en rentrant une magnifique Madjer (1-0). Et c’est tout aussi beau de les voir échanger les maillots à l’issue du match. A noter la bonne performance du Français Théreau dans tous les domaines, mis à part dans la finition, ce qui est malheureusement ce dont on se souvient à la fin…

Benteke ne s’arrête plus. Le Belge, auteur d’un doublé, a fait tomber Everton (3-2) et affiche une belle efficacité ces dernières semaines. Nul doute que la saison d’Aston Villa aurait été plus simple s’il avait été épargné par les blessures. Excellent dans la finition, sa présence dans la surface pourrait se combiner à la puissance de Lukaku, son adversaire du jour, également buteur, et très difficile à arrêter quand il arrive lancé comme un buffle. La Belgique, qui les oppose plus qu’elle ne les associe, pourrait gagner à tester un tel duo.

Comme Fribourg et Paderborn, ses concurrents pour le maintien, Hanovre a fait le spectacle ce week-end. Pourtant, le dauphin du Bayern avait d’abord ouvert le score par Dost, qui a mis fin à une longue période de disette, avant de doubler la mise sur un bijou de Perisic. La seconde période a vu le réveil de Hanovre, avec dans le rôle des buteurs d’anciens pensionnaires de Ligue 1 : Briand et Sané, qui s’est permis d’inscrire un but tout bonnement magnifique. Si l’affiche n’était pas forcément de nature à enflammer les foules, elle a constitué une belle publicité pour la Bundesliga.

Mais aussi

Hambourg tient à se sauver. Poussif mais chanceux, les joueurs du HSV ont fait une belle opération comptable en venant à bout de Mayence (2-1). Huntelaar a enfin mis fin à une période sans marquer qui aura duré plus de 1 000 minutes. Le Néerlandais, auteur d’un doublé, a permis à Schalke de s’imposer face à Stuttgart (3-2), même si le plus beau but de la partie est à mettre au crédit de Harnik. Si Valeron et Riquelme ne sont plus là, un match entre La Corogne et Villarreal peut être spectaculaire (1-1), notamment quand Costa décide de marquer sur un lob aussi subtil qu’inattendu. Double passeur décisif, Shelvey a grandement contribué à la victoire de Swansea face à Stoke City (2-0). La Roma a remporté un beau succès face au Genoa (2-0) avec un but sublime en fin de match de Florenzi, qui y est allé seul, comme un grand.

Et le pire…

L’inexorable chute de Newcastle peut-elle conduire à une relégation du club ? Impensable il y a encore quelques semaines, la question mérite d’être posée, puisque les Magpies restent sur 8 défaites d’affilée, et n’ont que 2 points d’avance sur le premier relégable. Leicester a dominé les débats (3-0) et aurait même pu s’imposer plus largement. Les coéquipiers de Rivière ne peuvent même pas se cacher derrière leurs deux expulsions, celles-ci ayant eu lieu quand le sort du match était déjà joué. Que la fin de saison risque d’être longue et crispante…

Même si cela n’influence pas son classement, le Bayern Munich étant déjà champion, la défaite concédée face au Bayer Leverkusen, qui fait suite à l’élimination en Coupe d’Allemagne, n’aide pas à préparer le match aller face au Barça, en Ligue des champions. Gotze peut s’en vouloir : il tire trop mollement après avoir dribblé le gardien, voyant un défenseur revenir et l’empêcher d’ouvrir le score. Il rate aussi un face à face pour la balle du 1-1. Ses détracteurs diront que Robben n’aurait pas laissé passer ces occasions. Plus efficace, le jeune et prometteur Calhanoglu a marqué sur coup franc, avant que Brandt ne profite d’une remarquable action de Bellarabi (2-0).

Manchester United en est désormais à 3 défaites consécutives, après Chelsea et Everton. Cette fois-ci, c’est WBA qui en profite, malgré un match passé à défendre et une ribambelle d’occasions concédées. Van Persie aura été le héros malheureux du match, voyant ses nombreuses tentatives repoussées, même sur penalty. Le Néerlandais espérait sans doute un autre résultat pour son retour dans le onze de départ. Quoi qu’il en soit, l’absence de Carrick, si elle n’explique pas tout, transforme complètement cette équipe. Problème de taille : l’Anglais n’a plus que quelques années devant lui avant la retraite.

Mais aussi

C’était le match des cadeaux entre Sunderland (une bourde de gardien) et Southampton (deux penaltys concédés). Les Saints confirment leur baisse de régime, les Black Cats peuvent encore croire au maintien (2-1). Je n’aime pas trop parler d’arbitrage, mais j’imagine que Simeone n’apprécie probablement pas qu’on ait refusé 2 buts valables à l’Atletico Madrid, tenu en échec face à Bilbao (0-0). Que Dortmund ne gagne pas face à Hoffenheim est une chose (1-1). Que les joueurs de Klopp ne parviennent pas à développer du tout leur jeu est plus inquiétant. En Italie, Dybala n’a pas réussi à marquer face à Sassuolo (0-0) malgré bon nombre d’occasions franches. Paloschi a lui raté la balle de match face à l’Inter Milan (0-0) mais on peut difficilement lui en vouloir, puisqu’il ne doit cette occasion qu’à lui-même, et porte l’attaque du Chievo Vérone à lui seul.

Amoureux du beau jeu, je suis un épicurien qui cherche avant tout à voir de beaux moments de football. Mon avis n’engage que moi, je vous invite donc à me donner votre opinion.

... à lire dans Tour d'Europe

Populaire

Newsletter PKFoot

Une fois par semaine, le lundi midi.

Inscription confirmée

Une erreur s'est produite.

Dernier quiz

Devenez rédacteur sur le blog foot PKFoot.com
Retour