Restons connectés

Tour d’Europe : la panenka d’Icardi & la frustration d’Aubameyang

Tour d'Europe

Tour d’Europe : la panenka d’Icardi & la frustration d’Aubameyang

Ce week-end des 7 & 8 mars, l’Europe du football nous a offert ce qu’elle a de meilleur… mais aussi ce qu’elle peut faire de pire. Voici la liste des faits et gestes qui ont retenu notre attention à l’étranger. Et dans la mesure où on ne peut pas tout voir, n’hésitez pas à raconter également les moments de foot qui vous ont marqué ce week-end !

Le meilleur du week-end

Moins inspirés que d’habitude, au point que Guardiola ait besoin d’effectuer son premier changement à la demi-heure de jeu, les joueurs du Bayern Munich avaient peut-être déjà la tête au huitième de finale retour de Ligue des champions qui les attend mercredi. Menés au score suite à un but de Kiyotake, remarquable de sang froid sur ce coup, les Bavarois ont pleinement profité de l’entrée en jeu de Ribéry en seconde période. Le Français, dont l’énergie était communicative, a dynamisé l’attaque bavaroise par ses prises de balle pleines d’assurance, et ses appels intelligents. Passeur décisif, impliqué sur l’action qui amène le penalty, il retrouve son meilleur niveau au meilleur des moments.

S’il n’a évidemment plus le niveau qui était le sien à Barcelone, Eto’o reste un footballeur de grand talent. Son premier but avec la Sampdoria le prouve. Tout est parfait, du contrôle de la poitrine à la frappe puissante à angle fermé. Le Camerounais s’est également illustré avec de bonnes passes, en empruntant l’appareil photo d’un journaliste, et en aidant le gardien adverse à faire ses lacets. Un homme à tout faire.

Après 8 matchs sans trouver le chemin des filets, Okazaki a enfin marqué. Le Japonais a bien choisi son moment, puisque son but permet à Mayence d’obtenir le point du match nul, après avoir été mené de 2 buts. Le second but des visiteurs vaut le détour, car si c’est Raffael qui marque, c’est surtout son coéquipier qui s’illustre en laissant intelligemment passer le ballon pour lui ouvrir la voie.

Mais aussi : le rush de Salomon Kalou face à Stuttgart, assorti d’un petit pont, et conclu par une passe qui aurait dû être décisive. Les buts en panenka d’Icardi et de l’éternel Luca Toni, qui soi-dit en passant, n’aurait pas fait de mal à l’Italie l’été dernier. Mais il n’était pas le seul oublié, et il est trop tard pour écrire l’histoire… Enfin, l’elastico de Jonathas sur l’unique but d’Elche, et sa tentative de reprise en ciseau méritent d’être mentionnés.

https://vine.co/v/OEppepw5H10

Et le pire…

Fans de Peter Parker ou de Bruce Wayne, vous ne verrez plus Aubameyang incarner votre héros préféré pour fêter un but. La fédération allemande a interdit le joueur de Dortmund de cacher tout ou partie de son visage via un objet, sous peine de sanction administrative. Tant pis pour le folklore, il faudra se contenter de ses saltos.

Sa mobilité est un atout non négligeable, ses prises de balle démontrent une certaine maitrise technique… Dommage que Bittencourt ait plus pensé à chatouiller les chevilles de ses adversaires qu’à jouer, car il a tout pour être un footballeur intéressant. En restant concentré, il aurait probablement posé encore plus de problèmes au Bayern ce week-end, notamment lorsqu’Hanovre tenait le match nul.

Fin de série pour , habitué à scorer à chaque match depuis plusieurs semaines. Ses tentatives méritaient un meilleur sort, notamment ce retourné acrobatique en fin de match. Peu de chance que les fans de Wolfsburg en tiennent rigueur à leur nouveau héros, puisque 9 points les séparent encore du troisième.

La défense de Tottenham continue de montrer des signes de faiblesse inquiétants. Sans un bon Lloris, les Spurs n’auraient pas su préserver la victoire face à QPR. C’est quand même dommage de se faire peur comme ça derrière, quand on a de l’autre côté du terrain des joueurs du niveau d’Eriksen et Kane.

Amoureux du beau jeu, je suis un épicurien qui cherche avant tout à voir de beaux moments de football. Mon avis n’engage que moi, je vous invite donc à me donner votre opinion.

... à lire dans Tour d'Europe

Populaire

Newsletter PKFoot

Une fois par semaine, le lundi midi.

Inscription confirmée

Une erreur s'est produite.

Dernier quiz

Devenez rédacteur sur le blog foot PKFoot.com
Retour